Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 24 & 25 décembre

 

Noël: environ 120 000 policiers, gendarmes et militaires mobilisés

 

Environ 120 000 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés jeudi et vendredi pour les célébrations de Noël, un peu plus d'un mois après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis. 

Quelque 48 000 policiers et 20 000 CRS seront mobilisés pour la sécurité des festivités jeudi et vendredi, selon la direction générale de la police nationale (DGPN). Un effectif qui n'inclut pas les policiers dépendant de la préfecture de police de Paris.

Des milliers de policiers et militaires pour surveiller les Églises..

Lire la suite

 

 

 

Somalie, Brunéï : interdiction des célébrations de Noël et du Nouvel An (Màj : au Tadjikistan aussi)

 

La plus importante fête chrétienne a également été interdite au Tadjikistan, où le gouvernement s’est prononcé contre l’installation d’arbres de Noël dans les écoles et la distribution de cadeaux aux enfants.

Source

 

Face à la menace terroriste des shebab, le culte de la tradition musulmane est devenu le mot d’ordre cette année. Situé à l’extrémité de la Corne de l’Afrique, la Somalie a rejoint le sultanat de Brunei en interdisant toutes les pratiques liées aux fêtes chrétiennes de fin d’année. La Somalie est au moins le deuxième pays à majorité musulmane à interdire Noël cette année, après le Sultanat de Brunei (10% de chrétiens) qui a annoncé une interdiction similaire.

La Somalie arrive à la deuxième place, juste derrière la Corée du Nord, comme pays où il fait le moins bon être chrétien. source

Le gouvernement de la Somalie a interdit mardi les célébrations de Noël et du Nouvel An dans ce pays à majorité musulmane, expliquant qu’elles pourraient susciter des attaques des islamistes shebab.

« Tous les événements liés aux célébrations des fêtes de Noël et du Nouvel An sont contraires à la culture islamique et pourraient nuire à la foi de la communauté musulmane » a expliqué à la presse Cheikh Mohamed Khayrow, directeur général du ministère des Affaires religieuses. [...]

« Nous mettons en garde contre les célébrations de ces fêtes qui n’ont pas de rapport avec les principes de notre religion » a ajouté Gurhan, soulignant que cela pourrait inciter les shebab « à mener des attaques ». L’an dernier, des islamistes shebab avaient lancé une attaque à Noël contre l’aéroport de Mogadiscio, qui avait fait au moins 12 morts. [...]

source

 

Syrie : les chrétiens de Damas ont célébré la veillée de Noël

 

 

Irak : 40 membres de l'EI arrêtés dans des raids

 

Les services de renseignements irakiens ont indiqué jeudi avoir arrêté 40 membres de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) dans le cadre d'une opération d'envergure menée dans les régions de Bagdad et de Diyala. "Les services de renseignements irakiens, en coordination avec les forces de sécurité de Bagdad et de Diyala, ont mené une opération conduisant à l'arrestation de 40 membres" de l'EI, est-il précisé dans un communiqué.

Lire la suite

 

 

Irak : la reconquête de Ramadi ralentie par les combattants de Daesh

 

Avec l'appui de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, la bataille de "Ramadi" s'est poursuivie jeudi toute la journée à 100 km à l'ouest de Bagdad.

 

 

Daech s’en prend à ses propres combattants


Les dirigeants du groupe terroriste Daech ont exécuté une cinquantaine de leurs combattants

dans la ville de Ramadi, située au centre de l’Irak.

L'incident n'est pas unique en son genre. Toujours est-il que cette fois-ci, les acolytes de Daech n'ont pas été accusés de lâcheté face à l'ennemi.

Selon la chaîne irakienne Al-Sumaria, les djihadistes ont été décapités pour avoir refusé de mettre des ceintures d'explosifs au cours des combats dans la ville de Ramadi.

Lire la suite

 

 

Troupes turques en Irak : Ankara condamnée par la Ligue arabe

 

Réunion d'urgence ce jeudi de la Ligue arabe au Caire. Les pays arabes ont condamné le "déploiement" militaire turc dans le nord de l'Irak.

 

 

 

 

Un journaliste saoudien de premier plan : l’extrémisme et le Tafkir sont partout en Arabie saoudite, et les autorités ne font presque rien pour s’y opposer

 

Dans un article en deux parties publié par le quotidien gouvernemental saoudien Al-Watan, le journaliste Qenan Al-Ghamdi, ancien rédacteur en chef d’Al-Watan et du quotidien gouvernemental Al-Sharq, critique avec virulence l’extrémisme de l’Arabie saoudite, qui est selon lui présent dans chaque mosquée et chaque école, et qui est répandu sans relâche par les prédicateurs, les érudits, les enseignants et les parents.

