Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 2 mars

 


La Turquie interdit un autre atterrissage sur une île grecque


Le gouvernement turc poursuit ses provocations: cette fois, il a interdit à l'hélicoptère de la ministre allemande de la Défense d'atterrir à Mytilène sur l'île de Lesbos, rapporte la chaîne grecque Skai.

D'après l'agenda de la ministre allemande de la Défense Ursula Gertrud von der Leyen, après un atterrissage à Mytilène sur l'île de Lesbos, prévu pour le 6 mars, son hélicoptère devait atteindre le bateau allemand "Bonn" qui participe à la mission de l'Otan en mer Egée pour la réduction de l'afflux des migrants.

Lire la suite

 

 


Londres reconnaît l'inefficacité de ses frappes aériennes en Syrie

 

Les frappes de l'aviation UK contre les positions des djihadistes de l'Etat islamique en Syrie sont peu efficaces, admet le ministre britannique de la Défense.

Les frappes aériennes de l'aviation britannique contre l'Etat islamique (EI, Daech) en Syrie n'aboutissent pas à des résultats tangibles, a constaté le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, cité par The Independent.

"Daech essuie incontestablement des défaites en Irak. (…) Néanmoins, en Syrie, la situation est beaucoup plus compliquée, et nous sommes préoccupés par les dernières informations sur la coordination entre les forces démocratiques syriennes et le régime d'Assad. Cela ne contribue pas à la lutte contre Daech", a déclaré M.Fallon, intervenant au parlement.

Lire la suite

 

 

 

 

Russie : « C’est ce qu’Allah m’a ordonné » déclare la nounou musulmane qui a décapité une fillette de 4 ans (MàJ)

 

« C’est ce qu’Allah m’a ordonné » de faire, a déclaré la nounou aux journalistes à son arrivée à l’audience. Le juge a rapidement ordonné son placement en détention provisoire jusqu’au 29 avril, suivant la demande des enquêteurs

BFMTV

 

 

Pakistan : 100.000 partisans aux funérailles d’un islamiste exécuté

 

Quelque 100.000 partisans d’un islamiste, exécuté pour avoir assassiné un politicien réformateur, ont participé à ses funérailles mardi à Islamabad, couvrant de pétales l’ambulance transportant son corps, tandis qu’écoles et routes ont été fermées et la police déployée en nombre.

Aux cris de « Qadri, ton sang déclenchera la révolution », une foule immense a participé aux prières en mémoire de l’islamiste pendu lundi, Mumtaz Qadri, dans un parc de Rawalpindi, ville voisine de la capitale pakistanaise, selon des journalistes de l’AFP sur place.
Qadri a été salué comme un « héros » par des islamistes conservateurs après avoir abattu en 2011 Salman Taseer, gouverneur de la province du Pendjab, car ce dernier était favorable à une révision de la loi sur le blasphème.

Les conservateurs défendent bec et ongles cette loi qui prévoit jusqu’à la peine de mort pour le blasphème, un sujet extrêmement sensible au Pakistan, république islamique de 200 millions d’habitants.

« La punition du blasphémateur, c’est la décapitation » ou « Mort au (Premier ministre) Nawaz Sharif » ont scandé des participants aux funérailles, conspuant le gouvernement. [...]

Pour l’analyste Amir Rana, la décision des autorités d’exécuter Qadri marque « un moment critique dans l’histoire politique du Pakistan« . « Ils ne laissent pas d’espace à l’extrémisme au Pakistan« , a-t-il estimé, soulignant le risque de faire de Qadri un martyre au yeux des conservateurs.

Le Point

 


Les USA simuleront une attaque nucléaire en Norvège

La présence des B-52 lors des manœuvres Cold Response est appelée à démontrer la capacité des Etats-Unis à réaliser des opérations globales "en cas d’agression russe".

