Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 27 mars

 

 

Terrorisme: la carte des "Molenbeek" à la française

 

Le ministre de la Ville Patrick Kanner a estimé dimanche qu'"une centaine de quartiers en France" présentent "des similitudes potentielles avec Molenbeek", commune bruxelloise frappée par la pauvreté et le communautarisme, qui a acquis une réputation de fief jihadiste depuis les attentats parisiens de novembre.

 

 

 

 

 

 

 

Bruxelles: la police antiémeute disperse les militants d'extrême droite avec des canons à eau

 

La police antiémeute a fait usage de canons à eau pour tenter de disperser 200 manifestants nationalistes qui ont fait irruption dimanche sur la place de la Bourse à Bruxelles, transformée en mémorial après les attentats meurtiers de mardi. "On est des hooligans", "on est chez nous", ont lancé ces manifestants vêtus de noir sur la place de la Bourse, où une "marche contre la peur" prévue dimanche avait été annulée à la demande des autorités qui ont invoqué le niveau d'alerte terroriste encore élevé.

 

 

 

Le régime syrien reprend la totalité de Palmyre

 

L'armée syrienne, appuyée par l'allié russe, a repris dimanche le contrôle total de la cité antique de Palmyre après en avoir chassé les djihadistes du groupe État islamique, une victoire symbolique et stratégique pour le régime de Bachar el-Assad. « Après de violents combats nocturnes, l'armée contrôle entièrement la ville de Palmyre, y compris le site antique et la partie résidentielle. Ils (les djihadistes) s'en sont retirés », a dit une source militaire au correspondant de l'Agence France-Presse sur place dans cette ville du centre de la Syrie.

L'armée, soutenue par l'aviation et les forces spéciales russes ainsi que par le Hezbollah libanais, a lancé le 7 mars une offensive pour reprendre Palmyre ...

Lire la suite

 

 

Attentat déjoué en France : Reda Kriket toujours entendu

 

L'enquête sur le projet d'attentat déjoué en France progresse également. Elle passe, là encore, par la Belgique. Soupçonné d'avoir fait prospérer ses funestes projets jusqu'à un stade avancé, Reda Kriket, un Français de 34 ans interpellé jeudi matin à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est toujours en garde à vue dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Soupçonné d'avoir gagné la Syrie à l'automne 2014, il doit s'expliquer sur la présence de l'arsenal découvert dans une planque d'Argenteuil (Val-d'Oise) : armes et explosif.

Lire la suite

 

 

3 terroristes abattus à Tizi Ouzou - Algérie

 

Trois terroristes ont été tués dans une embuscade de l'armée ce samedi 26 mars dans la forêt de Sidi Ali Bounab dans la wilaya de Tizi Ouzou, a indiqué le ministère algérien de la Défense dans un communiqué.
Lire la suite

 

 

 

Migrants, Syrie, attentats... Le pape appelle à protéger les victimes

 

Un message grave pour ce message urbi et orbi prononcé par le pape François place Saint-Pierre à l'occasion des fêtes de Pâques.

Dans son message pascal, le pape François a notamment condamné le "refus de ceux qui pourraient offrir un accueil et de l'aide" aux migrants.

Le pape François a par ailleurs condamné dans son message de Pâques le « refus de ceux qui pourraient offrir un accueil et de l'aide » aux migrants fuyant « la guerre, la faim, la pauvreté et l'injustice ». « Ces frères et soeurs rencontrent trop souvent en chemin la mort ou un refus de ceux qui pourraient leur offrir un accueil et de l'aide », a-t-il estimé, dans un nouvel appel aux responsables des pays développés, notamment européens, à ne pas fermer leurs frontières...

