Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 25 novembre

 

La Russie intraitable face à la Turquie

 

 

 

Les S-400 russes fermeront le ciel de la Syrie à l'Otan

 

Le système sol-air russe S-400 Triumph
La Russie a décidé de déployer des missiles sol-air S-400 en Syrie en réaction à la chute mardi de son bombardier Su-24 abattu par un chasseur turc dans l'espace aérien syrien.

Les avions de l'Otan devront obtenir le feu vert de Moscou pour survoler la Syrie suite au déploiement des missiles sol-air russes S-400 Triumph dans ce pays, a rapporté la chaîne de télévision américaine CNN.

Les missiles S-400 ont une portée suffisante pour couvrir l'ensemble de la Syrie ce qui signifie un contrôle total de l'espace aérien de ce pays par Moscou, note le correspondant de la CNN Matthew Chance.

Le radar du système S-400 est capable de viser simultanément 300 cibles, et possède une capacité antimissile. 72 missiles peuvent y être chargés simultanément.

Lire la suite

 

Notes : Si cette information de CNN est confirmée, la situation devient de plus en plus grave (mais je doute de CNN)

 

 


"L'escalade autour du Su-24 menace l'équilibre mondial"

 

La poursuite de l'escalade de la tension autour de l'avion russe abattu par la Turquie met en danger l'équilibre des forces dans le monde, a déclaré à Sputnik le premier vice-ministre grec de la Défense Dimitris Vitsas.
"La Grèce suit l'évolution de la situation avec intérêt et émoi, car nous comprenons bien que la poursuite de l'escalade de la tension menace l'équilibre des forces au niveau global", a-t-il dit.

Lire la suite

 

Pilote survivant du Su-24: aucune mise en garde de la part de la Turquie

 

Le pilote survivant du Su-24 exclut formellement toute violation de l’espace aérien turc, car selon lui, l'équipage de l'avion connaissait "comme les doigts de sa main" la zone où l'incident a eu lieu.

En outre, le pilote a indiqué qu'il n'y avait eu aucune mise en garde de la part de la Turquie, ni visuellement, ni à la radio.

"Il n'y a eu aucun contact. C'est pourquoi nous nous sommes préparés à la manœuvre de tir comme prévu. Il faut se rendre compte de la vitesse du bombardier et quelle est celle d’un F-16. Si on avait voulu nous mettre en garde, ils auraient pu se montrer, prenant une direction parallèle. Mais rien de tel n’a eu lieu. Et un missile a frappé subitement la queue de notre avion. Nous ne l'avons même pas observé visuellement afin d’entreprendre une manœuvre anti-missile", a-t-il déclaré.

Lire la suite

 

 

Attentats à Paris: "avant de devenir djihadistes, ils étaient enfants français


Le terrorisme n'est pas nouveau en France, mais des attaques-suicides le sont, constatent les experts
(..) La France est l'un des 26 pays de l'espace Schengen, où les citoyens des pays membres peuvent circuler librement d'un pays à l'autre sans montrer un passeport. Conçu pour aider les gens à voyager et à travailler où ils veulent, l'accord a donné lieu à un passage plus facile des terroristes et des armes à travers les frontières.

Lire la suite

 

 

Daech : « Un micro-État avec pétrole, impôts et allocations familiales »

 

Les richesses estimées de Daech sont de 2.000 milliards de dollars et ses revenus annuels de 2,9 milliards de dollars. Elle est considérée comme l’organisation terroriste la plus riche du monde. Au G20, les chefs d’État ont décidé de prendre des mesures pour tarir ses flux financiers.

 

 

Notes : cela fait bien plus d'un an que nos chefs d'État nous  affirmes qu'ils vont prendre des mesures contre les finances de l'EI  ...   mais la Russie a démontré au monde que les promesses de nos dirigeants n’étaient que mensonges!

 

 

Valls : l’UE « ne peut plus accueillir autant de migrants »

 

 

Le Premier ministre a jugé devant la presse européenne que l’Europe devait retrouver sa capacité à « contrôler ses frontières extérieures ».

L’Union européenne doit-elle refermer la porte devant l’afflux de migrants ? Alors que, selon l’ONU, près de 800 000 personnes ont traversé la Méditerranée pour chercher refuge en Europe, Manuel Valls a eu des propos fermes à Matignon où il rencontrait informellement des journalistes européens. Selon le Süddeutsche Zeitung, qui publie mercredi des extraits de cet échange, le Premier ministre français a expliqué qu’il n’était « plus possible » pour l’UE d’accueillir autant de migrants et qu’elle devait « trouver des solutions » pour que ceux qui quittent la Syrie soient pris en charge par des pays voisins.
« L’Europe doit dire qu’elle ne peut plus accueillir autant de migrants, ce n’est pas possible », a déclaré Manuel Valls, selon des propos confirmés par son entourage. « Le contrôle des frontières extérieures de l’Union européenne est essentiel pour le futur de l’UE. Si nous ne le faisons pas, alors les peuples vont dire : ça suffit l’Europe ! » a-t-il ajouté.

