Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_______________

Le 10 fevrier

 

 

Le gros coup de colère de Gilbert Collard contre la gauche après les menaces de Daech contre le FN

 

 

 

 

 

Donald Trump : "Au Bataclan, j'aurais ouvert le feu"

 

Donald Trump, qui vient de remporter la primaire républicaine dans le New Hampshire, a accordé une interview à Valeurs actuelles. Rien d'étonnant à cela : la ligne conservatrice du candidat est comparable à celle défendue par le magazine. Selon Reuters, qui a eu accès à des extraits de l'interview, l'Américain s'en prend nommément à la chancelière allemande. « Je pense qu'Angela Merkel a fait une erreur tragique avec les migrants », dit-il. Ajoutant même que la crise des migrants pouvait « déclencher des révolutions » et signifier « la fin de l'Europe ». L'impétrant à la primaire républicaine explique ainsi que Bruxelles est devenu un terreau fertile au terrorisme. Incapable de ne pas en rajouter, il ajoute que de nombreux endroits à Paris et en France sont devenus des « no-go zones ».

Lire la suite

 

 

 

 

France 2 attribue à son pays les succès de l’aviation russe en Syrie

 

Un bloggeur russe a dénoncé le reportage de France 2 sur les frappes aériennes françaises en Syrie dont les séquences montraient des extraits de vidéos du ministère russe de la Défense.

Lire la suite et voir la vidéo

 

 


L'Italie ne se laissera pas entraîner dans la guerre par les USA

 

Malgré la pression des Etats-Unis, l'Italie ne se hâte pas de se lancer dans les opérations militaires en Irak et en Libye.

L'Italie se positionne sur la scène politique en tant que pays pacifique, d'autant plus que selon l'article 11 de la Constitution italienne, la guerre est un tabou pour le pays.

nterviewé par Sputnik, Pietro Batacchi, rédacteur en chef du magazine militaire italien Rivista Italiana Difesa, s'est exprimé sur l'éventualité de la participation de son pays dans les hostilités en Irak et en Libye.

Lire la suite

 

 

 

Attentat rue des Rosiers : la Jordanie n'extradera pas les deux suspects

 

Le pays refuse de livrer à la justice française le cerveau présumé de l'attentat contre un restaurant juif de la rue des Rosiers, il y a près de 35 ans.

Lire la suite

 

 

La police turque découvre des ceintures et des explosifs sur des migrants à la frontière syrienne

 

Les soldats turcs ont intercepté deux sacs contenant entre 12 et 15 kilos d’explosifs…

Quatre ceintures explosives ont été découvertes par les soldats turcs dans les bagages d’un groupe de suspects interceptés mardi soir à Karkamis, dans le sud-est de la Turquie, à la frontière syrienne, a annoncé mercredi l’armée turque.

« Dans deux sacs, entre 12 et 15 kg d’explosifs non déterminés et quatre ceintures susceptibles d’être utilisées dans des attentats-suicides ont été découverts », a indiqué l’armée dans un communiqué.

20minutes.fr

 

 

 

La déchéance de nationalité inscrite dans la Constitution

 

Les députés ont voté mardi soir à main levée, après des semaines de polémiques, l’amendement du gouvernement qui inscrit la déchéance de nationalité dans la Constitution sans faire de référence à la binationalité. Ils ont quelques minutes plus tard adopté l’article 2 du projet de révision constitutionnelle, dont la nouvelle rédaction prévoit que la Constitution renverra à la loi pour « les conditions dans lesquelles une personne peut être déchue de la nationalité française ou des droits attachés à celle-ci lorsqu’elle est condamnée pour un crime ou un délit constituant une atteinte grave à la vie de la Nation ».

Dans un hémicycle beaucoup moins clairsemé que la veille lors du vote sur l’article 1 et l’état d’urgence, 162 parlementaires ont voté pour contre 148 qui se sont exprimés contre, dont un très grand nombre de socialistes et près de la moitié des troupes de la droite.

Pas moins de 92 députés PS ont voté contre la déchéance, soit à peine 30 voix de moins que les votes pour.

Malgré les avertissements de Nicolas Sarkozy, le scrutin a été encore plus partagé à droite où 32 députés ont voté pour la déchéance tandis que 30 ont voté contre.