Lire la suite

 

Notes : D’après saint Malachie, ce Pape est le dernier . C'est lui qui verra le vrai visage de l'Islam (d’après Nostradamus il est l'avant-dernier -si mes interprétations sont correctes)

 

 

 

Une vidéo nord-coréenne simule une attaque nucléaire sur Washington

 

Samedi, la Corée du Nord a diffusé une nouvelle vidéo de propagande mettant en scène une attaque nucléaire sur la capitale américaine et a menacé son voisin du Sud d'une « attaque militaire sans merci » pour avoir calomnié son leader Kim Jong-un. Intitulée La Dernière Chance, la vidéo de quatre minutes diffusée par Pyongyang montre un missile nucléaire tiré depuis un sous-marin dévastant Washington, puis un drapeau américain en flammes. La fin du film montre un missile surgissant des nuages et revenant sur terre pour s'écraser devant le Lincoln Memorial, monument en l'honneur du 16e président américain à Washington. Le capitole explose alors et un message apparaît sur l'écran, en coréen : « Si les impérialistes américains bougent d'un pouce en notre direction, nous les frapperons immédiatement avec notre force nucléaire. »

Lire la suite

 

 

 

Patrick Kanner : une centaine de quartiers « similaires » à Molenbeek en France (MàJ)

 

Une centaine de quartiers français présenteraient des similitudes avec le quartier bruxellois de Molenbeek, a déclaré dimanche le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner, en précisant que le gouvernement oeuvrait contre ce problème. Il a évoqué notamment une « baisse des moyens » alloués à ces quartiers.

« Il y a aujourd’hui, on le sait, une centaine de quartiers en France qui présentent des similitudes potentielles avec ce qui s’est passé à Molenbeek« , a dit Patrick Kanner lors du Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde-iTELE.

Selon lui, « Molenbeek (…) c’est une concentration énorme de pauvreté et de chômage, c’est un système ultracommunautariste, c’est un système mafieux avec une économie souterraine, c’est un système où les services publics ont quasiment disparu, c’est un système où les élus ont baissé les bras« , a-t-il précisé. « Mais il y a une différence énorme aussi et (…) n’ai pas de leçons à donner à la Belgique et à ses pouvoirs publics mais il est vrai que nous prenons le taureau par les cornes dans ces quartiers« , a relevé le ministre de la Ville.

Selon le ministre de la Ville, cette situation trouverait notamment ses racines dans les émeutes urbaines de 2005, qui ont contribué au développement du salafisme dans certains quartiers, en fragilisant la jeunesse devenue par la suite une cible pour des « prédateurs« . « Nous avons tous une part de responsabilité« , a-t-il observé en mettant cependant en cause la baisse des moyens alloués à la police, à l’Education nationale et au monde associatif par la majorité précédente. « Il y a eu un problème de mauvaise gestion de ces quartiers pendant les années notamment du quinquennat de M. Sarkozy« , a dit Patrick Kanner.

Le Figaro

 

 

 

La promotion de la Légion d’honneur de Pâques comprend Azzedine Gaci (UOIF)

 

 

(..) Le recteur de la mosquée Ohtmane de Villeurbanne Azzedine Gaci, considéré comme l’une des figures libérales de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) devient chevalier. [...]

Le Figaro

 

 

 

 

Amar Lasfar (UOIF) : « Nous nous inspirons des Frères Musulmans »

 

Claude Askolovitch recevait Amar Lasfar, président de l’Union des organisations islamiques de France. Il revient sur l’annonce de Claude Estrosi, qui souhaite dissoudre l’association, et condamne « tous les attentats, où qu’ils aient lieu ».

 

 

 

Qui sont les Frères musulmans ?

(infos du 08.2013)

Les Frères musulmans, finalement dissous ? L'idée, proposée dimanche 18 août par le premier ministre du gouvernement d'intérim Hazem El-Beblaoui, n'est pas nouvelle. Dans la seconde moitié du XXe siècle, la confrérie avait déjà été interdite, dissoute avant de pouvoir, des décennies plus tard, présenter des candidats aux élections.

Lire la suite

 
 
 
 

GB : le Sun rectifie un sondage sur les musulmans et le djihad

 
 

Le quotidien populaire britannique The Sun a été contraint de publier aujourd’hui un rectificatif, à la demande de l’autorité de régulation de la presse, pour avoir affirmé en novembre dernier, sur la base d’un sondage, que « un musulman britannique sur cinq » sympathisait avec les djihadistes.

L’article en question, publié à la une du journal, était illustré d’une photo de Mohammed Emwazi, le bourreau britannique de l’organisation Etat islamique, connu sous le nom de Jihadi John. Aujourd’hui, le Sun a publié en deuxième page une rectification, imposée par l’autorité de régulation, soulignant que les conclusions de cet article « induisaient en erreur d’une manière significative« .