(…) Le Point

 

Notes : Les pays européens entre eux non aucune  frontière, donc si l'Allemagne accueille des milliers de migrants rien ne les empêchera ensuite d'aller où bon leur semble

 

 

La Défense (92) : Les terroristes prévoyaient d’attaquer un centre commercial (Màj)

 

Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé des attentats de Paris, avait un deuxième projet d’attentat en tête. Il voulait se faire exploser à La Défense dans le centre commercial Les 4 Temps. Plus de 180.000 personnes travaillent dans ce quartier, qui est devenu le premier parc de bureaux en Europe.

 

 

L'amie du logeur "pense qu'il était au courant"

 

L'amie de Jawad Bendaoud arrêtée en même temps que le logeur de Saint-Denis. A sa sortie de quatre jours de garde à vue, elle pense que vue la façon dont "l'appartement était préparé", "il a quelquechose à voir et il était au courant".

 

 

 

Suisse : Le Tessin interdit le port du niqab et de la burqa dans les lieux publics

 

Voir vidéo

 

 

Tirer sur des pilotes désarmés? "Autodéfense", estime Washington

 


Le Département d'Etat américain estime que tirer sur des pilotes sans armes est un acte d'autodéfense.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a commenté la déclaration du représentant du Département d'Etat américain au sujet de l'avion russe Su-24 abattu par la Turquie.

 

 

Mark Toner a en fait déclaré que le Département d'Etat n'excluait pas que le tir sur les pilotes éjectés du Su-24 ait constitué un acte d'autodéfense.

 

"Si ces "Turkmènes" ont été attaqués par un avion russe, ils ont le droit de se défendre", a déclaré M. Toner.

Maria Zakharova a également attiré l'attention sur la réponse du porte-parole du département d'Etat à la question de savoir si le tir sur des pilotes sans armes pouvait être considéré comme un acte d'autodéfense.

"Il a répondu qu'il n'y avait pas de compréhension de ce qui s'était vraiment passé", a-t-elle écrit.

"Rappelez-vous bien ces mots. Pour toujours. Et moi je ne les oublierai jamais. Je le promets".

Source

 

 

La Russie dévoile le schéma de vol de l’avion abattu en Syrie


Le ministère russe de la Défense a publié un schéma représentant le vol du bombardier russe Su-24 abattu en Syrie par un chasseur turc F-16.

D'après le schéma en question, le bombardier russe, contrairement aux déclarations du gouvernement turc, n'a pas violé l'espace aérien du pays.

Voir la carte et la vidéo
 

 

Moscou va déployer des systèmes antimissiles en Syrie

 

Sur le terrain militaire, Moscou a annoncé le déploiement sur sa base aérienne de Hmeimim en Syrie des systèmes de défense antiaérienne S-400.

Cliquez ici pour agrandir l'infographie

Celui-ci va compléter les mesures annoncées mardi soir par l'état-major de l'armée russe: envoi près de la province de Lattaquié, au nord-ouest de la Syrie, du croiseur lance-missiles Moskva de la flotte russe, équipé de systèmes antiaériens, et le fait que les bombardiers russes voleront désormais sous la protection de chasseurs.

Source

 

Notes :Le fait que la Russie va déployait des systèmes antimissiles en Syrie démontre une escalade certaine . Ses antimissiles servent aussi bien à détruire des missiles que des avions. Or l'EI ne possède pas de missiles à longue portée et ni d'avion ! donc à qui ses antimissiles sont-ils destinés ? la Turquie ! et que va faire Israël qui refuse que l'armée d'Assad soit équipé de ce genre de matériel !

 

 

La Russie "ne compte pas faire la guerre à la Turquie"


"Nous ne comptons pas faire la guerre à la Turquie, nos relations avec le peuple turc n'ont pas changé", a affirmé le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse.

La Russie "ne compte pas faire la guerre à la Turquie", a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, alors qu'Ankara et Moscou connaissent de fortes tensions au lendemain de la destruction de l'avion russe, abattu par l'armée turque.

"Nous ne comptons pas faire la guerre à la Turquie, nos relations avec le peuple turc n'ont pas changé", a affirmé le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151125/1019796818/russie-guerre-turquie.html#ixzz3sVoDSlmK

Néanmoins, Moscou va "sérieusement réévaluer" les relations russo-turques, a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

Les Russes invités à ne plus se rendre en Turquie

 

Vladimir Poutine a déjà recommandé à ses compatriotes de ne plus se rendre en Turquie. «Le problème, ce n'est pas la tragédie à laquelle nous avons assisté hier, a-t-il déclaré. Le problème est situé bien plus en profondeur. Ce que nous observons depuis un certain nombre d'années, c'est un régime turc qui mène une politique délibérée de soutien à l'islamisation de son pays.» L'enjeu est de taille pour Ankara. Plus de trois millions de touristes russes se sont rendus dans le pays l'année dernier, soit le deuxième contingent de visiteurs étrangers derrière l'Allemagne. La Turquie constitue la principale destination touristique des Russes avec l'Égypte.