Trois bombardiers stratégiques B-52 dépêchés en Europe dans le cadre des manœuvres militaires Cold Response-2016, qui ont débuté en Norvège, perfectionneront les mécanismes d'attaque nucléaire contre des cibles terrestres, annonce mardi le service de presse de la base aérienne américaine Barksdale (Etat de la Louisiane).

Lire la suite

 

 

 

Corée du Nord: l'ONU va nettement alourdir les sanctions

 

Nations unies (Etats-Unis) (AFP) - Le Conseil de sécurité des Nations unies devrait imposer mercredi une nouvelle série de lourdes sanctions contre la Corée du Nord après les derniers essais nucléaire et balistique menés par le régime communiste.

(..)

Le texte prévoit les sanctions les plus lourdes jamais imposées à Pyongyang depuis une vingtaine d'années, selon des responsables américains. Mais son application dépendra en grande partie de la Chine.

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a affirmé mardi que la Corée du Nord devait "payer le prix" de ses "provocations".

Pour la première fois, les pays membres de l'ONU seront tenus d'inspecter toutes les marchandises en provenance et à destination de la Corée du Nord.

Ils devront aussi interdire aux navires soupçonnés de transporter des cargaisons illégales vers la Corée du Nord de faire escale dans leurs ports.

Lire la suite

 

 

 

 

Les millions de dollars de Ben Laden destinés au financement du djihad

 

Les renseignements américains ont déclassifié une nouvelle série de documents saisis lors de l'attaque du repaire d'Oussama Ben Laden en 2011. Ils révèlent notamment l'existence de millions de dollars dissimulés au Soudan que le chef d'Al-Qaïda destinait au financement du djihad.

 

 

 

Turquie : Des migrants maghrébins renvoyés de Grèce et d’Allemagne

 

Alors que Syriens et Irakiens continuent d’arriver en Europe, les migrants maghrébins, qui empruntent parfois les mêmes chemins, ont peu de perspective d’obtenir un permis de séjour en Europe de l’Ouest ou du Nord. La Grèce a ainsi renvoyé mardi en Turquie environ 150 migrants, surtout des ressortissants marocains, tunisiens et algériens.

Mercredi 158 autres quitteront le pays pour la même destination. De son côté, l’Allemagne prend également des mesures pour rapatrier des Maghrébins dans leur pays d’origine. Alors que certains pays des Balkans, comme la Macédoine, n’acceptent plus que l’entrée au compte-goutte de réfugiés syriens et irakiens, la Grèce craint de devoir faire face à une crise humanitaire et a demandé des subsides à l’Union européenne.

En vertu d’un accord bilatéral de 2002, la Grèce a tenté à plusieurs reprises de renvoyer des migrants en Turquie, mais Ankara a souvent refusé de les accueillir.[...]

Le Parisien

 

 

Bidonvilles, zones de non-droit : la jungle de Calais « préfigure l’Europe de demain »

 

 

Pour Alexis Théas, juriste et universitaire, la jungle de Calais est le symptôme de la capitulation de l’Etat de droit.

La Jungle de Calais est le produit de l’idéologie européenne des bons sentiments, de l’accueil et de l’angélisme. L’Europe, sous l’emprise d’un courant idéologique dont «no border» n’est que l’expression ultime, a volontairement sabordé ses frontières.

Le phénomène auquel nous assistons dans le Calaisis est d’ampleur colossale.. Il signe la capitulation de l’Etat de droit dans la République française. Une «Jungle» constituée de plusieurs milliers de migrants s’est installée à proximité de la ville de Calais. Ses habitants sont des étrangers en situation irrégulière, qui n’avaient pas le droit d’entrer en France et auxquels les lois de la République interdisent d’y séjourner. [...]

Aujourd’hui, il faut bien le dire, il existe dans le Nord de la France une parcelle du territoire qui échappe aux lois de la République et à l’Etat de droit. Au summum d’une situation absurde, nous voyons des fonctionnaires français qui supplient à des étrangers en situation irrégulière d’accepter les lieux d’hébergement qui leur sont offerts par l’Etat et ces derniers qui refusent. [...]

