Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 29 novembre

 

Notes :J'ai fait quelque correction  à mon analyse des "Évangiles, Jésus Christ Prophétie" , j’ai aussi  ajouté quelques indications qui renforce plus la prophétie 

 

1,5 million de migrants illégaux en Europe en 2015

 

C'est le nombre donné par le président du Conseil européen, Donald Tusk, à l'ouverture d'un sommet entre l'UE et la Turquie. 

Un million et demi de personnes sont entrées illégalement sur le territoire de l'Union européenne depuis le début de l'année, a déclaré dimanche le président du Conseil européen, Donald Tusk. L'ancien Premier ministre polonais s'exprimait à l'ouverture d'un sommet entre l'UE et la Turquie consacré aux moyens d'endiguer l'afflux de migrants et de réfugiés sur le sol européen.

"Quelques-uns pensent à détruire nos valeurs". "Environ 1,5 million de personnes sont entrées illégalement dans l'UE en 2015. La plupart ont transité par la Turquie. Certains recherchent un refuge contre la guerre et les persécutions, d'autres une vie meilleure et quelques-uns pensent à détruire nos valeurs", a poursuivi Donald Tusk.

"Ne soyons pas naïfs". Le président du Conseil européen avait auparavant annoncé qu'un accord avait été trouvé avec la Turquie et dit espérer qu'il serait accepté par toutes les parties réunies à Bruxelles. Mais il a ajouté qu'un accord avec Ankara ne suffirait pas à mettre un terme à la plus grave crise de réfugiés que l'Europe ait connue depuis la Deuxième Guerre mondiale si l'UE ne parvient à contrôler fermement ses frontières extérieures.

"Ne soyons pas naïfs, la Turquie n'est pas la seule clef pour résoudre la crise migratoire (...) Sans contrôle de nos frontières extérieures, Schengen appartiendra à l'histoire ancienne", a-t-il dit.

Source

 

 

Armée syrienne: la Turquie fournit des armes contre le pétrole des terroristes


La Turquie fournit, sous forme d'aide humanitaire, des armes et des munitions aux terroristes en Syrie.
Ankara a augmenté le volume des livraisons d'armements aux combattants en Syrie qui luttent contre l'armée du gouvernement de Bachar el-Assad, président syrien en exercice, rapporte l'agence informatique Reuters citant des sources au sein du commandement de l'armée syrienne.

"Nous disposons d'informations selon lesquelles, ces derniers temps, le gouvernement turc aurait renforcé son soutien aux terroristes et augmenté ses livraisons d'armes et de munitions", a-t-on affirmé au commandement de l'armée syrienn

Lire la suite

 

 

 

Attentats de Paris : le trafiquant d'armes allemand n'aurait "aucun lien"

 

Il n'y aurait "aucun indice" permettant de relier un Allemand, soupçonné de trafic d'armes, aux attentats de Paris, selon l'hebdomadaire Der Spiegel.

Lire la suite

 

 

 

Salah Abdeslam aurait acheté plusieurs détonateurs avant les attentats

 

 

Attentats: "Ils ont attendu un massacre pour agir", dénonce Marine Le Pen

 

Lors d'une réunion publique à Ajaccio, la présidente du Front national a accusé ce samedi le gouvernement de "sombrer dans l'apathie et la communication stérile" dans la lutte contre le terrorisme.

(..)"Depuis des années, nous tirons la sonnette d'alarme et ils sont obligés de reconnaître que nous avions raison", a ajouté la présidente du FN. Ironisant sur les résultats présentés à Strasbourg par le ministre de l'Intérieur, notamment la fermeture de deux mosquées salafistes et cinq déchéances de nationalité française, depuis le 13 novembre, elle a estimé que "Bernard Cazeneuve devrait faire preuve d'un peu de modestie". 

