Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 11 décembre

 

 

Afghanistan: attaque contre l'ambassade d'Espagne et une pension à Kaboul

 

Aucun bilan officiel n'est encore parvenu. Mais selon des responsables afghans et espagnols, un attentat à la voiture piégée a visé l'ambassade espagnole de Kaboul, capital de l'Afghanistan, ainsi qu'une guest-house à proximité.  

"L'ambassade a été attaquée. Nous collectons actuellement des informations", a déclaré en fin de journée un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Madrid. Cette information a été confirmée par la police de Kaboul. Le bâtiment officiel est situé dans le quartier aisé de Sherpur, dans le centre de Kaboul, secoué par la forte explosion de la voiture piégée puis des bruits de tirs.

Lire la suite

« L’ambassade a été attaquée. Nous collectons actuellement des informations », a déclaré à un porte-parole du ministère des affaires étrangères à Madrid. D’après les premiers secours, au moins deux gardes afghans ont été tués au cours de l’assaut.

Les talibans revendiquent l’attentat

L’ambassade est située dans le quartier aisé de Sherpur, dans le centre de Kaboul, secoué par la forte explosion de la voiture piégée puis des bruits de tirs. Les talibans ont revendiqué cette attaque, mais déclaré que la cible était une pension fréquentée par des étrangers. Il n’était pas clair dans l’immédiat si la pension se trouve dans l’enceinte de l’ambassade espagnole.

Lire la suite

 

 

Le trésorier de Daech tué dans un bombardement de la coalition

 

La coalition a tué en novembre, dans des frappes aériennes, le trésorier du groupe État islamique Abou Salah, et deux autres responsables djihadistes de haut niveau, a indiqué jeudi un porte-parole militaire américain. Abou Salah était l'« un des responsables financiers les plus importants et les plus expérimentés » du groupe État islamique, a indiqué le colonel Steve Warren, par vidéoconférence depuis Bagdad.

Lire la suite

 

 

Terrorisme : Genève en état d'alerte niveau 3

 

La ville suisse reste en dispositif de sécurité renforcée depuis jeudi. La police recherche quatre personnes liées à la mouvance djihadiste.

Depuis jeudi, Genève est en état d'alerte renforcée en réponse à une menace djihadiste "précise", moins d'un mois après les attentats de Paris. Porté au niveau 3, le dispositif d'alerte a été maintenu vendredi dans la ville. "Pour l'instant il n'y a aucun changement à la situation de sécurité", a dit Mme Emmanuelle Lo Verso, la porte-parole du Département de sécurité.

Lire la suite

 

 

Syrie : des groupes de l'opposition d'accord pour négocier avec le régime

 

La conférence de Riyad, qui a rassemblé une centaine de représentants de l'opposition politique, visait à unifier les rangs en vue d'éventuels pourparlers.

Les principaux groupes de l'opposition syrienne ont annoncé jeudi à Riyad leur accord pour des négociations avec le régime de Bachar el-Assad, mais ont exigé le départ du chef de l'État avec le début d'une éventuelle période de transition. La conférence de Riyad, qui a rassemblé une centaine de représentants de l'opposition politique et armée, visait à unifier les rangs en vue de pourparlers pour mettre fin à un conflit qui a fait depuis 2011 plus de 250 000 morts et poussé à l'exode des millions de personnes.

Lire la suite

 

 

 

Syrie : les rebelles évacuent leur dernier bastion à Homs

 

 

Valls: il faudra combattre le groupe Etat islamique "demain sans doute" en Libye


Manuel Valls a assuré vendredi qu'il fallait "combattre et écraser" le groupe Etat islamique "en Syrie, en Irak et demain sans doute en Libye".

"Nous sommes en guerre, nous avons un ennemi, Daech (acronyme de l'Etat islamique en arabe), l'Etat islamique, que nous devons combattre et écraser, en Syrie, en Irak et demain sans doute en Libye", a déclaré le chef du gouvernement à l'antenne de France Inter, sans entrer davantage dans les détails.

Lire la suite

 

Notes : Il l'a compris tout seul ou on lui a expliqué !

 

 

Excellente analyse du professeur Bassam Tahhan sur le jeu pro EI de la Turquie

 

Interview du 2 décembre 2015.