Les migrants, animés par un groupe anarchiste, «no border», se sont soulevés. Ils ont jeté des pierres et certains se sont armés de barres de fer. Cinq policiers ont été blessés. L'accès au port de Calais a dû être fermé et l'A 16 coupé. Les forces de l'ordre ont dû reculer. L'Etat de droit a capitulé, une fois de plus. Aujourd'hui, il faut bien le dire, il existe dans le Nord de la France une parcelle du territoire qui échappe aux lois de la République et à l'Etat de droit. Au summum d'une situation absurde, nous voyons des fonctionnaires français qui supplient à des étrangers en situation irrégulière d'accepter les lieux d'hébergement qui leur sont offerts par l'Etat et ces derniers qui refusent. Le drame du Calaisis est celui d'un Etat lâche, démissionnaire, impuissant, incapable d'assumer ses responsabilités et sa mission fondamentale: faire respecter l'intégrité du territoire national.
(..)

La Jungle n’a rien d’accidentel. Elle préfigure l’Europe de demain, celle qui est en train de se former sous nos yeux, une constellation de bidonvilles et zones de non-droit, venu des nouvelles grandes vagues d’immigration en cours, en rébellion ouverte contre les Etats et la fragmentation accélérée de l’Europe, dans un climat de violence extrême, d’aveuglement, sinon de trahison...
Le Figaro

 

 

 

Crise des migrants : Washington redoute l’effondrement de l’Europe

 

 

[...] «Soulignant que « la crise actuelle des réfugiés est de loin la plus grave depuis la fin de la Seconde guerre mondiale », l’ex ambassadeur des Etats-Unis en Irak et en Syrie, Ryan Crocker, estime que cet afflux potentiel de millions de déplacés « n’est pas un problème pour le Moyen-Orient, ni pour l’Europe, (mais) un problème pour le monde et pour l’Amérique ».
Pire: cet ancien diplomate donne écho aux inquiétudes de responsables américains qui évoquent ces dernières semaines en privé une menace « existentielle » sur l’Europe et il redoute lui aussi que « le flot de réfugiés défasse l’Union européenne en tant que construction politique ». » [...]

Le Point

 

 

En Allemagne les migrants ont commis plus de 200.000 crimes et délits en 2015.

 

En Allemagne, selon des chiffres officiels partiels, les réfugiés (essentiellement Syriens, Afghans et Irakiens) ont commis 92.000 infractions de plus qu’en 2014, dans l’ensemble du pays. Le nombre de crimes commis par des migrants a donc augmenté de 79% en 2015 par rapport à 2014. Dans le même temps, le nombre de réfugiés a, quant à lui, augmenté de 440%. Dans leurs conclusions, les fonctionnaires mettent  en garde contre une « tendance croissante » des terroristes à se mêler à d’authentiques réfugiés.


Un rapport recensant les crimes et délits commis par les immigrés de janvier à décembre 2015 a été établit par le Bureau pénal fédéral (BKA). Confidentiel et réservé à la police, ce rapport a toutefois été divulgué par le magazine Bild. On notera que les données proviennent seulement de 13 des 16 États qui composent la République fédérale.

En effet, Hambourg, Brême et la Rhénanie du Nord-Westphalie, (3 États gouvernés par les parlements SPD de centre-gauche), n’ont pas souhaité transmettre leurs données criminelles au BKA. Cela signifie que les vol et les agressions sexuelles de Cologne, perpétrés le 31 décembre 2015, ne sont pas inclus dans ces statistiques .

Le rapport indique qu’il y eut 240 tentatives de meurtres par les migrants – contre 127 en 2014 – et dans les 2/3 des cas, les auteurs et les victimes étaient de la même nationalité. Un seul Allemand a été tué par des migrants alors que 27 migrants ont été tués par d’autres migrants. Proportionnellement on trouve plus de délinquants chez les migrants originaires d’Érythrée, du Nigeria et des Balkans (Kosovo, Albanie, Serbie).

