Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 4 janvier

 

Attaque du Hezbollah libanais contre Israël, Tsahal riposte

 

Le Hezbollah libanais a attaqué lundi une patrouille de l'armée israélienne à la frontière entre les deux pays. Tsahal a riposté avec des tirs d'obus contre la localité libanaise d'Al-Wazzani. Les bombardements n'ont fait aucune victime.

L'attaque a été menée en réponse, précise le communiqué du Hezbollah, à l'assassinat en décembre de Samir Kantar, une figure du mouvement chiite libanais tuée près de Damas par un raid imputé à Israël. Le chef du mouvement chiite Hassan Nasrallah avait promis de répondre à cet assassinat "à l'endroit et au moment que le Hezbollah le jugera appropriés".

Lire la suite

 

 

Notes : Et deux heures seulement après mon dernier message, voilà que l'actualité me donne raison.  Lorsque j'affirme que le conflit entre les sunnites et les chiites peut basculer à une guerre contre Israël puis mondiale (c'est l'Iran qui finira par s'attaquer a Israel)

 

 

Bahreïn et le Soudan rompent aussi avec Téhéran,la crise s'aggrave

 

Moins de 24 heures après l'annonce saoudienne, Bahreïn, dirigé par une dynastie sunnite qui entretient des liens étroits avec Ryad, a lui aussi rompu ses relations avec l'Iran et demandé à tous les diplomates iraniens de quitter le royaume "sous 48 heures". Une décision similaire a été prise par le Soudan, alors que les Emirats arabes unis ont seulement annoncé le rappel de leur ambassadeur à Téhéran et la réduction des liens diplomatiques. 

 

Les réactions virulentes de l'Iran à l'exécution et les attaques de représailles de manifestants contre l'ambassade saoudienne à Téhéran, partiellement détruite, et le consulat dans la ville iranienne de Machhad ont provoqué l'ire de Ryad. Le guide suprême d'Iran Ali Khamenei avait déclaré dimanche "que la main divine vengerait" le cheikh exécuté des dirigeants saoudiens. Lundi encore, environ 3000 personnes ont manifesté à Téhéran, huant la famille sunnite régnante en Arabie saoudite. 

Deux mosquées sunnites visées en Irak

En Irak voisin, pays à majorité chiite, deux mosquées sunnites ont été visées par des attentats, faisant un mort, et le muezzin d'une troisième abattu, faisant craindre une résurgence des violences intercommunautaires. Les autorités irakiennes ont accusé des "éléments infiltrés" d'avoir perpétré ces attaques "pour raviver les violences entre chiites et sunnites", alors que de nouvelles manifestations anti-saoudiennes sont prévues dans le pays. 

Lire la suite

 

Notes : On peut dire que la nouvelle année commence très mal . Va-ton assister à une guerre mondiale entre les sunnites et les chiites ! Quelle que soit l’augmentation du conflit entre les ses deux frères ennemis, Nostradamus a bien dit qu'ils vont se réunir pour nous faire la guerre (la cause palestinienne et l'ennemi commun Israël, les réconciliera)

 

 

 

L'Iran compare l'Arabie saoudite au groupe État islamique

 

L'image mise en ligne sur le site du Guide suprême iranien.

Le guide suprême iranien affiche en une de son site une image qui assimile les bourreaux de l'EI à ceux qui ont exécuté un dignitaire chiite samedi.

La décision de l'Arabie saoudite d'exécuter une figure chiite de la contestation a provoqué une vague de protestation dans une région déjà instable. Samedi, l'ambassade saoudienne à Téhéran a été en partie détruite par des manifestants en colère. Conséquence : le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a annoncé dimanche la rupture des relations diplomatiques de l'Arabie saoudite avec l'Iran*, dénonçant « les ingérences négatives et agressives de l'Iran dans les affaires arabes qui entraînent souvent dégâts et destructions ».