Les écologistes, très divisés depuis la sécession d’une grande partie de leurs élus, ont très majoritairement voté contre le texte. Les deux députés FN Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard ont également voté contre.

Huffington Post

 

 

«Déchoir un djihadiste de sa nationalité ? C’est déjà possible en 15 jours»

 

Le magistrat Charles Prats souligne que le gouvernement peut déjà déchoir de sa nationalité tout djihadiste français par simple décret. La réforme constitutionnelle pourrait donc paradoxalement aboutir à une situation beaucoup moins sévère que l’état actuel du droit.

Inscrire la déchéance de nationalité dans la Constitution ne semble pas nécessaire juridiquement parlant. En effet, tant la «déchéance» de nationalité que la «perte» de nationalité existent déjà dans le droit français. Ce sont les articles 25 et suivants du code civil, ainsi que les articles 23-7 et 23-8 du même code qui les prévoient. Cette possibilité existe dans le droit français depuis 1791. Il n’y a donc pas novation, juridiquement parlant. Au contraire, on pourrait paradoxalement aboutir à une situation nouvelle beaucoup moins sévère que l’état actuel du droit, voire empêcher concrètement de déchoir de la nationalité française des terroristes aujourd’hui poursuivis, alors qu’ils encourent actuellement cette sanction.

(…) Le Figaro

 

 

 

Déchéance de la nationalité : un député centriste fond en larme au micro de l’assemblée

 

 

L’Assemblée nationale a entamé tard lundi soir l’examen de l’article 2 de la révision constitutionnelle portant sur la déchéance de nationalité. Charles de Courson a évoqué, en parlant de la première version du texte, qui mentionnait les binationaux, le souvenir de son grand-père : « Voter pour ce texte, c’était trahir la mémoire de mon grand-père, député de la nation, mort à Neuengamme (un camp de concentration allemand ndlr) et qui avait voté contre les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain parce qu’il était contre le sabordage de la République », a-t-il déclaré, la voix tremblante. Le député UDI de la Marne a aussi évoqué son père, qui était résistant, « qualifié de terroriste par l’occupant nazi » : « Voter pour cet article 2 dans sa nouvelle rédaction ne trahira pas sa mémoire », a-t-il affirmé, estimant néanmoins que « l’indignité nationale eut été une meilleure solution »

 

 

_______________

Le 9 fevrier

 

 

 

Riyad prêt à envoyer ses forces spéciales en Syrie


Le ministre saoudien des Affaires étrangères Abdel al-Joubeir a annoncé que Riyad pourrait acheminer des forces spéciales vers la Syrie dans le cadre de la coalition dirigée par les Etats-Unis, afin de lutter contre l'organisation terroriste Daech, rapporte l'agence Reuters.
L'Arabie saoudite est prête à envoyer des troupes pour des opérations terrestres en Syrie, à condition que la coalition internationale les approuve, a déclaré jeudi le conseiller du ministre saoudien de la Défense Ahmed al-Assiri. Le conseiller a prévenu que cette question devrait faire l'objet d'une discussion au sommet de l'Otan prévu pour la semaine prochaine. Le journal britannique Guardian ne précise toutefois pas le nombre des militaires saoudiens impliqués, mais constate que Riyad pourrait en acheminer quelques milliers vers la Syrie.

"Des discussions sont en cours concernant un déploiement de troupes au sol ou de forces spéciales pour des opérations contre l'EI de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, et le Royaume d'Arabie saoudite se déclare prêt à mettre à disposition les Forces spéciales saoudiennes pour ces opérations dans l'éventualité de leur réalisation", a indiqué Abdel al-Joubeir après une rencontre avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Lire la suite

 

Notes : L’Arabie Saoudite fait la guerre au Yémen mais n'y envoie pas ses troupes, par contre en Syrie elle compte le faire !? cherché l’erreur!  Encore une fois que va-t-il se passer lorsque les troupes saoudiennes vont arriver face à face avec les troupes iraniennes ou de Assad !? 

 

 

 

Syrie : les rebelles en mauvaise posture à Alep

 

Des dizaines de milliers de Syriens fuyant les violences restent bloqués près de la frontière turque, fermée par le gouvernement.

(..)