Les autorités, ajoute-t-il, ne font presque rien pour combattre cet extrémisme qui s’infiltre incessamment dans la société saoudienne ; au contraire, elles  lui offrent une tribune et contribuent à le promouvoir. Cet extrémisme est ce qui rend les jeunes Saoudiens particulièrement réceptifs à l’idéologie extrémiste d’organisations telles que l’Etat islamique, selon lui. Il se demande pourquoi, en dépit de sa conscience des dangers de l’idéologie terroriste, l’Arabie saoudite n’a pas encore édicté de loi pour l’interdire.

Source

 

La Turquie confirme de facto avoir planifié l’attaque du Su-24 russe

 

A en juger par le communiqué récemment rendu public par des autorités turques, la Turquie savait l’heure et le trajet du vol du Su-24 russe abattu au-dessus de la Syrie, déclare le ministère russe de la Défense.

Les données concernant les actions de l'aviation russe en Syrie, transmises par les Etats-Unis conformément au mémorandum de sécurité des vols, avaient été communiquées à l'état-major turc, a déclaré aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Lire la suite

 

 

Israël : une vidéo montre des extrémistes juifs célébrant la mort d'un bébé palestinien

 

L'onde de choc est grande en Israël après la diffusion d'images montrant des orthodoxes qui célèbrent la mort du bébé brûlé vif en Cisjordanie en juillet.

La diffusion d'images montrant des extrémistes juifs célébrant la mort du bébé palestinien brûlé vif avec ses parents en Cisjordanie occupée en juillet a relancé jeudi le débat sur la violence juive en Israël. Ces images, filmées il y a une dizaine de jours lors d'un mariage, montrent une foule de jeunes juifs orthodoxes qui dansent en brandissant des armes à feu et un cocktail Molotov et en faisant passer, en la poignardant, une photographie d'Ali Dawabsheh. Ce bébé de 18 mois a été tué avec ses parents fin juillet dans l'incendie criminel de leur maison dans le village de Douma, en Cisjordanie occupée. De la famille Dawabsheh n'a survécu qu'un enfant de quatre ans, grièvement brûlé et toujours hospitalisé en Israël.

Les images, diffusées mercredi soir par la chaîne 10 de télévision israélienne, ont été largement reprises sur les sites d'informations et par les réseaux sociaux....

Lire la suite

 

 

Un Palestinien tué, un soldat israélien blessé à Qalandiya

 

Un Palestinien est mort et un soldat israélien a été blessé pendant une fusillade dans le camp de réfugiés de Qalandiya en Cisjordanie jeudi.

Lire la suite

 

 


La DCA russe bientôt capable de parer les attaques hypersoniques

 

La mise au point de matériel de nouvelle génération permettant de lutter efficacement contre toute attaque aérienne est l'objectif numéro un de l'évolution des troupes de la DCA d'ici 2020.

Les moyens dernier cris de la DCA dotant l'armée russe d'ici 2020, devront être capables de parer toutes les attaques aériennes dont celles effectuées par les missiles hypersoniques, a déclaré vendredi le chef des troupes de la DCA de l'Armée de terre russe, le général Alexandre Leonov.

"La mise au point de moyens de la DCA  de nouvelle génération capables de parer  efficacement  toutes les attaques aériennes  dont celles effectuées par des missiles crées   sur la base de technologies hypersoniques, est un objectif numéro un de l'évolution des troupes russes de la DCA d'ici 2020", a déclaré le général.

Lire la suite

 

 

 

La presse internationale critique l’extension de la déchéance de nationalité

 

« François Le Pen » Tous ne vont pas jusqu’au titre choc du quotidien communiste italien Il Manifesto, mais plusieurs titres de la presse étrangère ont commenté, jeudi 24 décembre, la décision du président de la République d’inscrire dans la Constitution la déchéance de nationalité à l’encontre des binationaux nés français condamnés pour terrorisme.

Dans son édition européenne, le Wall Street Journal titre sur le « changement en France » provoqué par les attaques terroristes. Et le quotidien économique américain d’expliquer que le pays s’est vu forcé de « reconsidérer les principes qui soutiennent son identité nationale » : après la volonté d’inscrire l’état d’urgence dans la Constitution, l’Etat français, « fondé sur la devise Liberté, Egalité, Fraternité, s’adapte » à la menace.

Parlant de cette mesure comme du résultat « des attaques de la droite contre les idéaux français », le site saoudien Arab News dénonce un « cadeau idéologique au Front national », et craint que l’extension de la déchéance de nationalité « n’isole les musulmans » de France. Car, « première cible de la lutte contre le terrorisme », les musulmans risquent de vivre dans la crainte de perdre leur nationalité, poursuit l’éditorial du site saoudien. Et de conclure : « Un tel changement de la Constitution ne fera que renforcer le statut de citoyens de seconde zone dont beaucoup de musulmans français ont souffert. »

Lire la suite

 

 

Quand Valls, Royal et François Hollande s’opposaient à la déchéance de nationalité

 

 

Syrie: Damas prêt à des pourparlers avec l'opposition fin janvier

 

Beyrouth (AFP) - Le régime syrien est prêt à participer à des négociations fin janvier pour mettre un terme à la guerre mais attend de savoir quels groupes de l'opposition y prendront part, Damas considérant la plupart d'entre eux comme des "terroristes".