"Ils ont fait voter une loi sur le renseignement qui vise à mettre 65 millions de Français sous surveillance, alors qu'ils ne sont pas fichus de surveiller 10 000 personnes, toutes fichées", a-t-elle déploré. Elle a demandé au gouvernement de "commencer par surveiller les personnes fichées S à la RATP, la SNCF, dans les centrales nucléaires et les services publics." 

Lire la suite

 

 

État d’urgence : Plusieurs mosquées fermées par les autorités

 

Après les attentats de Paris, les préfets de plusieurs départements ont décidé de la fermeture administrative de mosquées, fréquentés par des salafistes, selon les autorités, ou présentant des risques de radicalisation.

C’est le cas de la salle de prière de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, et de L’Arbresle dans le Rhône. A chaque fois, les réactions oscillent entre colère et incompréhension.

 

 

 

Terrorisme djihadiste - Mali : Ansar Dine revendique l'attaque de l'ONU à Kidal

 

Le groupe a rapidement revendiqué l'attentat de samedi 28 novembre contre un camp de la Minusma à Kidal. Le bilan officiel fait état de 3 morts et plus de 20 blessés.

Deux Casques bleus guinéens et un civil travaillant pour les Nations unies ont été tués samedi dans une attaque à la roquette contre un camp de la Mission de l'ONU au Mali à Kidal (nord-est). Cet attentat intervient une semaine après la tuerie de l'hôtel Radisson Blu, qui a fait 20 morts dans la capitale Bamako.

Lire la suite

 

 

 

L'Allemagne compte déployer 1 200 militaires dans la lutte contre l'EI

 

L'Allemagne va participer à l'effort de guerre contre l'organisation État islamique (EI). L'armée allemande a annoncé qu'elle comptait déployer quelque 1 200 militaires pour aider la France dans la lutte contre l'EI en Syrie, ce qui en fera sa mission la plus importante en cours à l'étranger. "Du point de vue militaire le nombre de soldats nécessaire pour assurer le fonctionnement des avions et navires devrait tourner autour de 1 200", a déclaré l'inspecteur général de la Bundeswehr, le plus haut gradé de l'armée allemande, Volker Wieker, à l'édition dominicale du quotidien Bild. La mission pourra débuter "très rapidement après l'octroi d'un mandat" en ce sens, a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

 

Avion abattu par la Turquie : le corps du pilote russe rapatrié en Turquie

 

Le corps d’un des deux pilotes du bombardier russe abattu mardi par l’aviation turque a été rapatrié en Turquie afin d’être remis à la Russie, a annoncé Ankara dimanche 29 novembre.

« Le pilote qui a perdu la vie lors de la violation de l’espace aérien (turc) nous a été remis à la frontière (syrienne) la nuit dernière », a déclaré le premier ministre turc Ahmet Davutoglu à des journalistes à Istanbul. Un diplomate russe se rendra dimanche en compagnie d’un représentant de l’armée turque dans la région de Hatay à la frontière syrienne, où le corps lui sera remis, a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

 

 

Un deal Merkel-Erdogan: arrêt de mort pour l'Europe?

 

Les chefs européens se rendront, ce dimanche, en Turquie pour discuter affaires: des milliards d'euros en échange du règlement de la crise migratoire. Une UE impuissante convoite un règlement rapide et voit en Recep Erdogan un sauveteur. Pourtant, c'est une grande illusion, selon Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

Or il semble que les faits concernant la coopération turque avec Daech suffisent largement pour rendre la rencontre des chefs des pays-membres de l'UE avec le président turc Recep Tayyip Erdogan impossible, fait remarquer le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten. Pourtant, la chancelière allemande Angela Merkel montre de plus en plus sa bienveillance à l'égard d'Ankara, bien que cette affaire soit déjà profitable pour M.Erdogan. Outre l'argent du contribuable européen, il aura un énorme bonus: le silence de la chancelière allemande sur tous les thèmes embarrassants.

