Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 16 janvier

 

 

Qui est Al-Mourabitoune, le groupe terroriste à l'origine de l'attaque de Ouagadougou?

 

Affilié à Aqmi (Al Qaeda au Maghreb islamique), Al-Mourabitoune est un mouvement jihadiste né en 2013. C'est ce groupe qui a revendiqué l'attaque de l'hôtel Splendid et du restaurant Capuccino à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Pour revendiquer son attaque, le groupe a diffusé un message enregistré lors de l'attaque par un terroriste. A la tête d'Al-Mourabitoune se trouve Mokhtar Belmokhtar, surnommé "Le Borgne".

 

 

 

Attentats dans le métro de Paris: un scénario plus que probable

 

 

 

Les terroristes peuvent facilement accéder au métro parisien dans la nuit en se mêlant aux nombreux SDF qui dorment dans les stations.
C'est ce qu'affirme le rapport de 50 pages préparé par les sénateurs Alain Fouché et François Bonhomme consacré aux dispositifs de protection des gares, stations de métro et réseaux ferroviaires français.

Lire la suite

 

 

 

Burkina : opérations terminées, au moins 26 morts de 18 nationalités

 

 

Plusieurs personnes armées ont attaqué l'hôtel Splendid et le restaurant Le Cappucino, qui accueillent une clientèle essentiellement occidentale. L'opération a été revendiquée par Aqmi.

Au moins 26 personnes de 18 nationalités sont mortes dans l'attaque terroriste de cette nuit, annonce une source sécuritaire. Quelque 150 personnes, dont plus de trente blessées, ont été libérées après l'attaque de cette nuit, revendiquée par Aqmi. Les assauts sont terminés sur l’hôtel Splendid et le restaurant Cappuccino, ainsi qu'un autre assaut sur un hôtel voisin.

Lire la suite

 

  • Un commando djihadiste a attaqué vendredi soir l'hôtel Splendid et le restaurant voisin Le Cappuccino à Ouagadougou au Burkina Faso
  • Il y aurait au moins 23 morts de 18 nationalités
  • 4 djihadistes dont deux femmes ont été tués, un cinquième serait retranché dans un bar à proximité
  • Les assauts sont terminés sur l'hôtel Splendid et restaurant Cappuccino
  • L'attaque a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique

Source

 

Boko Haram : plus de 1000 victimes au Cameroun

 

 

La guerre larvée de Boko Haram contre le Cameroun est sanglante. Selon Yaoundé, près de 1200 personnes ont été tués par les islamistes depuis 2013, un bilan plus élevé qu'attendu. «Au total, 1.098 civils camerounais, 67 de nos militaires et 3 de nos policiers ont perdu la vie à la suite des agressions barbares dirigées contre notre pays par le groupe terroriste», a détaillé vendredi le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary.

(..)Plus de 17.000 morts au Nigeria depuis 2009

Lire la suite

 

 

Deux djihadistes proches d'un kamikaze du Bataclan condamnés à de la prison

 

L'un, Charaffe el-Mouadan, serait mort en Syrie dans une frappe de la coalition le mois dernier. L'autre, Samir Bouabout, s'y trouverait toujours. En leur absence, ces deux proches de Samy Amimour, l'un des kamikazes du Bataclan, ont été condamnés vendredi à Paris à 5 et 3 ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme. Leur condamnation est assortie d'une peine de sûreté des deux tiers. Le procureur Benjamin Chambre avait requis sept ans contre el-Mouadan et six ans contre Bouabout, Franco-Algérien de 28 ans.

Lire la suite

 

 

Malgré les tensions, les Etats-Unis et l’Arabie affichent leur unité

 

Kerry a affirmé que les relations entre les deux Etats « demeurent la clé de voûte de nos efforts dans la région »

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry et son homologue saoudien Adel al-Jubeir se sont employés jeudi à Londres à afficher leur unité, malgré les frictions entre les deux alliés sur le nucléaire iranien et la guerre en Syrie.

