Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 27 novembre

 


Bisbilles, menaces et mesures de rétorsion entre la Turquie et la Russie

 

Le rendez-vous refusé à la COP21 à Paris

A deux jours de l’ouverture du sommet, auquel doivent participer de très nombreux chefs d’Etat et de gouvernement, le président turc Recep Tayyip Erdogan a demandé à rencontrer son homologue russe, Vladimir Poutine, en marge des discussions, le 30 novembre. « Je ne voudrais pas que ce problème nuise à nos relations », a-t-il dit.

« Comme nous le voyons, la Turquie refuse de s’excuser simplement pour l’incident de l’avion », a répondu le Kremlin. Vladimir Poutine a donc refusé le rendez-vous, annonçant qu’il discutera cependant avec le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou pour évoquer la crise syrienne et le conflit israélo-palestinien, et la chancelière allemande Angela Merkel.

Dans un discours prononcé vendredi à Bayburt, dans le nord-est de la Turquie, M. Erdogan s’est montré bien moins conciliant que dans ses ouvertures diplomatiques.

« Nous recommandons très sincèrement à la Russie de ne pas jouer avec le feu », a-t-il prévenu, critiquant les déclarations à ses yeux « inacceptables » de M. Poutine qui accusait la Turquie de fermer les yeux sur le trafic de pétrole en provenance de zones contrôlées par l’organisation Etat islamique.
La Russie rétablit les visas pour les Turcs et prépare des mesures de rétorsion économiques

Source

 

Le Front al-Nosra soutient les attentats de Paris, malgré son opposition avec l’État islamique - See more at: http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/le-front-al-nosra-soutient-les-attentats-de-paris-malgr-son-opposition-avec-l-tat#sthash.N5Xoix8Z.dpuf

 

6 soldats blessés dans une attaque à la voiture bélier en Cisjordanie

 

Le terroriste palestinien a été tué, selon l’armée ; 4 soldats sont modérément blessés ; des pierres ont été jetées sur l’ambulance

Lire la suite

 

 

La France rend hommage aux victimes des attentats du 13 novembre

 

 

Le Front al-Nosra soutient les attentats de Paris, malgré son opposition avec l’État islamique

 

 

(mises a jours)

Le principal groupe de rebelles syriens a condamné les attentats de Paris, mais le groupe affilié à al-Qaïda a exprimé son soutien
(..)« Ce que vous avez vu à Paris, c’est une vengeance », a-t-il dit à MEE par le biais d’une application de messagerie sur mobile. « Alors, vous n’avez aucune raison d’être tristes. Si un pays décide d’en bombarder un autre, il doit s’attendre à des représailles. Rien de plus simple ».

Ahmed Shaheed, d’origine australienne, est, semble-t-il, basé à Alep, bien que cela n’ait pas été formellement vérifié.

Malgré la rivalité, de longue date, entre le Front al-Nosra et l’État islamique (IS), il a dit qu’ils pourraient unir leurs forces contre les « tyrans ».

« Voyez-vous, l’État islamique est engagé dans une guerre, depuis 10 ans. Malgré l’invasion américaine, le groupe continue de résister et ce, peu importe le nombre de bombes et d’attaques réussies, ou de tentatives. Que l’État islamique soit affaibli ou fort, il y aura toujours une menace si l’Occident ne met pas un terme aux agressions », a-t-il écrit.

« Vous avez désormais deux groupes qui s’affrontent pour savoir lequel des deux causera le plus de préjudices à l’Occident. Haha. »

« Attendez-vous à des événements de même ampleur, sinon pires »

Lire la suite

 

Notes ;Laurent Fabius avait dit en décembre 2012, que "le Front al-Nosra fait du bon boulot en syrie " voir lien

 

Le Front al-Nosra soutient les attentats de Paris, malgré son opposition avec l’État islamique - See more at: http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/le-front-al-nosra-soutient-les-attentats-de-paris-malgr-son-opposition-avec-l-tat#sthash.N5Xoix8Z.dpuf

 

 

Le poignant témoignage de trois ex-miliciennes de Daech

 

Elles faisaient partie d'Al-Khansaa, la brigade féminine de l'EI. Trois jeunes Syriennes racontent au "New York Times" leur embrigadement, puis leur fuite.

Lire la suite

 

 

Des livres pronant le djihad toujours en rayon à la FNAC

 

Plusieurs ouvrages prônant la mort des «hérétiques» sont disponibles à la Fnac, qui se défend d’en faire la promotion.

