L’organisation terroriste de l’Etat islamique a clairement fait savoir qu’Israël était sa prochaine cible, ont indiqué mardi des officiers de haut rang de l’armée israélienne lors d’un briefing avec des journalistes.

L’organisation affiliée à l’EI dans la péninsule du Sinaï, Wilayat Sinaa, combat l’armée égyptienne dans une guerre sanglante, mais l’armée estime que le groupe terroriste finira par se retourner contre Israël.

Le conflit avec les djihadistes ne va pas nécessairement se produire « demain ni l’année prochaine, » avait déclaré le mois dernier un officier de Tsahal au Times of Israel, mais il aura lieu.

Le chef du groupe, Abou Bakr Al-Baghdadi avait publié en décembre une menace explicite contre Israël, la première indication de ce type que l’Etat juif figurait sur son ordre du jour.