« Nous sommes d’accord, avant tout, sur le fait que l’alliance, l’amitié entre les Etats-Unis et le royaume d’Arabie saoudite demeurent la clé de voûte de nos efforts dans la région », a proclamé John Kerry arrivé mercredi dans la capitale britannique.

Lire la suite

 

 

 

Drancy (93) : Procès de 3 « jihadistes fantômes »

 

C'est le procès de trois fantômes, poursuivis pour préparation d'actes de terrorisme, qui s’ouvre vendredi à Paris. Mais aucun des individus ne se présentera devant la juge. Pour cause, l'un des prévenus est Samy Amimour, l'un des kamikazes du Bataclan. Le deuxième, Charaffe El-Mouadan, a été tué en Syrie par des frappes américaines fin décembre. Quant au troisième, Samir Bouabout, il serait actuellement en Syrie. Il encourt jusqu’à dix ans de prison.

 

 

 

 

Valérie Boyer (LR) dénonce les viols de Cologne à l’Assemblée Nationale

 

Question de Valérie Boyer, Députée des Bouches-du-Rhône, au sujet de l’affaire Jacqueline Sauvage et des agressions sexuelles qui ont eu lieu à Cologne en Allemagne (QAG – 13 janvier 2016).

 

 

51 395 nouveaux migrants sont arrivés en Allemagne depuis le 1er janvier 2016

 

Selon un rapport du journal « Bild », l’afflux de réfugiés se maintient sans relâche en Allemagne malgré les températures froides. Ainsi ce jeudi à 12h, 51 395
nouveaux demandeurs d’asile étaient déjà enregistrés officiellement par les autorités.

[...]

Focus.de (Traduction FDS)

 

 

Quatremer « Les médias cachent systématiquement l’origine ethnique des agresseurs pour ne pas déclencher le racisme »

 

« Je me rappelle d’un article sur une affaire de tournante, tous les noms avaient été changés parce qu’on n’avait pas encore identifié les coupables, les prénoms de l’article étaient tous des Alain, des Marcel, des Frédéric, sauf qu’en réalité c’étaient des Mohamed, des Ahmed, etc. » – Jean Quatremer, journaliste

 

 

 

Arrestation d’un ex-militaire néerlandais, soupçonné d’avoir tué des djihadistes de l’EI en Syrie

 

Un ex-militaire néerlandais soupçonné d’avoir combattu aux côtés de forces kurdes et d’être impliqué dans la mort de djihadistes du groupe Etat islamique en Syrie a été interpellé aux Pays-Bas, a annoncé vendredi le parquet néerlandais. Arrêté mercredi à Arnhem, l’homme de 47 ans a comparu vendredi devant un juge qui l’a libéré provisoirement à la condition qu’il remette son passeport aux autorités, afin d’éviter qu’il ne parte à nouveau en Syrie.

« La loi néerlandaise ne donne pas le droit aux citoyens, en dehors de situation exceptionnelle comme la légitime défense, d’utiliser d’eux-mêmes la violence, et encore moins la violence pour tuer », a indiqué le parquet dans un communiqué. « Tuer un combattant de l’EI pourrait dès lors mener à des poursuites pénales pour meurtre », a ajouté la même source. Selon le parquet, l’homme aurait combattu aux côtés des Unités de protection du peuple kurde (YPG), notamment accusées par Amnesty International de déplacements forcés de population et de destructions de maisons.

LeSoir.be

 

 

Mourad Boudjellal : « Si le terrorisme continue on va avoir une guerre civile »

 

 

Mourad Boudjellal (homme d’affaires français, PDG de la maison d’éditions spécialisée dans la bande dessinée Soleil Productions), craint « une guerre civile » et pense que « ça va péter » si nos hommes politiques n’agissent pas réellement face au terrorisme.

 

 

 

Valence : un « véritable arsenal de guerre » retrouvé au domicile d’un « musulman très pratiquant »

 

Un homme de 41 ans a été condamné vendredi à Valence à trois ans de prison ferme. La police l’avait repéré avec une photo du djihadiste en cavale Salah Abdeslam dans sa voiture, avant de découvrir chez lui un véritable arsenal de guerre.