Bassam Tahhan est un professeur de lettres arabes, islamologue et politologue franco-syrien, spécialiste des questions internationales. En 1994, il devient titulaire de la chaire supérieure d’arabe créée pour la première fois en France. En vingt ans d’enseignement au lycée Louis-Le-Grand, le nombre d’élèves de CPGE du Maghreb et du Machrek a quadruplé.

Il a par ailleurs enseigné à l’Ecole de Guerre (Collège interarmées de Défense) pendant deux ans (2004-2005) en tant que  directeur du séminaire de la géopolitique de l’Islam dans le monde

 

 

Yémen : encore une église chrétienne détruite à Aden

 

Les islamistes ont encore frappé ! Les rares églises chrétiennes d’Aden ont déjà été endommagées (voir ici) ou incendiées (voir là)…

Aux cris d’« Allahou Akbar » (« Dieu est le plus grand »), quatre hommes masqués ont fait irruption dans le quartier résidentiel de Moualla où ils ont détruit l’église [catholique ?] à l’aide d’explosifs. Le bâtiment n’est plus qu’un amas de gravats, ont affirmé des habitants de Hafoun, secteur où s’est produite l’attaque. L’église, adjacente à un cimetière chrétien, est un petit lieu de culte construit dans les années 1950 du temps du protectorat britannique et qui n’était plus fréquenté depuis de longues années, selon des habitants. L’attaque n’a pas été revendiquée, mais un responsable de la police a évoqué la piste de djihadistes d’Al-Qaida ou de l’État islamique (EI) qui, profitant de la guerre civile et de l’absence de l’État, entretiennent un climat d’insécurité dans la grande cité portuaire du sud du Yémen.

Source : La Croix, 9 décembre

 

 

 

Algérie : tentative d’attentat déjouée contre une église à Annaba ?

76013318.Cnzf2nf8_526935171

« Annaba : un terroriste menace de faire exploser la basilique Saint-Augustin […] Arrivé à bord d’un bus [à la gare routière Sidi Brahim] dont on ignore la provenance, la tête cachée par une capuche noire, il a été soupçonné par les policiers qui l’ont sommé de s’arrêter pour contrôler son identité. Selon des témoignages recueillis sur les lieux, « l’homme armé n’a pas obtempéré à leur ordre. Il a brandi son arme de poing, un Beretta, avant de prendre la fuite en jetant derrière lui une grenade antipersonnel qui, heureusement, n’a pas explosé ».

Lire la suite

 

 

 

Comment assécher les finances de Daech

 

Loin des champs de bataille, la communauté internationale a ouvert trois fronts diplomatiques pour ruiner l'autoproclamé État islamique.

La communauté internationale attaque l'organisation de l'État islamique au portefeuille, frappant ses activités pétrolières, éliminant ses hommes d'argent, et elle se mobilise aussi sur trois fronts diplomatiques pour l'étouffer financièrement : le G20, l'ONU, et l'UE.

Lire la suite (ou faire plutôt confiance aux Russes pour assécher les finances de l'EI )

 

 

En Allemagne, plus de 400 islamistes prêts à frapper "à tout moment"

 

Berlin est préoccupé par les tentatives des salafistes radicaux de faire de la propagande et de recruter des réfugiés venus du Proche-Orient.

Des centaines d'islamistes radicaux habitant en Allemagne sont prêts à attaquer "à tout moment", a déclaré le chef des renseignements allemands, Hans-Georg Maassen.
Au total, 1.100 partisans de l'islam radical potentiellement prêts à la violence se trouvent dans le pays, et 430 d'entre eux sont si dangereux qu'on peut attendre d'eux un crime sérieux à tout moment, selon lui.

M. Maassen souligne sa préoccupation face aux tentatives des salafistes radicaux de faire de la propagande et de recruter de nouveaux adeptes parmi les réfugiés arrivés en Allemagne des pays du Proche-Orient. Ces derniers temps, les services secrets allemands ont décelé 150 cas de ce type.

Lire la suite

 

L'Otan se méfie d'Erdogan


Selon le politologue américain Steven Cohen, on pouvait s'attendre à ce qu'un avion militaire russe soit abattu au-dessus du territoire syrien et non turc – probablement sur décision personnelle du président turc Recep Tayyip Erdogan.