De son côté, l'ayatollah Ali Khamenei avait haussé le ton juste après l'exécution : « Sans aucun doute, le sang de ce martyr versé injustement portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens. »Téhéran accuse également Riyad de « soutenir » le terrorisme : et le guide suprême iranien d'expliciter ses accusations dans une image publiée en une de son site personnel, où l'Arabie saoudite est comparée au groupe État islamique. Sur la droite de l'image, un prisonnier en combinaison orange, semblable à celles utilisées par l'EI, est sous la menace d'un homme armé d'un poignard et vêtu comme les bourreaux de l'EI.  Sur la gauche de l'image, tel le reflet de l'autre image dans un miroir, un supposé bourreau saoudien brandit un sabre au-dessus d'un prisonnier agenouillé dans une combinaison grise. En haut de l'image, la mention « Des différences ? »

Lire la suite

 

*(..) Samedi, l'ambassade saoudienne à Téhéran a été en partie détruite par des manifestants en colère. Conséquence, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a annoncé dimanche la rupture des relations diplomatiques de l'Arabie saoudite avec l'Iran. L'Arabie saoudite a décidé de « rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran et exige le départ sous 48 heures des membres de la représentation diplomatique iranienne », a-t-il déclaré dans une conférence de presse à Riyad.  Il a dénoncé « les ingérences négatives et agressives de l'Iran dans les affaires arabes qui entraînent souvent dégâts et destructions ».

Lire la suite

 

 

 

Bahreïn rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran

 

Suite à l'Arabie saoudite, Bahreïn a pris la décision de rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran, rapporte l'agence BNA.

Le royaume de Bahreïn, qui entretient des relations étroites avec Riyad, a rompu lundi ses relations diplomatiques avec l'Iran, moins de 24 heures après une décision similaire de l'Arabie saoudite, a annoncé l'agence officielle BNA.

"Le Royaume de Bahreïn a décidé de rompre les liens diplomatiques avec la république islamique d'Iran et exige que tous les membres de la mission diplomatique quittent le royaume sous 48 heures. Le royaume ferme sa mission diplomatique en Iran et rappelle tous ses employés", a rapporté l'agence.

Lire la suite

 

Notes : Vous connaissez la musique  "Tout ce que je fais, mon âne, mon âne, Tout ce que je fais, mon âne le refait"!!

 

 

Tension Iran-Arabie saoudite : la France appelle à la "désescalade"

 

Alors que la tension monte entre l'Iran et l'Arabie saoudite, la France, par la voix du porte-parole du gouvernement, appelle au calme.

« L'atout de la France (...), c'est de pouvoir parler à tout le monde et, le ministre des Affaires étrangères (Laurent Fabius) l'a rappelé, de souhaiter la désescalade », a déclaré Stéphane Le Foll, sur le perron de l'Élysée, à l'issue du premier conseil des ministres de l'année.

Source

 

 

Le religieux saoudien Ali Al-Malki : Notre souverain peut tuer un tiers de la population pour qu’un autre tiers vive en paix

 

IMAGE - ali al-malki

Dans une interview télévisée, le religieux saoudien Ali Al-Malki affirme : « Il est écrit dans les livres de certains savants islamiques que si le souverain a décidé de tuer un tiers de la population pour que l’autre tiers puisse vivre en paix, cela serait autorisé par la loi islamique. » Al-Malki s’exprimait sur Rotana Khalijiyya TV le 2 janvier 2016. Extraits :

Journaliste : A notre réveil aujourd’hui, nous avons entendu l’annonce du ministère de l’Intérieur sur l’exécution de 47 terroristes, conformément à la charia.

Ali Al-Malki : En Arabie saoudite, nous fêtons le Nouvel an en appliquant l’un des châtiments d’Allah. Nous sommes fiers de notre noble leadership, et de l’application de ce qui est écrit dans le Coran et énoncé par le Prophète.

[…]

Aujourd’hui, nous devons nous unir. Ce que le souverain décide devient la vérité. Il est écrit dans les livres de certains érudits islamiques que si le souverain décide de tuer un tiers de la population, afin que l’autre tiers puisse vivre en paix, cela serait autorisé par la loi islamique.

Source

 

 

 

Arabie saoudite-Iran : une escalade qui fait le jeu de Daech

 

La crise entre l'Arabie saoudite et l'Iran suscite lundi de vives craintes dans la presse française. Selon les éditorialistes, l'escalade en cours fait le jeu de l'organisation djihadiste État islamique (EI)

(..)