« On a échappé sans doute à quelque chose de gravissime dans la Drôme! », résume le procureur, Eric Sandjivy, qui avait requis cinq ans dont un avec sursis à l’encontre de Mouez Dridi, marié et père de quatre enfants. [...]

Chez lui, les enquêteurs découvrent un arsenal de guerre jugé d’autant plus inquiétant que beaucoup d’armes sont chargées et prêtes à tirer : un pistolet mitrailleur, une carabine, un pistolet Mauser et « pas moins de 503 munitions », souligne le procureur. La police tombe aussi sur une épée, une machette, une tenue militaire. Le prévenu détenait aussi un sabre sur lequel il avait collé un petit drapeau de l’Arabie Saoudite et la Chahada, la profession de foi des musulmans.

Jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel, ce musulman très pratiquant, cariste intérimaire, a été condamné à quatre ans dont un avec sursis, peine assortie d’une mise à l’épreuve pendant trois ans avec « obligation de soins ».

Source

 

 

Régularisations, demandes d’asile, visas : les chiffres de l’immigration en 2015

 

Le Monde

 

 

Comment Arte tente de relativiser le nombre d’attaques contre les églises

 

 

 

Suisse : les demandeurs d’asile doivent désormais remettre aux autorités leur biens de valeurs à leur arrivée

 

En Suisse, les demandeurs d’asile doivent désormais remettre aux autorités tous les biens valant plus de 1000 francs suisses (913 euros) à leur arrivée sur le territoire helvétique.

Lire la suite

 

 

 

 

_________________

Le 15 janvier

 

 

 

L'État islamique à la conquête de l'Asie du Sud-Est

 

L'État islamique a revendiqué les attaques qui ont fait sept morts jeudi à Jakarta. Ces attentats contribuent à son implantation en Asie du Sud-Est.

● En Asie du Sud-Est, l'État Islamique s'appuie sur des filières djihadistes déjà existantes

La tradition du djihad n'est pas nouvelle en Indonésie, au pays le plus peuplé de musulmans au monde. Selon Alain Rodier, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), et spécialiste du terrorisme: les attaques de Jakarta sont celles d'acteurs locaux, membres de groupes terroristes ayant prêté allégeance à l'État islamique. Il existe deux groupes très influents, Jemmah Islamiyah en Indonésie, et Abu Sayyaf aux Philippines. Ce dernier a prêté allégeance à Abu Bakr al-Baghdadi en juillet dernier. «C'est une région lointaine et les gens ont les yeux rivés sur le Proche et le Moyen-Orient, mais il y a bien une mouvance islamiste radicale très ancrée en Extrême-Orient», note Alain Rodier. Bachir Abu Bakar, le fondateur du groupe Jemmah Islamiyah a également prêté allégeance au groupe État islamique (EI), depuis la cellule où il est emprisonné. Avec quelques fidèles, ils sont parvenus à poster une vidéo sur Youtube, très largement diffusée en Indonésie. «C'est pour ça que les combattants du califat (en Syrie et en Irak), n'ont pas besoin d'envoyer de missionnaires dans cette région, il existe un terreau de combattants déjà existant, prêts à agir sous la bannière de l'Etat islamique», explique Alain Rodier avant d'ajouter: «ceux-ci mêmes, qui se trouvaient être des activistes d'Al-Qaïda hier encore. Ils se tournent simplement vers ceux qui peuvent diffuser leur message le plus largement». Dès lors, si l'EI venait à disparaître, l'insurrection d'obédience djihadiste sud asiatique continuerait d'exister.

Lire la suite

 

 

 

 

Le groupe État islamique revendique pour la première fois une attaque en Indonésie

 

 

 

Arrestations en Indonésie au lendemain des attentats de Djakarta

 

Trois suspects ont été arrêtés vendredi en Indonésie au lendemain des attentats commis à Djakarta qui ont fait sept morts, donc cinq assaillants, après trois heures de siège dans un centre commercial du centre-ville.