Après sa publication, plus de 3.000 plaintes avaient été déposées auprès de l’organisme de régulation de la presse Independent Press Standards Organisation (IPSO), la plupart mettant en cause l’exactitude de cette phrase choc.

Un paragraphe dans le corps de l’article précisait que 5% des sondés éprouvaient beaucoup de sympathie pour les jihadistes, 14% une certaine sympathie, et 71% aucune sympathie pour « les jeunes musulmans qui quittent la Grande-Bretagne pour rejoindre les combattants en Syrie« .

Les plaignants ont souligné que la question posée ne faisait pas explicitement mention de l’Etat islamique, et qu’elle pouvait concerner aussi les combattants qui luttent contre l’Etat islamique.

Le Sun a affirmé que la formulation des questions de son sondage n’était pas ambigüe, soulignant que de précédentes questions de cette enquête réalisée au téléphone faisaient explicitement référence au groupe Etat islamique.

Le Figaro

 

Notes : combien n'ose pas l'avoué ! et combien en France ( 4 sur 5?)

 

 

 

Attentats de Bruxelles : Fayçal Cheffou, ancien journaliste luttant contre « l’islamophobie », inculpé pour assassinats terroristes (Màj)

 

Soupçonné d’avoir voulu recruter des candidats au jihad parmi les réfugiés

Fayçal Cheffou est soupçonné d’avoir tenté de recruter des candidats au jihad parmi des réfugiés se trouvant au parc Maximilien de Bruxelles, devant l’Office des étrangers. Le bourgmestre de la capitale belge, le socialiste Yvan Mayeur, a dénoncé plusieurs fois l’ »activisme » de Cheffou à la Justice, affirme Le Soir. Il l’a fait arrêter plusieurs fois administrativement, le jugeant « dangereux ». Le bourgmestre avait même fini par prendre un arrêté interdisant à Fayçal Cheffou de se présenter au parc Maximilien.

France TV Info

Lire les autres articles sur F de souche

 

 

 

 

Bordeaux : plus de 600 personnes pour Tariq Ramadan (MàJ)

 

n’était pas le bienvenu – le maire de Bordeaux, Alain Juppé a été clair – mais il a été chaleureusement accueilli. Tariq Ramadan, islamologue suisse controversé, a bien tenu sa conférence sur le thème : « les clés du vivre ensemble », vendredi soir au palais des congrès de Bordeaux.

La jauge de la salle a même dû être revue à la hausse. Plus de 600 personnes avaient payé leur ticket d’entrée pour le voir et l’entendre. Des hommes, des femmes, des jeunes, des moins jeunes, des plus sages, des musulmans, des catholiques, des athées, le responsable local de l’Union juive française pour la paix, venus « dans un esprit de débat ».

(…) Sud Ouest

 

 

 

 

 

 

Belgique : meurtre d'un agent de sécurité travaillant dans le nucléaire, la piste terroriste écartée

 

Les raisons de la mort de la victime, abattue, tout comme son chien, de plusieurs balles à son domicile, ne sont pas encore connues mais les enquêteurs pensent à un cambriolage qui aurait mal tourné ou à un crime pour des raisons privées. Le parquet de Charleroi a également démenti le vol d'un badge d'accès de centrale nucléaire.

Lire la suite

 

 

 

________________

Le 26 mars

 

 

Un agent de sécurité dans le nucléaire tué en Belgique : son badge d’accès a été volé !

 

En début de soirée un agent de sécurité dans le nucléaire a été tué. Son badge a également été volé. Une affaire inquiétante…

C’est un meurtre passé complètement sous silence qui a été commis jeudi soir dans l’arrondissement judiciaire de Charleroi. Un agent de sécurité, accompagné de son chien, a été abattu en début de soirée. Son badge lui a été volé. De quoi inquiéter sérieusement les enquêteurs. Le précieux sésame donnant accès à des sites particulièrement sensibles puisque la victime est agent de sécurité dans le… nucléaire !

Très vite, les mesures nécessaires ont été prises pour désactiver le passe-partout. Ce dernier était-il le mobile du crime ? La question reste ouverte et l’enquête devra le déterminer. Une enquête particulièrement délicate, davantage encore après les attentats qui ont frappé le pays ce mardi 22 mars 2016. Mais aussi et surtout parce que les centrales nucléaires comptent parmi les cibles potentielles de la cellule terroriste de Paris – Bruxelles.