Plus de questions embarrassantes

Ainsi, le président pourra éviter les questions sur les raisons des frappes sur l'avion russe, ce qui a exacerbé la colère dans le monde. Il ne sera pas non plus obligé de s'expliquer sur les liens qu'entretient sa famille avec Daech et son financement, ni sur ce qui est arrivé aux journalistes qui avaient découvert la coopération d'Ankara avec Daech. Personne ne se posera plus la question de savoir sur quels fondements la Turquie demande de l'accueillir au sein de l'UE. Et, ce qui est le plus important, personne ne se souciera de savoir si les milliards de l'UE seront bien destinés aux besoins des refugiés, explique l'auteur de l'article.

Lire la suite

 

 

3 milliards d’€ et des contreparties politiques pour que la Turquie empêche les migrants d’arriver en Europe ?

 

 

Les dirigeants européens reçoivent dimanche après-midi à Bruxelles le Premier ministre turc. L’objectif, endiguer le flux de migrants en échange de contreparties financières et politiques.

C’est un sommet inédit qui se déroulera cet après-midi à Bruxelles. La Turquie et les 28 pays de l’Union européenne se réunissent afin de trouver une solution à l’afflux croissant de migrants. [...] Cette réunion devrait notamment permettre de confirmer le versement de trois milliards d’euros pour aider la Turquie à accueillir les réfugiés syriens, et les empêcher de rejoindre l’Europe. [...]

Pour Ankara, qui dit avoir déjà dépensé 7 milliards d’euros pour accueillir les réfugiés, les 3 milliards ne sont qu’un début. « Il ne s’agit pas là de dire pour l’Europe ‘Voici l’argent, gardez sur votre sol les Syriens’, cette approche n’est pas correcte », prévient une source gouvernementale turque. [...]

En contrepartie, le sommet devrait déboucher dimanche soir sur la promesse d’accélérer les négociations en cours pour faciliter la délivrance de visas européens aux citoyens turcs. Et de « redynamiser » les négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE, au point mort.

Source

 

 

Cette Turquie qui joue un sale jeu

 

L'objectif principal d'Ankara consiste à se tailler une place sur l'échiquier international en tant que puissance dirigeant l'islam sunnite, et pour y parvenir, la Turquie est prête à coopérer avec les djihadistes ainsi qu'à trahir ses alliés.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan n'a pas caché les motifs de l'attaque du bombardier russe en affirmant qu'Ankara souhaitait assurer sa propre sécurité ainsi que protéger ses "confrères" en Syrie. Cependant, évoquant les confrères, il n'a pas précisé qu'en effet il entendait par là non seulement les Turkmènes, mais aussi des groupes terroristes épaulés par Ankara et dont la plupart ont juré fidélité à Daech.

Depuis 20 ans que M. Erdogan est au pouvoir, il a réussi à islamiser le pays et à y introduire les règles du jeu de la politique expansionniste, signale le journal italien Il Giornale. Pour le moment, ce n'est pas un secret que le dirigeant turc aspire à transformer le nord de la Syrie, les territoires entre Alep et Lattaquié, en une 82e province turque, ce qui a été écrit noir sur blanc dans des quotidiens turcs comme Hurriyet et Takvim.

Poursuivant son but, la Turquie ne renoncera pas à s'impliquer militairement pour neutraliser l'axe chiite, dont l'Iran, la Syrie et le Hezbollah (un mouvement politique chiite libanais, ndlr). Depuis déjà quatre ans, elle tente mais ne réussit pas à renverser Bachar el-Assad, par exemple, que ce soit en finançant les terroristes et la guérilla contre le régime de Damas ou bien en attaquant des Kurdes au lieu de bombarder des djihadistes. De plus, Ankara a pris l'habitude d'acheter à Daech du pétrole de contrebande à 15-20 dollars le baril pour le revendre ensuite deux fois plus cher.

Pourtant, grâce à l'axe chiite et à une campagne militaire russe d'ampleur, le président syrien reste toujours au pouvoir, faisant voler en éclats les rêves de M. Erdogan.