Quant aux personnes soupçonnées de terrorisme qui s’infiltrent parmi les réfugiés authentiques, le rapport indique qu’il y a 266 cas de personnes soupçonnées d’être des «combattants et les membres des organisations terroristes à l’étranger. » [...]

Source

 

 

 

 

 

________________

Le 1 mars

 

 

Syrie : Ban ki-moon se veut optimiste sur la trêve malgré des tirs et des bombardements isolés

 

 

Le secrétaire général de l’ONU a estimé que cette trêve tenait "globalement" malgré des "incidents" isolés. "Jusqu'à maintenant, je peux vous dire que la cessation des hostilités tient, même si nous avons observé quelques incidents", déclarait Ban Ki-moon à la presse à Genève, à quelques heures d’une réunion du groupe de travail chargé de la cessation des hostilités. Selon l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, ce rassemblement, co-présidé par les Américains et les Russes se tenait à 15h au Palais des Nations de Genève.

Notes : Des rebelles "modérés" qui crient Allah Akbar a longueur de journée !

 

 

 

De nouveaux combattants déposent les armes en Syrie


Plus de 1.200 habitants de la province syrienne de Deraa, récemment encore hostiles au régime du président Bachar el-Assad, ont déposé les armes afin de signer un accord de cessez-le-feu avec les forces gouvernementales, rapportent les médias russes.

Le gouverneur de la province, Mohammed Khaled al-Hannus, a confié aux journalistes que la plupart des combattants rendus étaient originaires de la ville d'Ebtaa. Selon lui, tous les habitants qui ont volontairement déposé les armes pourront reprendre sous peu une vie tout à fait normale.

"Nous espérons que dans les jours à venir, de nouveaux accords de cessez-le-feu seront signés dans le cadre de la trêve nationale", a-t-il souligné.

Lire la suite

 

 

 

 

Combattant kurde: "Daech nous a attaqués depuis la Turquie"

 

infos du 29 fevrier

Au moins 100 combattants du groupe terroriste Daech ont pénétré le 27 février en Syrie depuis le territoire turc pour attaquer la ville de Tell Abyad, dont la population est majoritairement kurde, a confié à Sputnik un représentant du Parti de l’union démocratique (PYD), Ömer Eluş.

"Il y a deux jours (le 27 février, ndlr), un détachement composé de 100 djihadistes a attaqué la ville syrienne de Tell Abyad, ainsi que plusieurs villages voisins, dont Hamam Turkmen, Eynel Arus et Migtel", a-t-il expliqué.

Et de souligner: "Après avoir repoussé l'attaque sur tous les fronts, nous avons entièrement repris le contrôle de ces territoires".

Lire la suite

 

 

Syrie : Daech exécute huit de ses combattants néerlandais

 

Le groupe extrémiste Etat Islamique (EI) a exécuté la semaine dernière huit de ses combattants néerlandais, «après les avoir accusés de tentative de désertion et de sédition», a affirmé un des responsables de l'ONG «Raqqa est massacrée en silence».

Cette organisation documente secrètement depuis avril 2014 les abus des djihadistes de cette ville du nord de la Syrie,  désignée comme la «capitale» de l'EI. Depuis un mois existait une tension entre 75 djihadistes néerlandais, dont certains d'origine marocaine, qui étaient regroupés à Raqqa, et des Irakiens membres des services de renseignements de Daech. Ces derniers avaient arrêté trois djihadistes néerlandais, les soupçonnant de vouloir fuir, et l'un d'eux était mort sous les coups assénés durant l'interrogatoire.

Lire la suite

 

 

Lutte contre l'EI : les États-Unis utilisent des armes informatiques

 

Pour lutter contre le groupe terroriste, les Américains ont affirmé, lundi, avoir recours à des armes informatiques pour les isoler virtuellement.