(…) Dhnet.be

 

 

 

Attentats de Bruxelles : l'enquête conduit aussi vers l'Allemagne

 

La piste des terroristes de Bruxelles mènent les enquêteurs outre-Rhin où deux arrestations ont eu lieu entre mercredi et jeudi.
L'enquête se poursuit aussi en Allemagne. Les auteurs des attentats de Bruxelles, commis le 22 mars, semblent avoir des liens de l'autre côté de la frontière. Deux arrestations ont eu lieu entre mercredi soir et jeudi soir, ont rapporté les médias, notamment Der Spiegel.
La première piste semble la plus sérieuse. Mercredi soir, un Marocain de 28  ans a été arrêté à Giessen, dans la Hesse, à la suite d'un contrôle de routine. En examinant le téléphone de l'individu, interdit de séjour dans l'espace Schengen (une demande d'asile déposée en 2014 ayant été refusée), la police a découvert deux SMS suspects: l'un contient le nom de Khalid El Bakraoui, l'assassin du métro, et l'autre le mot «fin», envoyé trois minutes exactement avant l'explosion, a rapporté Der Spiegel. Avant les attentats, le suspect aurait aussi eu un contact avec «au moins une personne de l'entourage» des auteurs des attaques. Enfin, selon l'ARD, les enquêteurs auraient aussi trouvé sur lui un document sur une hospitalisation, après une blessure survenue le 18 mars, le jour où Salah Abdeslam a été interpellé.

Lire la suite

 

 

 

Roi jordanien: les terroristes en Europe font partie de la politique turque

 

Le roi jordanien Abdallah II a révélé aux parlementaires américains, dans une conversation privée, que le président turc Recep Tayyip Erdogan suggère une solution "islamiste radicale" aux problèmes de la région et que l'infiltration des terroristes en Europe "faisait partie de la politique turque".

Il a également déclaré que, depuis le début de 2016, les forces du Special Air Service (SAS) britanniques sont impliquées dans l'opération en Libye. En outre, les militaires britanniques participaient à la formation d'un bataillon mécanisé dans le sud de la Syrie, qui luttait contre les forces du gouvernement de Bachar el-Assad. Le journal britannique Guardian a réussi à se procurer le contenu de la conversation.

Lire la suite

 

 

Vendredi noir pour Daech en Syrie

 

L'EI a subi un double revers avec la perte de la moitié de la ville de Palmyre et de son aéroport ainsi qu'avec la mort de l'un de ses plus importants dirigeants.

Le groupe État islamique (EI) a subi vendredi un double revers en Syrie avec la perte de la moitié de la ville de Palmyre et de son aéroport, ainsi qu'avec la mort de l'un de ses plus importants dirigeants. L'organisation djihadiste est également sous pression en Irak, où a été lancée une offensive militaire pour la reprise de la province de Ninive (Nord) et de sa capitale Mossoul, fief de l'EI. Les forces irakiennes ont ainsi pu sécuriser vendredi quatre villages au sud de Mossoul qu'elles avaient repris la veille aux jihadistes.

En Syrie, les forces pro-régime ont pris vendredi la moitié de la ville de Palmyre (Centre), prise il y a dix mois par l'EI, une organisation qui, selon les États-Unis, va être « freinée » par la mort dans une opération américaine d'Abdel Rahmane al-Qadouli, présenté par Washington comme son numéro deux. Selon une source militaire, « les forces progouvernementales, qui bénéficient du soutien de l'aviation russe, se sont emparées de la moitié de Palmyre ainsi que de l'aéroport », qui se trouve à l'est de la cité, et ont également coupé la route reliant Palmyre à Deir ez-Zor, un fief de l'EI dans l'est syrien.

« Palmyre sera bientôt entièrement libéré »

Lire la suite

 

 

Irak : 30 morts dans un attentat revendiqué par l'EI

 

Selon la police, plus de 65 personnes ont été blessées dans l'attaque causée par un kamikaze qui s'est fait exploser après un match de football.