C'est bien sur le théâtre de guerre syrien et irakien que les conséquences risquent d'être les plus lourdes, jugent experts et éditorialistes. Dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, Azadeh Kian, spécialiste de l'Iran à l'université Paris-VII-Diderot, prévient que "si l'Iran et l'Arabie saoudite ne collaborent pas contre Daech, forcément, c'est Daech qui va en profiter".

Même crainte de la part de Dominique Garraud, dans Le Journal de la Haute Marne : "Dans la partition d'une rare complexité qui se joue au Proche-Orient, le coup d'éclat saoudien ne conduit pas inéluctablement à une confrontation directe que l'Arabie saoudite et l'Iran ont évitée durant plus de trois décennies de rivalité et de guerres par procuration. Mais, après l'incident aérien entre la Turquie et la Russie, Daech est vraiment le seul à pouvoir se réjouir de devoir faire face à des ennemis autant divisés », souligne-t-il.

Lire la suite

 

 

 

Mogherini: l'exécution du cheikh chiite est lourde de conséquences


La chef de la diplomatie européenne a fait savoir que l'UE était hostile à la peine de mort quelles que soient les circonstances invoquées en faveur de cette punition
L'exécution du cheikh chiite Nimr Al-Nimr en Arabie saoudite risque d'avoir des "conséquences dangereuses", a déclaré la Haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, citée dans un communiqué de la diplomatie européenne.

Lire la suite

 

Notes :Et l'UE a prouvé son hostilité à la peine de mort en promouvant un Saoudien à la tête d'une instance stratégique de l'ONU ! Mdr  !!  (voir lien)

 

 

Moscou propose sa médiation entre Riyad et Téhéran

 

Moscou regrette sincèrement l'aggravation des relations entre Riyad et Téhéran et se dit prêt à assurer la médiation dans le règlement du conflit entre l'Arabie saoudite et l'Iran, a indiqué lundi une source de haut rang au ministère russe des Affaires étrangères.

Lire la suite

 

 

L'attentat-suicide sur la route de l'aéroport de Kaboul ne fait pas de victimes

 

 

 

 

Le tueur fugitif de Tel Aviv a aussi tué le chauffeur de taxi et est « armé et dangereux »

 

Le tireur qui a tué vendredi deux Israéliens rue Dizengoff à Tel-Aviv a également tué un chauffeur de taxi dans le nord de la ville une heure plus tard, et est encore armé, dangereux et capable de frapper à nouveau, ont indiqué dimanche soir des sources policières, après une troisième journée de recherche sans résultat.

Lire la suite

 

 

 

 

Libye : L'Etat islamique a mené des attaques contre une importante zone pétrolière dans le nord de la Libye

 

 

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a mené deux attaques à proximité d'importantes installations pétrolières en Libye, dans les villes d'al-Sedra et de Ras Lanouf (nord), indique un membre des forces libyennes.

"Nous avons été attaqués ce matin par un convoi d'une dizaine de véhicules armés de l'EI" à al-Sedra et Ras Lanouf, a précisé un colonel des forces loyales au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale, Bachir Boudhfira.

Il a affirmé que les assaillants avaient été repoussés mais que deux de ses soldats étaient morts dans l'attaque.

"Ils ont ensuite mené une attaque par le sud de la ville de Ras Lanouf mais n'ont pas réussi à y entrer", a-t-il ajouté.

Un responsable du secteur pétrolier libyen a indiqué qu'un réservoir d'une capacité de 420.000 barils de pétrole a pris feu lors des affrontements au sud de Ras Lanouf.

Source

 

 

L'État islamique menace l'Angleterre, une vidéo d'exécutions à l'appui

 

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a menacé la Grande-Bretagne dans une nouvelle vidéo qui montre l'exécution de cinq « espions ». La vidéo, diffusée dimanche sur des sites djihadistes et rapportée par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, débute avec les « aveux » devant la caméra de cinq hommes se disant originaires de Raqa, la « capitale » de facto de l'EI en Syrie. Ils sont présentés par un djihadiste comme étant des « espions ».