La police est en état d'alerte maximum à travers tout le pays, certaines ambassades sont restées fermées pour la journée dans la capitale et les mesures de sécurité ont été renforcées à Bali, haut lieu du tourisme indonésien.

Lire la suite

 

 

 

Somalie : des shebabs prennent d'assaut un camp de la force de l'UA

 

C'est la troisième attaque d'ampleur menée contre une base de l'Amisom dans le Sud somalien depuis six mois (photo : des combattants islamistes prêtant allégeance aux shebabs, à l'entraînement, en 2011).

Ces islamistes ont affirmé avoir tué 63 soldats kényans et pris le contrôle de la position, un bilan impossible à vérifier de manière indépendante.

Les islamistes somaliens shebabs ont pris d'assaut vendredi un camp du sud de la Somalie hébergeant des soldats kényans de l'Amisom, la Force de l'Union africaine (UA) en Somalie, et somaliens, faisant de nombreux tués, a annoncé à l'AFP un responsable militaire somalien.

Les shebabs "ont lancé une offensive contre une base militaire à El-Adde", dans la région méridionale de Gedo, frontalière du Kenya et de l'Éthiopie, "les intenses combats ont causé des pertes, mais nous n'avons pas d'autres détails", a déclaré le colonel Idris Ahmed. Un kamikaze s'est fait exploser avant que les islamistes ne lancent l'assaut, a-t-il indiqué. "Il semble qu'ils aient pénétré dans la base", où étaient stationnés des troupes somaliennes et kényanes, a-t-il ajouté. Les shebabs ont affirmé avoir tué 63 soldats kényans et pris le contrôle de la position, un bilan impossible à vérifier de manière indépendante.

Lire la suite

 

 

Des avions syriens escortent l'aviation russe pour une sortie VIDÉO


En Syrie, des MiG-29 syriens ont pour la première fois assuré la protection d'avions russes d'attaque au sol lors d'une sortie de combat.

L'information a été transmise par le Ministère russe de la défense.

"Deux avions MiG-29 ont couvert des avions russes pendant que ces derniers frappait sur des cibles d'infrastructure des terroristes", lit-on dans le message du Ministère.

Lire la suite

 

 

Les commandos américains parmi les rebelles syriens

Des forces spéciales américaines sont déployées sur le sol syrien et ont établi le contact avec l'opposition, indique le ministre américain de la Défense Ashton Carter.

Des commandos américains ont déjà établi le contact avec les forces qui partagent les objectifs de Washington, rapporte le quotidien américain Washington Times faisant référence à Ashton Carter, ministre américain de la Défense. En outre, les commandos, selon le ministre, trouvent de nouvelles cibles pour les forces aériennes et aident à concentrer les efforts des forces locales sur les faiblesses de l'Etat islamique.

Selon M.Carter, l'élite des forces spéciales américaines est déployée en Syrie. Le Washington Times souligne qu'il y a environ 40 commandos parmi les rebelles syriens ayant pour principal objectif de contrer le flux d'armes et de militants à Raqqa, la capitale de facto de Daech. Quant à l'Irak, les commandos américains aident les forces armées à trouver et supprimer les chefs de l'EI.

Lire la suite

 

 

La victoire de Trump mettrait un terme aux investissements arabes

 

Les pays du Golfe persique peuvent arrêter d'investir aux Etats-Unis en cas de victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine, a annoncé Khalaf al-Habtoor, un milliardaire émirati.

Lire la suite

 

 

Attentats de Paris : 51 personnes sont encore hospitalisées

 

 

Cinquante-et-une personnes blessées lors des attentats du 13 novembre à Paris sont encore hospitalisées, a indiqué jeudi la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Ces terribles attentats en divers points de la capitale ont fait 130 morts et 350 blessés.

Parmi ces 51 personnes toujours hospitalisées, trois sont encore en réanimation et 25 sont suivies dans des services de Soins de suite et de réadaptation (SSR), a détaillé la ministre lors d'un discours au Congrès de la société de réanimation de langue française à Paris.