Lire la suite

 

 

Yémen : au moins 22 morts dans trois attentats-suicides

 

Au moins 22 personnes ont été tuées dans trois attentats-suicides à la voiture piégée ce vendredi. Les attaques ont été revendiquées par l'État islamique.

lire la suite

 

 

Boko Haram : une jeune kamikaze arrêtée dit faire partie des lycéennes enlevées au Nigeria

 

Si c'est vrai, c'est juste terrifiant. Une jeune kamikaze arrêtée vendredi dans l'Extrême-Nord du Cameroun affirme faire partie des 219 lycéennes enlevées en avril 2014 à Chibok, au Nigeria, par les islamistes armés de Boko Haram. Selon le gouverneur de la région, Midjiyawa Bakari, « deux kamikazes ont été appréhendées [vendredi] par des membres du comité local de vigilance de Limani », localité de la région de l'Extrême-Nord, frontalière du Nigeria. « Chacune d'elle portait 12 kilos d'explosifs » et « cherchait où se faire exploser », a-t-il précisé. « L'une d'elles a dit qu'elle faisait partie des filles enlevées (à Chibok) au Nigeria, mais il faut prendre cette déclaration avec beaucoup de prudence », a ajouté le responsable. Selon lui, ses kamikazes téléguidées par les djihadistes « sont souvent droguées et peuvent raconter n'importe quoi »

Lire la suite

 

 

Pour Obama, stigmatiser les musulmans fait le jeu des djihadistes

 

Le chef d'État a implicitement dénoncé des propositions de candidats républicains à la Maison-Blanche, telles que celles de Donald Trump et de Ted Cruz.

lire la suite

 

 

Renoncer à l'islam et mourir

 

Des musulmans saoudiens

L'apostasie est passible de la peine de mort dans douze pays musulmans. D'autre part, les sept pays où le terme "athéisme" est le plus recherché sur Google se trouvent aussi au Moyen-Orient. Un paradoxe?

"S'il y a un Dieu, l'athéisme doit lui sembler une moindre injure que la religion", a dit l'écrivain français Edmond de Goncourt. Mais la plupart des pays islamiques ne sont pas d'accord avec cette idée, rapporte The Economist.

Fin février 2016, un Saoudien de 28 ans a été condamné à dix ans de prison, une amende de 20.000 riyals (5.000 euros) et 2.000 coups de fouet pour avoir affirmé sur Twitter qu'il ne croyait pas en Dieu. Il risquait une peine beaucoup plus dure. En 2014, l'Arabie saoudite a adopté une loi qui assimile l'athéisme à du terrorisme. L'an dernier, un autre jeune Saoudien a été condamné à mort pour avoir posté sur internet une vidéo dans laquelle il déchire un exemplaire du Coran et le frappe avec une chaussure.

Selon l'Union internationale humaniste et éthique (IHEU), l'Arabie saoudite est l'un des 19 pays condamnant l'apostasie, le rejet public de la religion par un croyant. Le royaume wahhabite est aussi l'un des 12 pays où l'apostasie est passible de la peine capitale. Dix de ces 12 pays se trouvent au Moyen-Orient et en Afrique. Mais ces pays appliquent rarement la peine de mort, les apostats étant généralement jetés en prison et torturés.

Même les pays où l'apostasie n'est pas hors la loi trouvent des moyens de réprimer les déviations religieuses. Les tribunaux islamiques d'Oman, du Koweït et de Jordanie peuvent annuler les mariages entre les apostats ou supprimer leur droit à l’héritage. Les couples pakistanais qui renoncent à l'islam risquent de se voir retirer la garde de leurs enfants.

Lire la suite

 

 

Sihem Souid (proche de Taubira) payée pour redorer le blason de l’Arabie Saoudite

 

Critiqué pour les exécutions massives, le soutien supposé au djihadisme et l’intervention militaire au Yémen, l’Arabie saoudite fait notamment appel à Image Sept et Edile Consulting pour redorer son blason.

L’Arabie saoudite a décidé d’améliorer son image peu flatteuse dans l’opinion publique française. Confronté à une avalanche de critiques sur son bilan en matière de droits de l’homme, son intervention militaire au Yémen — la dernière frappe de la coalition arabe le 15 mars a tué de nombreux civils — ou encore son rôle supposé dans l’essor du djihadisme, le royaume a décidé de réagir.