Une semaine après le début de leur offensive appuyée par les raids de l'allié russe à Alep, les troupes de Bachar el-Assad se trouvaient pour la première fois depuis 2013 à une vingtaine de kilomètres de la frontière turque, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Elles ont progressé vers Tall Rifaat, un des trois derniers fiefs rebelles dans le nord de la province. Les insurgés sont désormais "pris en tenaille par l'armée qui progresse vers le nord, les forces kurdes qui avancent du côté ouest, et l'EI qui domine l'est", a expliqué le directeur de l'ONG, Rami Abdel Rahmane. "L'armée progresse en rase campagne et coupe les lignes de communication des rebelles, qui décrochent ensuite. La stratégie finale est de fermer la frontière turque pour priver les rebelles du soutien logistique", a dit le géographe spécialiste de la Syrie, Fabrice Balanche.

Lire la suite

 

 

 

« La guerre de Syrie est bel et bien notre guerre d’Espagne », lance Éric Zemmour

 

L’offensive de l’armée syrienne appuyée par l’aviation russe porte ses fruits. Pour le journaliste, c’est un tournant dans la guerre.

 

 

 

 

Le général Piquemal « regrette » d’avoir participé à la manifestation anti-migrants à Calais

 

Arrêté samedi 6 février lors d’une manifestation anti-migrants interdite à Calais, le général Christian Piquemal a vu son procès être reporté en raison de son état de santé. Au micro de RTL, lundi 8 février, l’ancien patron de la Légion étrangère affirme qu’il « regrette » d’avoir participé à ce rassemblement initié par Pegida, le mouvement extrémiste allemand avec qui il « ne partage aucun lien ». « Personnellement, je n’aurais pas voulu les voir sur place. Ils ont une connotation extrêmement négative », assure-t-il.

Président d’un « cercle de citoyens patriotes », le général Piquemal affirme qu’il s’est rendu à cette manifestation « reconnaître les lieux et voir s’il n’y avait pas des solutions pérennes à mettre en place » pour les migrants à Calais. « J’aurais préféré qu’on soit seuls car ça ne se serait pas passé comme ça. On n’est pas racistes, islamophobes ou xénophobes. J’ai commandé la Légion étrangère pendant 5 ans, il y a 140 nationalités dedans. Donc s’il y a bien quelqu’un à qui on ne peut pas reprocher d’être raciste, c’est bien moi », se justifie-t-il.

(…) RTL.Fr via F de souche

 

 

 

Manifestations à Calais et à Rennes : y a-t-il eu « deux poids deux mesures »

 

L’arrestation, samedi 6 février à Calais, en marge d’une manifestation islamophobe interdite, du général Christian Piquemal, 75 ans, ancien patron de la Légion étrangère française de 1994 à 1999, ainsi que de quatre autres personnes, a été dénoncée par de nombreuses personnalités au Front national, mais aussi dans une partie de la droite plus traditionnelle.

Lire aussi : Calais : trois mois de prison ferme pour un manifestant

Certains, à l’instar de Guillaume Larrivé ou Guillaume Peltier (Les Républicains), ont évoqué un « deux poids deux mesures », comparant les arrestations de ce week-end à Calais à l’« impunité totale » dont auraient bénéficié les militants No Borders à Calais, il y a quelques semaines, ou des militants d’extrême gauche à Rennes, samedi 6 février. Cette manifestation contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et contre l’état d’urgence a été marquée par des bris de vitrines et des jets de projectiles divers en direction des forces de l’ordre

« L’impunité totale pour les No Borders qui taguent la statue du général de Gaulle à Calais, il y a quelques semaines. Ensuite il y a l’impunité totale ce week-end à Rennes (…), où le centre-ville a été saccagé par des militants d’extrême gauche, aucune comparution immédiate. Et là, on s’attaque à ce général, qui fut le commandant de la Légion étrangère », a déclaré M. Larrivé, sur France Info lundi 8 février

Lire la suite

 

 

 

Avion russe abattu: Moscou attend toujours les excuses d'Ankara

 

Moscou attend des excuses officielles de la part de la Turquie pour l'incident avec l'avion Su-24, une punition pour les auteurs ainsi qu'une indemnisation. Les condoléances d'Ankara ne suffisent pas.
C'est ce qu'a déclaré l'ambassadeur de Russie à Ankara, Andrei Karpov, dans une interview à l'agence Rossiya Segodnya.

