Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 7 décembre

 

 

Syrie : la coalition dément avoir tué 4 soldats dans un bombardement

 

Les bombardements de la coalition ont fait 4 victimes et 13 blessés. Il s'agit de soldats syriens. "Quatre soldats ont été tués et treize blessés hier (dimanche) par un raid aérien de la coalition internationale sur un camp (...) de l'armée syrienne à l'ouest de Deir ez-Zor, situé à deux kilomètres environ d'une localité sous contrôle du groupe État islamique", a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane. "Il s'agit des premières victimes des forces du régime à la suite d'un raid aérien de la coalition", a-t-il précisé, soulignant que "les forces du régime n'avaient jusque-là jamais été touchées par des bombardements de la coalition internationale, qui visent à Deir ez-Zor les bases des djihadistes et leurs camions-citernes transportant du pétrole."

Selon l'OSDH, les bombardements aériens ont touché un point de garde et un camp de soldats situé à 2 kilomètres de la localité d'Ayache que contrôle l'EI dans la région ouest de Deir ez-Zor. La coalition internationale menée par les États-Unis notamment bombarde le groupe djihadiste depuis septembre 2014

(..) "La Syrie condamne fermement l'agression flagrante des forces de la coalition menée par les États-Unis à Deir ez-Zor. Elle viole de façon criante la Charte des Nations unies", a affirmé le ministère des Affaires étrangères dans des lettres adressées au secrétaire général des Nations unies et au Conseil de sécurité de l'ONU. "Le ministère des Affaires étrangères appelle le Conseil de sécurité à prendre les mesures nécessaires pour éviter qu'un tel incident ne se répète", a-t-il ajouté dans les lettres.

Lire la suite

 

On en sait un peu plus sur le site Sputnik

 

 

Un site de l'armée syrienne bombardé par la coalition US


La composante aérienne militaire de la coalition internationale a bombardé un entrepôt de munitions de l'armée syrienne dans l'est de la Syrie.

L'entrepôt de munitions de l'armée syrienne en question est situé dans la province Deir ez-Zor, dans l'est du pays. Cette frappe aérienne a coûté la vie à quatre soldats de l'armée syrienne et 16 personnes ont été blessées, rapporte une source proche du dossier.

"La frappe aérienne a été effectuée sur un entrepôt de munitions de l'armée syrienne dans la province Deir ez-Zor. D'après nos données, 4 militaires sont morts et 16 sont blessés. Deux chars sont abîmés. L'aviation de la coalition internationale opérait ici", a déclaré un interlocuteur de la milice nationale syrienne.

Lire la suite

 

Notes : Un entrepôt de munitions ! difficile de croire que cela n'a pas été fait dans l'intention de freiner l’avancée de l’armée syrienne !

Si un "incident" de ce genre se produisait trop souvent , on rentrerait logiquement dans un conflit. Et c'est bien ce qui a été prophétisé pas Vanga, " la guerre démarrera d’abord de façon conventionnelle , puis deviendra mondial ". Lorsque l'on voit le nombre de pays qui sont en Syrie et que leurs motivations sont  complètement opposée, cela ne m'étonnerais pas  qu’une catastrophe se produise !

 

 

 

Barack Obama promet de "traquer les terroristes"

 

VIDÉO. "L'EI ne parle pas au nom de l'islam, ce sont des voyous, des tueurs", a-t-il expliqué, avant d'en appeler au Congrès pour durcir les lois contre les armes.

Après l'attentat de San Bernardino, le plus meurtrier depuis le 11 septembre, Barack Obama a tenté de rassurer son pays. "La menace du terrorisme est réelle, mais nous la vaincrons. Nous détruirons l'EI et toute autre organisation qui chercherait à nous nuire", a lancé le président américain lors d'une allocution solennelle derrière un pupitre installé dans le bureau ovale.

Lire la suite

 

 

Notes : La stratégie qu'Obama a choisi c'est de faire semblant de faire la guerre aux terroristes islamistes Les Russes ont démontré que l’Amérique d'Obama ne fous rien du tout, a part jeté quelque bombe parsi-parlà pour faire croire faire qu'il sont en guerre contre les islamises !

 

 

Daech en Libye - Patrick Haimzadeh : "L'OEI est bloquée dans ses enclaves et tente de déstabiliser"

 

NTERVIEW. D'aucuns estiment que l'Organisation de l'État islamique (OEI) monte en puissance en Libye. Dans son décryptage, le chercheur Patrick Haimzadeh* est moins formel.

 

Extraits :

 

Qui sont les combattants étrangers de l'OEI en Libye ?

Il s'agit surtout de combattants soudanais, égyptiens et tunisiens. La Libye est d'ailleurs devenue une terre de transit pour partir en Syrie. Ansar al-Charia a pu servir d'interface pour envoyer des combattants là-bas. L'OEI tente aussi de recruter dans le sud du pays, auprès des populations touareg ou des Maliens installés là. Elle y déploie un discours de propagande panislamiste qui prétend que le combat dont elle se réclame n'est pas cantonné aux seuls musulmans arabes.