Lire la suite

 

 

Somalie: on les disait affaiblis, pourtant, les shebabs ne désarment pas

 

Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées lors de deux attentats à la bombe le 28 février 2016 à Baidoa (sud-ouest). Des attaques d'une extrême violence revendiquées par les shebabs. Alors qu’on les disait affaiblies par la présence de l’Amisom (force de maintien de la paix de l’Union africaine), ces milices islamistes shebabs ont lancé des opérations spectaculaires dans le pays.

(..)Confrontés à la puissance de feu supérieure de l'Amisom (Mission de maintien de la paix, déployée en 2007 par l’Union africaine en Somalie), les shebabs ont été chassés de Mogadiscio en août 2011. Ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Comme l’expliquait Géopolis le 26 novembre 2015, le mouvement islamiste est divisé entre partisans d’al-Qaïda et de Daech.

Mais il n’en reste pas moins «nuisible» dans le pays, poursuivait Géopolis. Il contrôle toujours de vastes zones rurales d'où ses commandos mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, souvent jusque dans la capitale.

Ces derniers mois, les miliciens islamistes ont revendiqué des opérations spectaculaires, tant à Mogadiscio que contre des bases de l'Amisom. Courant janvier, ils ont ainsi entièrement détruit une base du contingent kenyan de l'Amisom à El-Adde, dans le sud de la Somalie, troisième attaque en quelques mois contre des bases de l'Amisom. Des attaques qui leur auraient permis de faire main basse sur de l'armement et des munitions.

Lire la suite

 

 

Washington déconseille aux Américains de se rendre en Turquie

 

Le Département d’Etat des Etats-Unis a mis les Américains en garde contre le danger que représentent les voyages touristiques en Turquie.

"En raison des récents attentats perpétrés à Ankara et du niveau accru de menace de la part des groupes terroristes internationaux et locaux, les Américains sont tenus de faire preuve de la plus grande vigilance au cas où ils décideraient de se rendre en Turquie", souligne le Département dans un communiqué publié sur son site officiel.

"Le Département d'Etat appelle les Américains à s'abstenir de se rendre en Turquie, notamment dans le sud-est du pays, dans les régions frontalières avec la Syrie", précise le communiqué.

Lire la suite

 

 

 

Erdogan à Abidjan pour renforcer la présence turque en Côte d'Ivoire

 

Soucieux d'étendre la présence d'Ankara en dehors de sa zone traditionnelle d'influence, le chef de l'État turc effectue une visite de 48 h en Côte d'Ivoire. Première étape d'une tournée visant à approfondir un partenariat économique avec l'Afrique.

(..) Après Abidjan, Recep Tayyip Erdogan doit se rendre au Ghana, au Nigeria et en Guinée. En 2015, le président turc s'était rendu en Éthiopie, à Djibouti et en Somalie. La Turquie a plus que triplé en Afrique le nombre de ses ambassades depuis 2009 et la compagnie aérienne nationale Turkish Airlines dessert des dizaines de destinations sur le continent.

Lire la suite

 

 

Migrants: la Commission européenne préoccupée des incidents en Macédoine

 

La Commission européenne a fait part de sa préoccupation au sujet des incidents à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, où des centaines de migrants ont été repoussés la veille à coups de gaz lacrymogènes par les autorités macédoniennes.

"La Commision est très préoccupée par les images qu'on a vues hier" sur les incidents à la frontière, a déclaré un porte-parole de l'exécutif européen, Margaritis Schinas. "Cela va de soi que toutes les mesures prises aux frontières doivent être conformes avec la loi internationale et européenne", a-t-il insisté.

Source

 

Racisme, intolérance : la France montrée du doigt

 

Le Conseil de l’Europe publie ce mardi un rapport dénonçant la « banalisation » du discours de haine dans la sphère publique et « l’accroissement des violences racistes, antisémites et islamophobes » en France.