Tandis que les autorités multiplient les annonces sur la lutte contre l’islam radical, des livres appelant au djihad sont toujours vendus en magasin. Après le reportage du Figaro, en juillet 2014, sur la présence, dans les rayonnages de Carrefour et de la Fnac notamment, d’ouvrages prônant la mort des «hérétiques», et alors qu’une pétition demandant leur retrait avait recueilli plus de 17.000 signatures, le ministère de l’Intérieur expliquait ne pas avoir «les moyens juridiques pour interdire de tels livres». «Il y a appel au djihad, mais pas au terrorisme», se justifiait-il à l’époque. «Ça, c’était l’an dernier!», s’exclame Malika Sorel-Sutter

Source

 

 

Molenbeek : « La police n’ose plus se rendre dans certains quartiers »

 

« Une police qui n’a pas de contact avec la population, qui ne connaît absolument pas certains quartiers et qui n’ose pas y patrouiller ».

Mercredi le comité P, le « chien de garde » de la police belge, est venu faire un résumé du rapport au parlement, lors d’une séance à huis clos.

La principale critique adressée à la zone de police Bruxelles-Ouest, en charge de Molenbeek? Qu’elle se rend dans les « quartiers chauds » uniquement en cas d’intervention nécessaire ou d’appel urgent. Sinon, elle n’y met pas les pieds. « A cause de cela, le fossé se creuse avec les citoyens », indique le rapport. (…)

Source

 

Voir ce reportage du 23 novembre 2015  sur l'islamistes en Belgique

 

 

La Bosnie-Herzégovine, fief du salafisme européen #Reporters

 

 

Quand les sirènes hurlent à Raqqa, les hommes de Daech se terrent

 

Dès que les sirènes retentissent à l'approche d'un bombardement sur Raqqa, fief du groupe État islamique (EI) en Syrie, les djihadistes courent se cacher dans des tunnels et tranchées, ont raconté à l'AFP des habitants. "Les sirènes installées partout sur les toits et dans les rues alertent les membres de l'EI de l'imminence d'un raid", relate Taym Ramadan, un habitant, dans un rare témoignage depuis cette cité des bords de l'Euphrate quasiment coupée du monde par les djihadistes. "Dès qu'ils les entendent, ils fuient immédiatement leurs positions, quittent leurs véhicules et courent se cacher", poursuit ce membre de "Raqqa est massacrée en silence", un groupe qui documente les abus des djihadistes.

(..) Face aux bombardements, l'EI a également décidé de déplacer des combattants en Irak, pays voisin où le groupe contrôle de vastes portions de territoire, selon l'OSDH. La brigade Tabouk, composée surtout d'Ouzbeks et de combattants caucasiens, a été tranférée de Raqqa vers la ville frontalière de Qaïm en Irak. Les produits pétroliers sont désormais transportés dans des conteneurs plus petits, après que des centaines de camions-citernes ont été détruits par les avions de la coalition internationale et russes à Raqqa et à Deir Ezzor, selon M. al-Hachimi.

Lire la suite

 

 

Fabius envisage que le régime syrien participe à la lutte contre Daech

 

En envisageant pour la première fois que des forces de Bachar el-Assad puissent être associées à la lutte contre le groupe djihadiste État islamique (EI), la France, qui a rompu toute relation avec Damas depuis 2012, opère un nouveau virage dans son approche du conflit syrien. Pour lutter contre l'EI, « il y a deux séries de mesures : les bombardements (...) et des forces au sol, qui ne peuvent pas être les nôtres, mais qui peuvent être à la fois des forces de l'Armée syrienne libre (opposition), des forces arabes sunnites, et pourquoi pas des forces du régime, et des Kurdes également bien sûr », a déclaré vendredi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, à la radio RTL.

Lire la suite

 

 

Poutine et Hollande prônent une large coalition contre l'Etat islamique

 

Réunis jeudi à Moscou, les dirigeants russe et français ont évoqué, entre autres sujets, la lutte antiterroriste et l'incident impliquant un bombardier Su-24 russe abattu par un F-16 turc en Syrie.

Les deux leaders ont appelé leurs partenaires à relever le niveau de coordination dans la lutte contre l'Etat islamique en Syrie et insisté sur la nécessité de prévenir des incidents similaires à celui du 24 novembre, alors que les forces aériennes turques ont abattu un bombardier russe ayant selon Ankara violé la frontière nationale

Lire la suite

 

 

« Rien de nouveau » pour l’Armée de l’Air d’Israël en Syrie malgré les missiles russes

 

Malgré le déploiement d’un système avancé de missiles de défense en Syrie, l’Armée de l’Air israélienne continuera à opérer à la normale, grâce à la coordination constante entre Tel Aviv et Moscou, a déclaré un militaire de haut rang jeudi.

Dans le sillage d’un exercice aérien intensif et dans tout le pays, qui a inclus des milliers de sorties de plusieurs bases et impliqué à la fois des avions et des hélicoptères d’attaque, l’officier s’est félicité, à la fois, que « nous n’informons personne à l’avance » des frappes israéliennes, tout en soulignant le fait qu’il y a des mécanismes en place pour éviter un conflit avec la Russie.