 

L'ONU craint que la Libye ne devienne une tête de pont ("hub") vers la secte islamiste nigériane de Boko Haram, qui se fait désormais appeler l'État islamique en Afrique de l'Ouest, mais aussi vers l'Algérie, le Mali… Le risque est-il réel d'une jonction des djihadismes africains via la Libye ?

Géographiquement, la Libye est un carrefour : entre le Maghreb et le Machrek, entre l'Afrique subsaharienne et l'Afrique du Nord. Syrte est également la frontière entre la Cyrénaïque et la Tripolitaine et la grande voie d'accès vers le Fezzan, le grand sud du pays. Il y a dans la stratégie de l'OEI la volonté de rallier les Touareg mais aussi les populations subsahariennes. Seulement, est-ce que cela va réussir, c'est une autre question sachant que, dans sa grande majorité, la population libyenne est hostile à la présence de combattants étrangers sur son sol.

 

On parle déjà d'intervenir pour combattre l'OEI en Libye...

Ces interventions à répétition sont réellement contre-productives. Même les Libyens les moins mal disposés à l'égard des Occidentaux sont persuadés que le but ultime de tout cela est de bombarder encore leur pays. Nous avons perdu le contact avec ce pays, fermé les ambassades. Nous naviguons à vue dans la résolution du dossier libyen qui doit être avant tout politique.

 

Est-ce que la Libye a une dimension particulière dans la stratégie de l'OEI. Dans un de ses communiqués, elle faisait référence à sa présence "en terre musulmane libyenne au sud de Rome" : est-ce la Rome actuelle ou une Rome symbolique ?

Cette allusion à Rome peut être interprétée soit comme une référence à l'Empire romain dont la Libye constituait l'une des provinces, soit comme celle de la guerre contre les croisés....

Lire la suite

 

 

Notes : La réponse de Patrick Haimzadeh à la question ci-dessus démontre qu'il ne comprend pas grand-chose à l'Islam Conquérant !
L'EI est intéressé par Rome à cause d'une prophétie faire par le gourou Mahomet!
Cette prophétie prévoit que Rome sera envahi et deviendra musulman après la conquête de Constantinople (devenu Istanbul) ! c'est à cause de ce genre de prophétie guerrière que les musulmans se sont attaqué à Constantinople pendant des siècles et qu'ils rêvent toujours de conquérir Rome !

Voir mon dossier et les vidéos

 

 

 

Le chef d’AQMI annonce la fusion du groupe avec Al-Murabitoun et menace la France

2015-12-04_092619

Le 3 décembre 2015, un nouveau message audio d’Abu Moussab Abd Al-Wadoud, chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a été mis en ligne. Abd Al-Wadoud y annonce que le groupe djihadiste basé au Mali, Al-Murabitoun, a rejoint AQMI.

La branche du Sahara d’AQMI et Al-Murabitoun ont perpétré la récente attaque contre l’hôtel Radisson Blu à Bamako, capitale du Mali.

Abd Al-Wadoud affirme espérer que grâce à cette fusion, les groupes pourront s’unir dans leur lutte contre leur ennemi principal, la France. Il enjoint aux Français de faire pression sur leur gouvernement pour qu’il cesse ses attaques contre les musulmans, sous peine de s’attendre à des représailles des moudjahidines.

(..)

Abd Al-Wadoud émet ensuite plusieurs messages :

Il exhorte la population française, ses dirigeants politiques, médiatiques et intellectuels à faire pression sur leur gouvernement afin qu’il cesse son agression contre les musulmans sous peine d’en subir les conséquences : « [Le prix] que vous payez en âmes et en sécurité, à l’intérieur et à l’extérieur de la France, est une réaction aux crimes successifs de vos gouvernements contre notre peuple. »

Abd Al-Wadoud présente un choix au peuple français : soit faire pression sur leur gouvernement, soit affronter la réaction des moudjahidines. S’ils maintiennent leur agression et leur occupation de terres musulmanes, dit-il, alors « attendez-vous à notre réaction [qui arrivera] dans notre langue et à notre façon ». Il les avertit : « Vous ne boirez le lait qui appartient à nos enfants que dans la couleur du sang, et ne consommerez les richesses qui nous appartiennent qu’avec l’odeur de la poudre. »

Lire la suite

 

 

Mali : le groupe Al-Mourabitoune diffuse la photo des deux terroristes présumés de l’hôtel Radisson

Plus de deux semaines après l'attaque terroriste de l'hôtel Radisson Blu de Bamako, le groupe jihadiste de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, Al-Mourabitoune, a diffusé la photo des deux assaillants présumés, vraisemblablement extrêmement jeunes.

Lire la suite

 


L'Irak n'exclut pas un recours à l'aide russe

 

Le chef du comité de sécurité et de défense du parlement irakien estime que l'Irak pourrait demander l'ingérence militaire de la Russie suite à l'incursion turque et à la violation de sa souveraineté.