Les djihadiste de l'État islamique (EI) ont mis en ligne une vidéo montrant cinq exécutions. Un avertissement envoyé à David Cameron et à la Grande-Bretagne.

(..)

« Ceci est un message pour David Cameron, le Premier ministre britannique, affirme en anglais un des djihadistes: Il est étonnant d'entendre aujourd'hui qu'un dirigeant insignifiant comme toi conteste la puissance de l'Etat islamique »

La Grande Bretagne, qui bombardait les positions de l'EI en Irak, effectue depuis début décembre des frappes aériennes en Syrie. « Nous allons continuer à mener le djihad, franchir les frontières, et un jour nous envahirons votre territoire, où nous allons gouverner selon la Charia », lance le djihadiste. « A tous ceux qui veulent continuer à se battre sous la bannière de Cameron, (...) : Pensez-vous vraiment que votre gouvernement se souciera de vous lorsque vous tomberez entre nos mains ? Ou vont-ils vous abandonner comme ils ont abandonné ces espions et ceux qui sont venus avant eux ? », lance le djihadiste en désignant les cinq hommes agenouillés devant lui.

Lire la suite

 

 

Pourquoi l'EI ne sera pas une menace majeure en 2016


Alors qu'en 2015, tout acte de Daech suscitait la panique en Occident, son influence pourrait s’amenuiser en 2016.

(..) Cependant, la menace émanant de l'EI est exagérée, estime-t-elle, jugeant notamment encourageante la récente victoire remportée sur l'EI en Irak. Fin 2015, les militaires irakiens, assistés par les forces aériennes occidentales, ont réussi à déloger les islamistes de la ville de Ramadi.

Cependant, il ne faudrait pas exagérer l'importance d'une seule victoire. Il est prématuré de dire que la situation liée à l'EI au Proche-Orient ait été renversée. Et il sera beaucoup plus difficile de reconquérir d'autres villes, surtout Mossoul.


(..)La fixation sur l'EI nuit directement à l'Occident, selon elle. Elle aveugle les pays occidentaux qui ne voient pas les autres changements régionaux en cours au Proche-Orient. En outre, Daech fournit à Paris et Londres une excuse pour rejeter sur les autres leurs propres problèmes d'intégration des musulmans dans la société européenne.

Lire la suite

 

 

 


Ankara attaquera Moscou devant l’OMC

 

La Russie ayant introduit des mesures de restrictions économiques contre la Turquie, Ankara se prépare à porter plainte devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré le ministre turc des Finances, Mustafa Elitach.

Lire la suite

 

 

 

La Corée du Nord se prépare à l'essai d'une bombe H?

La Corée du Nord aurait effectué des travaux préparatoires à la création de l'arme thermonucléaire sur le site de test nucléaire de Punggye-ri (nord-est du pays), rapporte l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant un rapport du ministère sud-coréen de la Défense.

Selon le rapport rédigé par le commandement de défense chimique, biologique et radiologique (CBR), Pyongyang produirait du tritium, un des composants clés pour la fabrication de bombes thermonucléaires.

"Nous ne pouvons pas exclure la possibilité que le creusement d'un nouveau tunnel, sur le site de Punggye-ri, soit destiné aux essais thermonucléaires. Compte tenu de ses recherches pour des technologies nucléaires de la Corée du Nord et de ses précédents essais d'armements nucléaires, et du temps passé depuis la création de son industrie nucléaire, on peut dire que la Corée du Nord s'est assuré une base pour déployer des armes thermonucléaires", indique le ministère de la Défense.

Lire la suite

 

 

France : La piste d’un éventuel complice de Coulibaly relancée

 

Le 7 janvier 2015 au soir, après l’attaque de Charlie Hebdo, un joggeur est blessé par des tirs d’arme à feu sur la coulée verte à Fontenay-aux-Roses, dans la banlieue parisienne.

Il arrive à s’enfuir après avoir été touché à trois reprises par l’arme qu’utilisera Amédy Coulibaly dans l’Hyper cacher. Pourtant, le joggeur est convaincu qu’il ne s’agissait pas de lui. Son témoignage relance la piste d’un éventuel complice.