Aujourd'hui, les États-Unis exposent la Russie à des attaques alors même qu'ils ont cruellement besoin de former une coalition avec elle contre l'État islamique, analyse le politologue et historien Steven Cohen dans l'émission de John Batchelor.

Selon l'expert, cela transparaît dans plusieurs événements récents tels que "la décision incompréhensible" de l'Otan d'accepter le Monténégro au sein de l'Alliance ou "les relations tendues entre la Russie et la Turquie".
Cohen note que les récents attentats de Paris ont prouvé la nécessité de s'unir contre Daech, mais "qu'en général l'Occident comprend ce genre de choses trop tard". L'analyste pense que même après la tragédie parisienne, ceux qui s'opposent à une coalition avec la Russie ne comprennent pas "à quel point les enjeux sont importants".

Lire la suite

 

 

 

 

L'intrigant imam Abdelkader Chouaa

Le nom d'Abdelkader Chaouaa, imam belgo-marocain, a été cité à plusieurs reprises dans des affaires de terrorisme.

Le nom de ce prédicateur salafiste d'origine marocaine, comme celui de certains de ses enfants, est régulièrement évoqué en marge de dossiers terroristes.

La chaîne de télévision belge RTBF a révélé, mardi 8 décembre, que Salah Abdeslam, le complice en fuite des commandos djihadistes ayant attaqué Paris le 13 novembre, a tenté de joindre Abdellah Chouaa, par l'intermédiaire d'un ami détenu à Namur. Âgé de 35 ans, employé à l'aéroport de Bruxelles, le même Abdellah Chouaa a été interpellé par la police belge le 23 novembre. Il fait partie des huit personnes qui ont été placées en détention provisoire en Belgique et sont suspectées d'avoir prêté main-forte aux commandos des attentats parisiens. Contacté, l'avocat de M. Chouaa n'avait pas répondu à notre sollicitation au moment où sont écrites ces lignes.

Lire la suite

 

 

Le terroriste Ismaïl Omar Mostefaï : « Un mec normal »

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

10/12: (23) Apologie du terroristme par un Musulman multirécidiviste (source)
10/12: Morrad.L agresse sexuellement une femme de 91 ans à Agen (source)
10/12: Yassine: 2 ans de prison pour apologie du terrorisme à Caen (source)

 

 

 

Calais : un clandestin irakien condamné à un mois ferme sans détention pour des jets de pierres sur la police

 

Dans la nuit de mardi à mercredi, des heurts ont eu lieu entre une patrouille de CRS et une centaine de migrants aux abords de la « jungle ». Des tirs de flashball et des jets de pierre ont blessé policiers et migrants. Les forces de l’ordre ont interpellé un migrant irakien.

[...] « À plusieurs reprises, il a lancé des pierres contre les CRS ». À la barre, Kshmish Xurshid, 27 ans, n’a pas reconnu les faits [...]

[...] Le tribunal a finalement condamné Kshmish Xurshid à un mois de prison ferme sans détention.

Source

 

Pour la justice, le concept de « Français de souche » n’existe pas

 

Cela ne devrait pas empêcher certains politiques de continuer à employer cette expression très liée aux milieux identitaires. La justice a toutefois tranché très clairement aujourd’hui à Paris : les «Français blancs dits de souche» ne constituent pas un «groupe de personnes» au sens de la loi française. [...]

Et la cour d’appel de Paris a confirmé que la notion de Français de souche «ne recouvre aucune réalité légale, historique, biologique ou sociologique». [...]

Source

[...] L’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (Agrif) avait attaqué un rappeur et un sociologue qui avaient conjointement publié en 2010 un livre et un CD au titre commun, «Nique la France», pour injure raciale et provocation à la haine. [...]

Le tribunal correctionnel avait estimé que la notion de Français de souche «ne recouvre aucune réalité légale, historique, biologique ou sociologique», que «la +blancheur+ ou la +race blanche+» n’est «en aucune manière une composante juridique de la qualité des Français» et que «les Français blancs dits de souche ne constituent pas un +groupe de personnes+» au sens de la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

Source

 

Notes : Si nos ancêtres voyaient ce qu'est devenu la France ! hé bien, je pense qu'ils nous déclareraient la guerre ! et Charles de Gaulle, fusillerait lui-même  tous les cons qui la gouverne
 

 

 

 

 

Commenter cet article