Plutôt que faire le gros dos comme d’habitude, les dirigeants saoudiens ont confié à deux agences de relations publiques françaises le soin de redorer leur blason : la société Image Sept, leader de la communication d’entreprise dans l’Hexagone, dont le portefeuille de clients comprend la fine fleur du CAC 40 ; et le cabinet Edile Consulting, nouveau venu dans ce secteur, fondé par Sihem Souid, une ancienne fonctionnaire de police, qui tient une chronique dans l’hebdomadaire Le Point.

Selon un connaisseur de ce milieu, une troisième agence de com’française aurait été contactée.
« Il existe un ras-le-bol des campagnes de dénigrement en France, confie un diplomate en poste à Riyad. Les Saoudiens veulent améliorer leur image. Le tollé suscité par les exécutions de masse du mois de janvier a servi de déclencheur », ajoute-t-il en référence à la mise à mort de 47 personnes, accusées de terrorisme, dont un célèbre opposant chiite. La dernière polémique en date remonte au début du mois : il s’agit de l’attribution par l’Elysée de la médaille de la Légion d’honneur à Mohammed Ben Nayef, le ministre de l’intérieur, aussi déterminé dans la répression des dissidents politiques que dans la lutte contre les djihadistes. Une décoration qui a généré une cascade de commentaires outragés, sur les réseaux sociaux et dans la classe politique. C’est dire que la mission des spin doctors français sera ardue.

(…) Le Monde

 

 

 

 

Argenteuil (95) : Reda Kriket, un proche d’Abdelhamid Abaaoud, préparait un attentat (Màj)

(mise a jour)

 

 

 

Jean Quatremer : « Il y a 3 Bruxelles »

 

«En fait, il a 3 Bruxelles, vous avez la Bruxelles belgo-belge qui a tendance à se réduire au fil des années…, la Bruxelles européenne des fonctionnaires européens de 28 nationalités… et la Bruxelles immigrée, la Bruxelles musulmane puisque globalement c’est l’immigration musulmane dont il s’agit…»

 

 

 

 

 

Les «experts» en terrorisme, de dangereux imposteurs ?

 

Les émissions de débat et de décryptage sont l’occasion pour les diffuseurs d’inviter des experts – généralement des hommes – spécialisés en à peu près tout.

Les émissions de débat et de décryptage sont l’occasion pour les diffuseurs d’inviter des experts – généralement des hommes – spécialisés en à peu près tout. À l’heure où l’Europe est frappée par des vagues d’attentats sans précédent, ces mêmes émissions voient défiler des hordes d’experts et contre-experts en renseignement, géopolitique et lutte anti-terroriste, jusqu’alors inconnus de l’humanité.

Cette situation, David Thomson l’a fustigée avec véhémence sur le plateau de C à Vous, sur France 5. Le journaliste, qui officie sur RFI, accuse ces prétendus experts d’être des imposteurs et pire, d’être dangereux dans le débat public.

«C’est un problème, vraiment un problème. Les plateaux de télé et radio sont trustés par des gens qui n’ont mené aucun travail empirique, n’ont jamais mené un entretien et s’expriment sur la foi d’idées qu’ils ont sur ce sujet», martèle le journaliste, qui a publié une enquête, Les Français jihadistes, en 2014.

Le Figaro

 

Lycéen frappé par un policier à Paris : 2 commissariats attaqués et 2 Franprix pillés au profit des migrants (MàJ vidéo)

 

(info du 25 mars -mise a jour)

Les commissariats du 10e et du 19e arrondissements de Paris ont été la cible de jets de projectiles et de dégradations par des groupes de lycéens, vendredi 25 mars.

Une bande de jeunes a notamment jeté des pierres contre le commissariat du 19e et tenté de briser ses vitres blindées en se servant de planches en bois comme d’un bélier, alors que les policiers étaient retranchés à l’intérieur.

Après s’en être pris à des commissariats, des lycéens remontés par les violences commises à l’égard d’un des leurs jeudi par des policiers, ont pillé un supermarché de l’avenue Jean-Jaurès à Paris. Avant de se diriger vers un autre, aux abords du canal de l’Ourcq.

Une scène de pillage surréaliste en plein Paris. Il était midi lorsque près de 150 lycéens sont entrés de force dans un Franprix de l’avenue Jean-Jaurès (19e). Dispersée par les policiers après avoir caillassé auparavant le commissariat central de cet arrondissement, la horde de jeunes déchaînés s’est alors dirigée sur l’artère principale qui relie le périphérique à la Place Stalingrad.