Inutile de discuter de la possibilité d'un sommet entre les deux pays tant qu'Ankara ne changera pas sa position concernant cet incident.

"La Turquie a à plusieurs reprise réitéré son envie de tenir un sommet. Si elle ne change pas de position, il est inutile d'en parler. Je crains que dans ce cas tous les contacts restent gelés", a indiqué M.Karpov.

Lire la suite

 


Les armes laser, un atout du futur chasseur US de 6e génération

 

Les sociétés américaines entament la conception d'un chasseur de sixième génération. Destiné à remplacer tous les avions de chasse américains sauf le F-35, l'appareil devrait être apte à éliminer les avions de combat russes hautement manœuvrables. La mise est faite sur les armes laser.

La presse internationale n'a pas raté l'occasion de passer en revue tous les défauts du nouveau chasseur polyvalent américain F-35, dont les principales faiblesses sont un manque de manœuvrabilité chez deux de ses trois versions et une efficacité non-suffisante des armes, initialement conçues pour éliminer les appareils de l'adversaire potentiel avant même le début du combat de manœuvre. L'incapacité du chasseur de faire face aux

Lire la suite

 

 

Erdogan aurait menacé en novembre d’inonder l’UE de migrants

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé en novembre dernier d’inonder l’Europe de migrants si l’Union européenne n’aidait pas mieux Ankara à affronter la crise migratoire, affirme lundi le site internet grec euro2day.gr

Ce site d’informations financières publie ce qu’il présente comme les minutes, en anglais, d’une réunion très tendue entre Erdogan, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et celui du Conseil européen Donald Tusk, probablement le 16 novembre à Antalya après un sommet du G20.

« Nous pouvons à tout moment ouvrir nos portes vers la Grèce et la Bulgarie et mettre les réfugiés dans des cars (…) Que ferez-vous alors de ces réfugiés s’il n’y a pas d’accord ? Vous allez les tuer ? », lance aux responsables européens le président turc qui réclame six milliards d’euros sur deux ans…

La Tribune

 

 

 

Keighley (Angleterre) : 12 hommes condamnés pour l’exploitation sexuelle d’une jeune anglaise de 13 ans

 

Les 12 hommes : Yasser Kabir, Faisal Khan, Israr Ali, Sufyan Ziarab, Tauqeer Hussain, Khalid Raja Mahmood, Saqib Younis, Hussain Sardar, Bilal Ziarab, Nasir Khan, Mohammed Akram and Zain Ali ont tous été condamnés par la cour de Bradford.

Douze hommes qui ont exploité sexuellement une jeune fille vulnérable agée de 13 ans dans le West Yorkshire ont été condamnés jusqu’à 20 ans de prison. [...]

Le procès a entendu comment la jeune fille a été agressée de manière répétée sur une période de 13 mois entre 2011 et 2012. [...]

Tauqeer Hussain a aussi été reconnu coupable pour le viol d’un autre fille en 2009.

Mahmood a lui aussi été condamné pour le viol d’une femme dans un parc ainsi que pour avoir tenté de kidnapper une fille de 10 ans.

Kabir a aussi été condamné pour 12 agressions sexuelles sur deux autres jeunes filles. [...]

BBC (Traduction FDS)

 

 

 

Macédoine : Double rideau de fer pour décourager les migrants

 

Les barbelés sont en fait renforcés derrière une barrière de fer existante. Cette double clôture vise à limiter l’afflux des réfugiés économiques.

Skopje n’accepte plus que le passage des migrants venant de pays en guerre et souhaitant se rendre en Allemagne ou en Autriche.

 

 

Autriche : Un migrant gambien arrêté pour le meurtre de sa bienfaitrice (Màj)

 

[...] Abdou I., un Gambien de 24 ans, était réfugié en Italie depuis 2012. Plus tard il avait fait une demande d’asile en Allemagne. Mais il y était vite devenu délinquant, avait commis des vols, des attaques à main armée et une agression sexuelle. Avant de pouvoir être arrêté par les autorités, il s’enfuit en Autriche, où il aurait vécu dans la clandestinité depuis des semaines.

[...] Sur le cadavre [ de la victime] se trouvaient des squames appartenant à Abdou I. Et lorsqu’il a été arrêté en Suisse jeudi dernier, il avait sur lui le téléphone et l’ordinateur portable de Lauren sa victime.