 

 

 


Ex-président tchèque: un "tsunami migratoire" va déferler sur l'Europe


L'année 2016 marquera le début d'une puissante vague migratoire, qui est loin de se terminer, estime un ex-président tchèque.

L'Europe sera confrontée en 2016 à un "véritable tsunami migratoire", estime l'ancien président tchèque Vaclav Klaus.

"Nous sommes sur le seuil d'une nouvelle époque de mouvements migratoires. Certains (en Europe) pensent que la vague de migrations a déjà cessé. Mais elle ne fait que commencer, un véritable tsunami est sur le point d'arriver", a-t-il confié à la chaîne de télévision pragoise Prima TV.

Lire la suite

 

 

 

Le pont reliant la Suède au Danemark fermé aux réfugiés

 

Face à l'afflux de réfugiés, la Suède franchit un pas de plus dans le contrôle de ses frontières. Depuis lundi, les autorités exigent une pièce d'identité pour franchir le pont de l'Öresund, qui surplombe le détroit séparant la Suède du Danemark et constitue le principal point d'entrée des réfugiés dans le royaume. Désormais, les migrants tentant d'embarquer sans papiers d'identité dans les autocars et les trains qui y circulent sont automatiquement refoulés. De même que ceux en transit vers la Norvège ou la Finlande refusant de déposer une demande d'asile sur place.

La Suède avait déjà rétabli, le 12 novembre, les contrôles à ses frontières, concentrés sur le pont de l'Öresund et les ferries en provenance des ports danois et allemands de la mer Baltique, suscitant la colère des compagnies de ferries. Mais ces vérifications n'étaient réalisées que de façon aléatoire et à des points spécifiques de l'axe.

Lire la suite

 

 

A savoir aussi sur la suéde

 

 

La Suède renseigne sur le futur de l’Europe : les citoyens stockent des armes, la police conseille de faire appel aux groupes de vigilance

 

 

Info du 20 décembre 2015 - mises a jours

(..) Car, oui, il était une fois, un pays, la Suède, réputé pour sa douceur de vivre, sa sécurité et son système social, où les habitants, heureux et confiants, fermaient rarement leurs portes à clef.

Puis, des gouvernements socialistes successifs hantés par l’obsession de faire de la Suède la championne du monde de l’humanitaire, quitte à sacrifier leur propre peuple et effacer l’identité suédoise, transformèrent ce beau pays, où la vie s’écoulait comme un long fleuve tranquille, en un état minimal aussi appelé « Etat veilleur de nuit » où chaque citoyen était laissé à lui-même.

Depuis de nombreuses années, la Suède a favorisé une politique d’immigration de masse totalement folle, favorisant l’éclosion de l’un des germes les plus virulents, qui tue démographiquement la race blanche européenne dans une extase suicidaire sans précédent : l’accueil illimité sur le sol suédois d’immigrés du monde musulman en faillite.

Les Suédois, victimes de leur naïveté, de leur tolérance sans limite, de leur éducation, de leur respect des droits de l’homme, ont laissé faire. D’ailleurs, la police du politiquement correct veillait à ce que la moindre critique soit pénalisée : amendes, perte de son travail, peines de prison.

Selon les statistiques de la police, il y a dans le pays 1.901.325 armes, détenues légalement par 567.733 citoyens. Et on peut ajouter à ce chiffre un nombre inconnu d’armes illégales. Pour obtenir un permis de port d’armes en Suède, vous devez être âgé de 18 ans, respecter les lois, avoir une bonne conduite et disposer d’un permis de chasse ou être membre d’un club de tir légal.

Lire la suite

 

 

Balkans : L’interminable voyage des migrants vers l’Europe

 

Des milliers de personnes continuent de tenter leur chance pour venir se réfugier en Europe. A la frontière entre la Grèce et la Macédoine, les autorités tentent de réguler ces flux, laissant les migrants dormir dans les bus qui les transportent et attendre des heures dans le froid. Des conditions particulièrement difficiles pour les enfants ou encore les femmes enceintes.

 

Commenter cet article