Lire la suite

 

 

 

L'armée de l'air turque suspend les vols au-dessus de la Syrie

 

La décision a été prise après la destruction d'un bombardier russe Sukhoi Su-24 au-dessus du territoire syrien par un missile air-air tiré depuis un F-16 turc.

Le quotidien Hurriyet a annoncé vendredi, se référant à des sources diplomatiques, que l'aviation de guerre de Turquie a suspendu les vols au-dessus du territoire syrien dans le cadre des opérations de la coalition internationale anti-EI suite à l'incident du bombardier russe abattu.

(..)Bien que la Russie compte toujours obtenir les excuses de la Turquie pour l'incident avec son Sukhoï Su-24, cette dernière n'envisage pas de s'excuser.

"Je pense que s'il y a une partie qui devrait fournir des excuses ce n'est pas nous, mais ceux qui violé notre espace aérien", a déclaré jeudi le président turc Recep Tayyip Erdogan dans un entretien à la chaîne américaine CNN. Plus encore, il a promis la même riposte qu'à l'égard du Su-24 en cas de nouvelle violation similaire.

Lire la suite

 

Notes :Erdogan cherche le conflit, il est frurtré que son petit califat ne puisse renaître de ses cendres ! D'après les prophéties de Nostradamus un califat islamisque renaîtra, mais il finira très très mal.

 

 

Ministre syrien: de "nombreuses preuves" des liens entre Ankara et l'E

 

Selon le ministre syrien de l'Information Omran al-Zoubi, la Turquie est "irritée" par l'opération russe contre l'Etat islamique en Syrie, Ankara ayant "des relations économiques étroites" avec le groupe terroriste.

Dans une interview accordée à l'agence Sputnik, M.al-Zoubi a estimé qu'il existait de "nombreuses preuves" des liens en place entre les autorités turques et l'EI.

"Primo, la plupart des mercenaires étrangers qui combattent aux côtés de l'EI en Syrie y sont arrivés depuis le territoire turc, et il est impossible de croire qu'un tel nombre de combattants aient pu franchir la frontière sans aide de la part des autorités turques. Secundo, la grande partie des armes en possession de l'EI a été livrée via la Turquie", explique le ministre syrien.

Dans le même temps, M.al-Zoubi a accusé la Turquie d'avoir aidé l'Etat islamique à s'emparer de la ville de Palmyre, ainsi qu'à voler du pétrole syrien "par centaines de camions".

"Tout ce pétrole était livré à une compagnie appartenant à un fils d'Erdogan. C'est pourquoi la Turquie a été si énervée après le début des frappes russes contre les infrastructures de l'EI, qui ont permis de détruire plus de 500 camions de brut", a affirmé l'interlocuteur de l'agence.

Toujours d'après lui, alors que les Etats-Unis cherchent à diviser les pays de la région concernée en "petits émirats" qu'ils seront capables de contrôler, la Turquie aspire à "récréer l'Empire ottoman" qui incorporerait "les provinces de Damas, de Mossoul, d'Alep, de Jérusalem, de Beyrouth, etc".

Lire la suite

 

Notes : C'est ce que je pense depuis lomgtems, Erdogan avec l'EI cherche a faire renaître le califat ottoman. Dans certains de ses discours ont ressent bien  la nostalgie du passé ottoman Voir le palais présidentiel qu'il a fait constuire pour incarner les heures de gloire des empires turcs du passé !

 

 

Poutine: il y a du sang russe dans le pétrole qu'achète la Turquie à l'EI


D'après les données des services de renseignements par satellite, les terroristes de l'Etat islamique livrent du pétrole syrien à la Turquie, a déclaré Vladimir Poutine lors de sa conférence de presse avec François Hollande, le 26 novembre.

Le président russe Vladimir Poutine a accueilli jeudi, à Moscou, son homologue français François Hollande. Un des thèmes phares de leur rencontre était, entre autres, la lutte conjointe contre le groupe djihadiste Etat islamique.

Les chefs d'Etats ont répondu aux questions des journalistes. Un des problèmes abordés lors de la conférence de presse était le réseau de distribution du pétrole syrien extrait par les terroristes de l'Etat islamique.

"Il s'agit de livraisons pétrolières en quantités industrielles à partir des territoires syriens usurpés par les terroristes. Il s'agit précisément de ces territoires, et pas d'autres. Nous voyons à partir des airs où vont ces véhicules. Jour et nuit, elles vont en Turquie", a laissé tomber le leader russe.

Lire la suite

 

 

 

Turquie: arrestation de journalistes ayant révélé les livraisons d'armes à l'EI

 

L'incident révélé par les journalistes a eu lieu en janvier 2014 dans la province d'Adana lors de l'inspection par des militaires de camions appartenant à l'Organisation du renseignement national turc MIT et se dirigeant vers la frontière syrienne.