Le chef du comité de sécurité et de défense du parlement d'Irak Hakim al-Zamli a déclaré, dans un entretien à Al-Araby Al-Jadeed, qu'après la violation par la Turquie de la souveraineté nationale de l'Irak Bagdad pourrait demander l'aide de Moscou.

Lire la suite

 


Le fils d'Erdogan, ou le "ministre du Pétrole de Daech"

 

L'Occident refuse d'avouer que la Turquie est impliquée dans des transactions avec Daech. Cependant, même si certains faits peuvent être niés, la réputation du fils du président turc parle d'elle-même.

Le quotidien allemand Handelsblatt a déniché deux ou trois ombres au tableau de la biographie bien esquissée de Bilal Erdogan, rejeton du président turc Recep Erdogan.

En 2013, le parquet a soupçonné Bilal Erdogan d'avoir blanchi l'argent de son père. L'accusation était fondée sur un dossier comprenant des photos ainsi que l'enregistrement de conversations téléphoniques entre le père et le fils. Premier ministre à cette époque, Recep Erdogan aurait chargé son fils de "se débarrasser de tout l'argent de la maison", révèle l'édition fédérale.

Lire la suite

 

 

La Russie prévoit de conclure de gros contrats militaires avec l’Iran

 

La République Islamique d’Iran a besoin de moderniser ses forces armées, et la Russie envisage de développer considérablement sa coopération militaire et technique avec Téhéran, a déclaré l'assistant du président russe chargé de cette coopération Vladimir Kojine, cité par les médias russes.

Lire la suite

 


L'Arabie saoudite, pays déstabilisateur du monde?

 

L'Arabie saoudite, considérée comme alliée de l'Occident, est néanmoins qualifiée de pays déstabilisateur par les services secrets allemands, l'Allemagne elle-même entretenant des liens économiques et politiques solides avec cette dernière.

D'après le Service fédéral de renseignement allemand BND, cité par The Telegraph, l'Arabie saoudite risque d'exercer une influence déstabilisatrice considérable sur le monde arabe. Concrètement, l'intention du pays de devenir le centre du monde arabe entretiendrait de telles conséquences, met en garde le service allemand.

(..)L'Arabie saoudite a été précédemment accusée de livrer des armes tout comme de financer les groupes terroristes en Syrie, Daech entre autres.

Lire la suite

 

 

 

Suisse : L’islam extrémiste est un motif d’exclusion de l’armée, 4 musulmans ont déjà été exclus

Pratiquer de manière agressive un islam extrémiste est une raison pour être exclu de l’armée. C’est ce que nous apprend ce dimanche le journal Schweiz am Sonntag. Qui précise que cette décision a concerné quatre personnes à ce jour. L’armée a confirmé ce chiffre dimanche

Appartenir à l’exercice, en Suisse, permet d’accéder à une arme personnelle. Elle permet aussi, selon les incorporations, d’en manipuler toutes sortes d’autres, y compris des explosifs. Aussi bien, l’administration militaire éclaircit-elle au travers d’une analyse de sécurité, le potentiel de risque de chaque personne susceptible d’être recrutée et armée. [...]

Le journal Schweiz am Sonntag précise dans son enquête que, pour 2014, 1213 recrues potentielles ont échoué au test de sécurité et n’ont donc pu accéder à l’incorporation.

Source

 

 

Lagny (77) : Mosquée fermée et perquisitionnée (Maj : des munitions pour Kalachnikov et des vidéos de l’EI saisies)

 

 

En bref - L'actualité de France

 

 

07/12: Il crie Allah Akbar avant l’ouverture d’une bureau de vote (source)
06/12: Mosquée de Lagny (77) des balles de kalachniknov trouvées (source)
05/12: Ismaël Bakary, marabout Comorien, aux assises pour viols (source)

 

 

 

Près d'un million de migrants en Allemagne depuis janvier

 

L'Allemagne a enregistré en novembre plus de 206 000 demandeurs d'asile supplémentaires. Il s'agit d'un nouveau record pour le pays qui a comptabilisé depuis le début de l'année plus de 960 000 migrants, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur. Les arrivées ont donc encore nettement progressé depuis les derniers chiffres communiqués le mois dernier (plus de 180 000 migrants enregistrés en octobre) et l'Allemagne, qui attend toujours officiellement 800 000 migrants en 2015, devrait donc dépasser le million de demandeurs d'asile d'ici à la fin de l'année

Lire la suite

 

 

Les violences contre les réfugiés inquiètent l'Allemagne

 

Le ministre de l'Intérieur allemand juge ces violences "révoltantes et inacceptables". 54 actes criminels ont été notifiés depuis janvier.

Lire la suite

 

Notes : Angela Merkel aurait dû faire un referendum pour demander au peuple allemand s'ils accepteraient que plus d'1 million de migrants s’installe dans leur pays .

 

 

 

 

Commenter cet article