Aujourd'hui, la Turquie cherche apparemment une raison pour déclencher une guerre, souhaitant y impliquer également l'Otan, estime Il Giornale.

"La Turquie veut entraîner l'Otan dans cette situation, car son vrai but est de renverser Assad", avait prévenu, il y un an, le général allemand Harald Kujat. En cela, les actions de Daech et le sort des Kurdes lui sont pour le moins secondaires.

A cette étape, une question se pose: un allié qui se comporte comme la Turquie, mérite-t-il de rester sous l'aile de l'Alliance atlantique?

Source

 

Notes : Et elle le fera, elle trahira bien l'Otan, Nostradamus a prophétisé que la Turquie seras soulevé par l'Iran

 

 

Poutine dévoile les mesures de rétorsion contre la Turquie

 

Ce samedi, le chef d'Etat russe a signé un décret visant à renforcer la sécurité nationale et introduisant des mesures économiques contre la Turquie, après l'attaque du bombardier russe Su-24, rapporte le service de presse du Kremlin.

Après la suspension du régime sans visas annoncée vendredi 27 novembre, et signée aujourd'hui, le président russe a annoncé la mesure la plus douloureuse pour la Turquie. Selon le décret, les opérateurs touristiques ne sont plus autorisés à vendre des séjours en Turquie.

"Stipuler que les tour-opérateurs et les agents touristiques doivent se garder de vendre aux citoyens russes des produits touristiques prévoyant la visite du territoire de la République turque", lit-on dans le décret.

Les vols charters entre la Russie et la Turquie sont également interdits.

De même, ces mesures du Kremlin "visant à assurer la sécurité nationale et celle des citoyens russes", interdisent aux employeurs russes d'embaucher des citoyens turcs à partir du 1er janvier 2016 et ordonnent d'interdire ou de limiter l'activité des organisations turques en Russie.

De surcroît, Vladimir Poutine a ordonné d'"interdire ou limiter les opérations économiques extérieures, prévoyant l'importation sur le territoire russe de certains produits provenant de la République turque selon la liste définie par le Gouvernement de la Fédération de Russie (à l’exception des produits importés pour la jouissance personnelle dans la quantité autorisée par l'Union économique eurasiatique)", selon le texte du décret publié par le Kremlin.

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

28/11: (16) Un Musulman menace de se faire exploser au tribunal (source)
28/11: Paris: des cas de radicalisation islamiques à l’Hôtel de Ville (source)
27/11: (13) Rafik.H aux militaires: Vous allez crever […] bâtards (source)
27/11: Des migrants caillassent les pompiers à Calais, le ras le bol (source)

 

 

 

Fondettes (37) : 21 migrants de Calais hébergés au château de Taillé

 

« Depuis quelques jours, vingt-et-un migrants de la «jungle » de Calais sont hébergés au château de Taillé, à Fondettes. Propriété de la Ville de Saint-Denis, cette structure sert habituellement aux colonies de vacances.

Ces migrants sont accueillis à titre provisoire et devraient rester jusqu’en février. Des informations, très parcellaires, qui ont été délivrées lors du conseil municipal, mercredi soir. »

Source

 

 

 

Pleyber-Christ (29) : «ils sont chez eux», accueil de 14 migrants Soudanais et 3 Afghans

Dix-sept migrants, originaires du Soudan et d’Afghanistan, ont échangé avec des habitants, ce samedi 28 novembre, au centre d’hébergement de Brug, à Pleyber-Christ.

« Vous pouvez toquer ici, ils sont chez eux. Vous pouvez venir boire le thé, leur proposer une promenade… », invite Thierry Piriou, maire de Pleyber-Christ. La commune a accueilli dix-neuf migrants en provenance de Calais, le 18 novembre. Deux y sont repartis depuis pour des raisons familiales. Âgés de 22 à 28 ans, les quatorze Soudanais et trois Afghans ont rencontré environ 80 habitants autour d’un café, ce samedi matin.

Source

 

 

 

 

Commenter cet article