Des experts indépendants du Conseil de l’Europe s’inquiètent de la montée du discours de haine et la violence motivée par le racisme et l’intolérance en France. Dans un rapport rendu public ce mardi, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI), organe de protection des droits de l’homme du Conseil de l’Europe, souligne que les violences racistes recensées par le ministère français de l’Intérieur ont augmenté de 14% entre 2012 et 2014, et même de 36% en ce qui concerne les violences antisémites.

« Je salue les efforts importants faits par les autorités françaises pour lutter contre le racisme et l’intolérance. Cependant, le discours de haine, de par sa banalisation dans la sphère publique, demeure un sujet de préoccupation », a commenté le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, dans un communiqué. Il en appelle en particulier aux responsables politiques, « pour qu’ils s’abstiennent de tenir des propos qui stigmatisent des groupes déjà vulnérables et attisent les tensions dans la société française ».

Lire la suite

 

 

 

Fawzia Zouari : « Est-ce que le fait de critiquer l’islam vaut l’accusation d’islamophobie ? »

 

 

La romancière Franco tunisienne prend la défense de l’écrivain algérien Kamel Daoud accusé de relayer des idées « islamophobes ». Selon elle, il « dérange le confortable angélisme sur l’islam et les musulmans ». Elle est l’invitée de Léa Salamé.

 

 

Réserve parlementaire : 360.000 € pour l’aide aux réfugiés

 

Cette année, l’Amical des locataires et copropriétaires du quartier d’Orgemont a reçu 10.000 euros d’aides de la part du député PS Bruno Le Roux. Son collègue LR, Christian Jacob a versé, entre autre, 2.000 euros au Judo Club du Petit Morin. Quant à Cécile Duflot, la députée écologiste a aidé CoworkCrèche à hauteur de 4.000 euros. Voici quelques exemples qui sont visibles à partir de ce lundi sur le site de l’Assemblée nationale. Pour la troisième fois, à l’initiative du président socialiste Claude Bartolone, la répartition de la réserve parlementaire des députés a été publiée.

En 2015, quelques 80 millions ont utilisés par les parlementaires dans leur circonscription, avec une répartition à part quasi égale entre les communes et le soutien aux associations. Cette année, les députés avaient réclamé « l’attribution de 81,2 millions d’euros de subventions » sur les quelques 90 de crédit votés. La différence – 8,75 millions d’euros – a été restituée à l’État pour participer à l’effort d’économies.

Chaque député bénéficie en moyenne de 130.000 euros, dont il décide librement la répartition. Les membres du Bureau de l’Assemblée disposent de 140.000 euros, les vice-présidents, questeurs, présidents de groupe et présidents de commission disposent de 260.000 euros. Enfin, le président de l’Assemblée obtient une enveloppe de 520.000 euros. [...]

BFM via F de souche

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

29/02: (11) Deux Tunisiens agressent des clients dans un bar: prison (source)
29/02: (33) Farid.B braque un hôtel Ibis la veille de Noël: tribunal (source)
29/02: (77) Ilyes, récidiviste, et Saïd: vol en réunion+recel: prison (source)
29/02: (60) Yero Camara roule sur la D1016 avec 2.9gr d’alcool/sang (source)
28/02: Une Algérienne boxe son fils+le tue dans la machine à laver (source)
28/02: Sohbi, le Tunisien, 4 mois ferme pour le roi de l’embrouille (source)
27/02: Lahbib.A, récidiviste, agresse et brise le nez de sa victime (source)
27/02: (72) Un Congolais escroque Leclerc avec des faux documents (source)

 

 

 

Jean-Christophe Cambadélis corrigé par Eric Zemmour

 

Le face à face a opposé Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, à Éric Zemmour, journaliste et essayiste. – BFM Politique, du dimanche 28 février 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

 

Commenter cet article