« Lauren avait un grand cœur pour les pauvres« , racontent les connaissances de la morte, « elle allait dans les gares et les centres d’asile, où elle distribuait nourriture et couvertures aux nécessiteux. » Elle se liait même d’amitié avec un certain nombre d’entre eux. C’est ce qui s’était passé avec Abdou I. »Oui, elle savait qu’il était menacé d’expulsion. Non, elle ne savait rien de son passé criminel. »

L’étudiante voulait aider le Gambien. Elle l’abritait chez elle, lui achetait des cigarettes et des vêtements.

Kone via F e souche

 

 

 

Déchus de leur nationalité française, Karim et Fouad redoutent le retour au Maroc

 

Karim et Fouad sont deux des quatre Franco-marocains déchus de leur nationalité française en octobre dernier. Alors qu’à l’issue de leur peine d’emprisonnement, il y a sept ans, ils ont refait normalement leur vie, ils doivent rendre leur carte d’identité française dans une semaine environ. Mais, les jeunes hommes veulent rester dans le pays de leur enfance, craignant pour leur sort au Maroc.

Ils sont deux des quatre Franco-Marocains déchus de leur nationalité française le 7 octobre dernier. Arrêté en 2004, il avait été condamné pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un attentat ». Depuis leur libération en 2009, ils n’ont plus eu de soucis avec la justice et ont refait leur vie. Aujourd’hui, ils s’occupent entre leur travail et leur famille.

Ces derniers mois, les déchéances de nationalité pour les Français d’origine marocaine condamnés pour terrorisme se sont quelque peu multipliées. En règle générale, ils sont directement envoyés en prison à leur arrivée au Maroc. Mais dans le cas de personnes comme Karim et Fouad, le traitement pourrait être différent, vu qu’ils mènent depuis sept ans une vie paisible en France.

Cependant sommés par la préfecture de déposer leur carte d’identité avant le 17 février prochain, ils risquent l’expulsion vers le Maroc. Mais les deux hommes ne se voient par vivre au royaume. «La France c’est notre enfance», confie Karim. «Où que l’on soit dans ce monde, on se sentira toujours Français. On pensera français, on réfléchira français… On sera Français», ajoute Fouad.

yabiladi.

 

Notes : Penser islam, djihad et charia, ce n'est pas pensé français

 

 

En bref - L'actualité de France

 

08/02: Abdallah poignarde un individu pour une dette de 10 € (source)
08/02: Djimaldine.I, viols et agressions sexuelles sur mineures (source)
08/02: 5 Marocains d’une même famille dans un trafic de coke (source)
08/02: (66) Trois surveillants agressés par un détenu radicalisé (source)
08/02: Osmane Mouhsine, sans permis, grille des feux, vitesse (source)
08/02: (81) Kamel, Mohammed, flagrant délit de contrebande (source)
08/02: J.Ben Achour, S.Luleye Nzianda, Aymen.O: viol+torture (source)
07/02: Mecellem A, important trafic d’héroine vers Rouen (76) (source)

 

 

 

Appels menaçants dans des lycées: un jeune homme interpellé à Dijon

 

Les investigations techniques menées par l'Office central de lutte contre la cybercriminalité ont mené les enquêteurs à l'adresse IP de ce jeune homme, selon des sources policières et judiciaires. Son rôle éventuel dans cette affaire reste encore à déterminer.

Un jeune homme de 18 ans a été interpellé lundi près de Dijon dans l'enquête sur des appels anonymes menaçant des lycées parisiens courant janvier.

"Les investigations techniques menées par l'Office central de lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC) ont mené les enquêteurs à l'adresse IP (numéro d'identification de la connexion internet) de ce jeune homme" selon des sources concordantes. "Son rôle éventuel dans cette affaire reste encore à déterminer", ont-elles ajouté, précisant que "du matériel informatique avait été saisi".

Le jeune homme est en cours de transfert vers les locaux de la Sûreté territoriale de Paris, chargée de l'enquête sur les appels menaçants passés à des lycées parisiens. "L'enquête cherche à établir s'il y a un lien entre les appels visant des lycées parisiens et les menaces contre des établissements de province, notamment à Lyon. Rien n'est exclu", a expliqué une source judiciaire. 

Lire la suite

Commenter cet article