Deux journalistes qui avaient fait état de livraisons secrètes d'armes aux djihadistes syriens par les services secrets turcs ont été arrêtés sous l'accusation d'espionnage, communique le quotidien Hurriyet.

Lire la suite

 

 

Ankara affirme ne pas avoir diffusé les échanges radio avec le Su-24

 

Des médias turcs et étrangers ont diffusé jeudi les "échanges radio" entre les pilotes turcs et l'équipage du Su-24 abattu au-dessus de la Syrie. Selon Moscou, ces "enregistrements" sont montés de toute pièce.

Les autorités turques ont annoncé à l'attaché militaire russe à Ankara qu'elles n'avaient pas diffusé l'enregistrement des communications radio entre l'équipage du F-16 turc et les pilotes du Su-24 russe, a déclaré jeudi aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov.

"Les représentants de l'état-major général turc ont fait savoir qu'ils n'avaient diffusé aucun document de ce genre dans les médias. Il s'agit donc d'une nouvelle preuve attestant que les enregistrements des communications entre les pilotes turcs et notre équipage, diffusés aujourd'hui dans certains médias, constituent l'un de ces faux auxquels nous sommes déjà habitués", a indiqué le général.

Lire la suite

 

 

La Turquie pourrait-elle fermer le Bosphore à la Russie?


Suite à la destruction par la Turquie d'un bombardier russe engagé dans une opération contre le groupe djihadiste Etat islamique en Syrie, beaucoup se demandent si Ankara pourrait limiter le passage des navires russes via les détroits du Bosphore et des Dardanelles.

Dans l'actuel climat tendu dans les relations entre Moscou et Ankara, la Turquie pourrait limiter le passage des navires russes via les détroits du Bosphore et des Dardanelles, compliquant ainsi le ravitaillement de la base aérienne de Lattaquié et de la base navale de Tartous en Syrie, supposent certains observateurs.

"Théoriquement, un tel acte est possible de la part de la Turquie qui peut physiquement fermer les détroits de la mer Noire qu'Ankara qualifie de détroits turcs, mais la navigation via les Dardanelles et le Bosphore est régie par la Convention de Montreux de 1936", a rappelé à Sputnik Vassili Goutsouliak, expert russe du droit maritime.

Lire la suite

 

 

 

Erdogan a tenté d’appeler Poutine après l’incident

 

Le président turc a tenté d’appeler son homologue russe 7-8 heures après l’incident de l’avion Su-24, cependant le dialogue n’a pas eu lieu.

Lire la suite

 

 

Michel Onfray renonce à publier son essai critique sur l'islam

 

AUTOCENSURE – Devant le tollé suscité par ses récents propos, après les attentats meurtriers du 13 novembre à Paris, Michel Onfray a décidé de suspendre la parution en janvier prochain de son essai intitulé "Penser l'islam". L'ouvrage sera toutefois disponible à l'étranger.

Lire la suite

 

 

 

Turquie : Adhésion à l’UE, un nouveau chapitre ouvert «mi-décembre»

 

 

Le chapitre 17, portant sur les politiques économique et monétaire des négociations pour l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne (UE) sera ouvert «à la mi-décembre», a affirmé jeudi le président turc Recep Tayyip Erdogan, à trois jours d’un sommet à Bruxelles sur la crise des migrants. 

«Nous ouvrirons, si Dieu le veut, ce chapitre le 14 ou le 15 décembre à Bruxelles», avait assuré un peu plus tôt jeudi le ministre turc des Affaires européennes Volkan Bozkir lors d’une conférence de presse à Ankara.

«Nous ne nous contenterons pas de cela et nous allons travailler ensemble à l’ouverture de cinq ou six chapitres supplémentaires en 2016», a poursuivi M. Bozkir. Les dirigeants européens et le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu doivent se réunir dimanche à Bruxelles pour un sommet extraordinaire visant à «redynamiser» leurs relations et surtout à «freiner le flux migratoire» vers l’UE, confrontée à sa plus grave crise de réfugiés de ces dernières décennies. [...]

« J’ai appelé Vladimir Poutine, mais il n’a pas répondu à mon appel »

Source

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

26/11: Nora Chakkri, multirécidiviste du vol, déjà 37 condamnations (source)
26/11: Etat d’urgence: la mosquée salafiste de l’Arbresle (69) fermée (source)
26/11: (78) Un lycéen musulman jugé pour apologie du terrorisme (source)
26/11:  Kader,Slimane,Karim..apologie du terrorisme après Charlie (source)
26/11: Nice: Un lieu de culte musulman clandestin fermé, 3e en A-M (source)
25/11: Il veut tuer sa prof aux cris d’Allah Akbar+mourir en martyr (s1/s2/s3)

 

Commenter cet article