Lire la suite

 

 

Le couple de Montpellier, soupçonné de projet terroriste, est mis en examen

 

 

La police bruxelloise a procédé mardi à une nouvelle arrestation dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis. «Il s'agit d'Abdoullah C., né en 1985, de nationalité belge», a précisé le parquet belge, indiquant que l'homme avait été inculpé pour «assassinats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste». Le suspect a été en contact téléphonique avec Hasna Aït Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, le Belge d'origine marocaine soupçonné d'être le principal organisateur des attentats de Paris. Plusieurs appels ont été échangés entre eux «après les attentats terroristes et avant l'assaut de Saint-Denis», a expliqué un porte-parole du parquet, Eric Van Der Sypt, à l'AFP.

Source

(..) Un énième projet d'attentat déjoué? Une jeune mère d'un enfant de deux ans et son mari, un Franco-tchadien de 35 ans, ont été arrêtés lundi à Montpellier par les policiers de la sous-direction anti-terroriste (SDAT) puis déférés mercredi, dans la nuit, au parquet antiterroriste de Paris, révèle Midi Libre. Ils sont soupçonnés d'avoir plannifié un projet d'attentat kamikaze commis par la mère de famille.

Le couple a été mis en examen jeudi après-midi pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et financement d'une entreprise terroriste. Pour la jeune femme, le juge a ajouté le chef d'entreprise individuelle terroriste en vue de préparer des crimes d'atteintes aux personnes. Un juge spécialisé doit désormais décider de leur éventuel placement en détention.

Un mystérieux faux ventre

Au centre de l'enquête: un mystérieux faux ventre de femme enceinte qui aurait pu servir à dissimuler des objets et recouvert d'une couche d'aluminium. Ce faux ventre a été découvert au domicile de cette Française convertie à l'islam, et de son mari, un franco-tchadien. Aucun explosif n'a toutefois été retrouvé.

«Ces gens ont des profils extrêmement inquiétants, et ce que nous avons découvert l'est tout autant», indique à Midi Libre

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

24/12: Un Musulman hurle: ‘Allah Akbar, que les mécreants crevent !’ (source)
24/12: Metz: un migrant Africain condamné pour viol en Suède arrêté (source)
23/12: (34) La convertie à l’Islam voulait se faire exploser en kamikaze (source)
22/12: 2 ados en burqua: ‘Les attentats à Paris ne sont que le début

Un mineur de 16 ans et deux sœurs, de 15 et 16 ans, toutes les deux entièrement vêtues d’une burqa, un voile intégral, ont été interpellés par les policiers municipaux et conduits au commissariat central pour «violences sur policiers et apologie du terrorisme». (source)
22/12: Projet d’attentat par un Togolais et un Marocain sur Orléans (source)

 

 

 

Un collectif d’associations et syndicats dénoncent l’état d’urgence et « la stigmatisation des musulmans »

 

Des associations et syndicats ont créé un collectif « Stop état d’urgence ». Ils réclament, entre autres, la liberté de manifester et l’arrêt des poursuites contre certains militants.

« Stop état d’urgence ». Des associations et syndicats ont annoncé mercredi la création du collectif « Stop état d’urgence », pour réclamer la liberté de manifester, l’arrêt des poursuites contre les militants associatifs et la fin de la « stigmatisation » des musulmans. [...]

Yasser Louati, porte-parole du Collectif contre l’islamophobie en France a dénoncé la « stigmatisation des musulmans » depuis la mise en place de l’état d’urgence, évoquant des « perquisitions abusives » qui pendant les deux premières semaines « n’ont ciblé que des citoyens musulmans ». [...]

Jean-Claude Amara de l’association Droit devant! a dénoncé « le début d’une escalade de la répression » et Mohamed Ben Said, représentant plusieurs associations issues de l’immigration, s’est dit « scandalisé par la suspicion portée sur les binationaux ».

Source

 

 

 

 

 

Le gouvernement veut 60.864 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile d’ici fin 2017

 

 

L’objectif du schéma national d’accueil des demandeurs d’asile est fixé à 60 864 places d’hébergement dédiées à ce public au 31 décembre 2017 dont 40 352 en centre d’accueil pour demandeurs d’asile réparties entre les régions métropolitaines (hors Corse)

Voir le détail région par région sur LegiFrance

 

 

 

 

Commenter cet article