Lire la suite

 

 

 

Attentats : le kamikaze de Saint-Denis identifié était passé par la Syrie

 

Le kamikaze, qui s’est fait exploser dans l’appartement de Saint-Denis pris d’assaut par le Raid le 18 novembre, a été identifié. Il s’agit d’un Belgo-marocain, Chakib Akrouh, âgé de 25 ans. Selon l'enquête, il habitait à Molembeek près du domicile des frères Abdeslam.

Il était parti de Bruxelles début janvier 2015 en Syrie, en compagnie de six ou sept autres personnes. Il avait aussi été condamné en juillet par défaut à cinq ans d'emprisonnement lors du procès en Belgique d'une importante filière syrienne qui avait vu Abaaoud écoper, lui aussi en son absence, d'une peine de 20 ans.

Lire la suite

 

 

Hambourg (Allemagne) : nouveau week-end de violences entres groupes de migrants, plusieurs blessés (MàJ)

 

De graves incidents se sont produits pour le troisième week-end de suite dans un centre d’accueil pour migrants à Hambourg, en Allemagne. Plusieurs personnes ont été blessées.

Entre 60 et 80 habitants du centre, originaires de Syrie et d’Erythrée, divisés en deux groupes, se sont battus, employant bâtons, pierres ou lattes en bois, précise lundi la police.

Cinq surveillants et deux habitants ont été légèrement blessés. La police a interpellé dix trublions avant de les libérer.

Samedi, une bagarre avait déjà opposé une cinquantaine de Syriens et d’Erythréens au centre d’accueil principal. Des incidents qui avaient fait un blessé parmi les migrants. [...]

Source

 

 

Allemagne : 10.000€ de récompense pour toute information sur les agressions sexuelles de masse

 

Des procureurs allemands ont offert une récompense de 10.000 euros pour toute information pouvant conduire à l’arrestation de suspects dans les agressions sexuelles de masse sur les femmes lors du réveillon du Nouvel An dans la ville de Cologne.

Source (Traduction FDSouche)

 

 

Agressions à Cologne : d’autres actes du même type ont été répertoriés ces derniers mois (France 2)

 

L'écrivaine et sociologue Chahla Chafiq évoque ce phénomène : 

Les scènes de violences sexuelles perpétrées le soir du réveillon en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Finlande relèvent à la fois du déjà-vu et du jamais vu. L’effrayante blessure des femmes ciblées par ces groupes d’hommes est assurément de la même nature que celle des femmes agressées collectivement place Tahrir (Egypte) en 2011. (source : Le Monde)

 

  Cologne comme en Egypte : Lara Logan raconte le taharrush

 

Le «jeu du #taharrush» (soit les agressions sexuelles dans les foules) est un «modus operandi connu dans les pays arabes», comme l'ont fait remarquer les autorités allemandes. La première victime connue de l'Occident fut la journaliste américaine Lara Logan. Elle raconte ici ce qui lui est arrivé en 2011 dans une foule égyptienne.

Lara Logan : «La batterie de notre caméra s'est éteinte. Et soudain Bahaa [sa liaison égyptienne] me regarde et dit: "Nous devons déguerpir d'ici".
Des hommes disaient: "Enlevons-lui son pantalon."
Je sens des mains saisir mes seins, saisir mon entrejambe, me saisir par derrière. Une personne et une autre personne et une autre personne.
Plus je criais, ça tournait en frénésie.
Mon chandail a été complètement arraché, ma chemise remontée autour de mon cou.
J'ai senti le moment où mon soutien-gorge a déchiré. Ils ont déchiré les clips métalliques de mon soutien-gorge. Ils les ont arrachés. Et je l'ai senti à cause de l'air, j'ai senti l'air sur ma poitrine, sur ma peau.

 

 

***

En Égypte, des femmes et des hommes ont décidé de ne pas se laisser intimider par les agressions sur la Place Tahrir. Ils ont lancé la campagne OpAntiSH contre les agressions et le harcèlement sexuels. Cette vidéo montre comment leurs patrouilles interviennent pour secourir les femmes encerclées par des bandes de harceleurs/agresseurs (activez les sous-titres français) : 

Source

 

Commenter cet article