Une source policière a confirmé qu’un autre Franprix de la capitale avait aussi été la cible de ce même groupe de lycéens dans la foulée. Selon nos informations, d’un magasin situé à proximité du canal de l’Ourcq, à une centaine de mètres de l’avenue Jean-Jaurès. « Il n’y a pas de notion de dégradation. Il s’agit simplement de vols », précise une source policière.

« Sur le chemin du retour du commissariat, des casseurs étaient là. Ils ont tenu les grilles du Franprix et nous ont dit d’aller voler. En ressortant, on est allé distribuer la nourriture aux réfugiés de la Place Stalingrad. Bon, c’est vrai, on en a gardé un peu pour nous », concède auprès de metronews une jeune fille qui a participé au mouvement de foule.

(…) Metronews

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France


24/03: Un Nord-Africain déjà en prison, jugé pour viol+agression (source)
24/03: Argenteuil: importante opération de police antiterroriste (source)
24/03: Paris: Une femme en burka brûle une bible sur les quais (source)
24/03: Carcassonne: un converti à l’Islam voulait partir au djihad (source)
24/03: Gde-Synthe: bagarre générale au couteau entre migrants (source)
24/03: Rennes (35) une femme en burqa arrêtée dans un bus (source)
24/03: Guilberville (50) des habitants excédés par les migrants (source)
23/03: Tours: Hicham étrangle Marguerite, 84 ans, pour la voler (source)
23/03: Un Tunisien aux assises pour viols et agressions sexuelles (source)
23/03: Harouna Dia: 3 ans ferme de plus pour agression en prison (source)
23/03: Gor et Moussa: condamnés pour faux meurtre en vidéo (source)
23/03: Trappes: peines de prison pour des ‘apprentis’ jihadistes (source)
23/03: (14) Il menace de mort la CAF et propos pro-terroristes (source)
23/03: Raed Ghouili, trafic de cocaïne et d’héroïne en Corse (source)
23/03: (82) Sony.B+Mounir.C: cambrioleurs multirécidivistes (source)
23/03: (37) Huseyin: 15 mois de prison pour le jeune violent (source)
23/03: Lomme (59) Des ‘jeunes’ font l’apologie du terrorisme (source)
23/03: ‘Daech recrute !’, ‘Libérez Abdeslam !’ tags à Paris XXème (source)
22/03: Mohamed.T+un Algérien: braquages violents à domicile (source)
22/03: (60) Kamel.Laribi arrêté avec fusil,matraques,couteaux… (source)
22/03: (57) Un Africain clandestin arrêté pour escroquerie/vol (source)

 

Paris : Une femme en niqab brûle une bible

 

« Le Parisien » a rapporté, aujourd’hui, qu’une la jeune femme, tout de noir vêtue, a été arrêtée sur le bord de la Seine, menottée et la police lui a retiré le voile pour voir son visage et pouvoir l’identifier. Conduite au commissariat, elle a expliqué à la police qu’elle a brûlé la Bible car elle se sentait persécutée…

Croyant à une détraquée mentale, la police a conduit la prévenue à l’hôpital d’Hôtel-Dieu, pour qu’elle soit soumise à un test comportemental, qui a révélé qu’elle est saine d’esprit. Elle a donc été  verbalisée pour le port du niqab qui est interdit en France et passible d’une amende de 150 euros pour «port d’une tenue dissimulant le visage». Cependant le parquet n’a pas retenu d’infraction pour «incendie et la dégradation sur la place publique».

Notons qu’en France, l’homme d’affaires et ancien candidat à la primaire du PS, Rachid Nekkaz paie quasi systématiquement les amendes pour port de voile intégral à la place des contrevenantes à la loi. Entre 2011 et 2015, il aurait payé, en France, 894 amendes pour un montant de 208.320 euros.

Nekkaze paie les amendes des femmes en niqab en France

source

 

Notes : C'est un site tunisien qui nous dit certaine vérité oublié par d'autre

Imaginait que ce soit un chrétien qui brule un Coran, la presse se serait régalé, mais cette histoire n'a pas été reprise par la plupart des médias , et on c'est pourquoi

 

Commenter cet article