Source

 

 

 

 

Contre Daech, une coalition qui part en vrille

 

François Hollande a pris « son bâton de pèlerin » pour tenter de réunir une coalition prête à lutter contre l'organisation État islamique (EI), mais il aura fort à faire, et la presse s'inquiète d'une « coalition tour de Babel » après l'épisode du bombardier russe abattu par Ankara. Dans La Presse de la Manche, Jean Levallois plaint le chef de l'État : « Pauvre François Hollande qui veut faire travailler en équipe des États qui n'ont aucune envie de se fréquenter, ce n'est pas simple. Surtout si chacun, au sein de la coalition, poursuit sa propre croisade », souligne-t-il, en pointant du doigt la Turquie, plus préoccupée d'éliminer les Kurdes", alors même qu'en Irak et en Syrie ce sont les forces armées kurdes qui (...) font reculer [Daech] chaque fois qu'ils livrent bataille. »

Lire la suite

 

 

 

Avion russe abattu : la Turquie cherche à désamorcer la crise

 

La Turquie a promis d'éviter toute « escalade » avec la Russie après le grave incident aérien survenu entre les deux pays à la frontière avec la Syrie, qui continue à nourrir les craintes d'une dangereuse escalade militaire dans la région. Sur la même ligne que ses alliés de l'Otan, à commencer par les États-Unis, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que son pays n'avait « absolument aucune intention de provoquer une escalade après cette affaire ». « Nous défendons seulement notre sécurité et le droit de notre peuple », a-t-il plaidé lors d'un discours à Istanbul, « personne ne doit s'attendre à ce que nous restions silencieux lorsque la sécurité de nos frontières et notre souveraineté sont violées ». Et le Premier ministre Ahmet Davutoglu a souligné devant les députés de son Parti de la justice et du développement (AKP) que son pays était un « ami et voisin » de la Russie.

Lire la suite

 

Notes :Sauf que la sécurité de la Turquie n'a jamais été menacé

 

 

Avion russe abattu par la Turquie : un des pilotes sauvé et rapatrié

 

Le second pilote de l'avion russe Su-24 abattu mardi par la Turquie a été secouru après une opération spéciale menée conjointement par les forces syriennes et russes, a annoncé mercredi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. « L'opération a été un succès. Le pilote a été rapatrié sur notre base » de Hmeimim en Syrie, a déclaré M. Choïgou, cité par les agences russes, remerciant « tous (ses) hommes qui ont pris d'énormes risques toute la nuit » pour sauver le pilote.

Selon le ministre russe, l'opération de sauvetage, menée conjointement par les forces spéciales russes et syriennes, « a duré 12 heures » et a été déclarée terminée à 3 h 40, heure de Moscou (0 h 40 GMT). L'autre pilote du Su-24 a été tué alors qu'il descendait en parachute après s'être éjecté, avait annoncé mardi l'état-major russe, ajoutant qu'un soldat participant aux opérations de sauvetage avait été tué après qu'un hélicoptère Mi-8 avait été endommagé par des tirs.

« Des conséquences sérieuses » (Poutine)

Mardi, tout au long de la journée, le ton est monté entre Ankara et Moscou après le crash d'un avion de combat russe abattu par l'aviation turque à la frontière entre la Syrie et la Turquie. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a annoncé qu'il annulait sa visite officielle en Turquie. « Nous avons pris la décision d'annuler la rencontre prévue demain (mercredi) à Istanbul avec le ministre turc des Affaires étrangères », a déclaré Sergueï Lavrov, selon des propos retransmis à la télévision, en arguant de la « menace terroriste croissante » en Turquie.

Lire la suite

 

 

 

Avion russe abattu: "Ankara a jeté le masque"


L'attaque d'un bombardier russe par l'aviation turque prouve que les djihadistes de l'Etat islamique bénéficient d'un soutien à Ankara, estime une députée allemande.

Lire la suite

 


Avion abattu: un acte de vengeance d'Ankara pour les frappes russes contre l'EI?

 

Pour comprendre les raisons de la destruction de l'avion russe par la Turquie, il faut examiner la politique syrienne d'Ankara qui accorde toujours une assistance aux djihadistes de l'Etat islamiques (EI), a déclaré à Sputnik le vice-président du Parti démocratique des peuples (HDP), Nazmi Gür.

"Il faut tout d'abord évaluer le rôle qu'Ankara a joué et joue toujours dans la crise syrienne depuis les cinq dernières années. Ensuite, on ne doit pas non plus oublier que les Turkmènes syriens n'étaient au début ni bien armés ni organisés et n'aspiraient pas trop à faire la guerre contre Assad", a relevé l'expert.

Selon M.Gür, c'est la Turquie qui les a entraînés, armés et soutenus face à Damas.

Lire la suite

 

 

 

Moscou pourrait utiliser le trafic pétrolier de Daech pour attaquer Ankara en justice


La Russie possède suffisamment de preuves attestant que la Turquie achète du pétrole à l'Etat islamique (Daech) et elle peut utiliser ces éléments pour saisir les instances judiciaires internationales.
Dans une interview accordée mardi à l'agence Sputnik, l'ex-chef du bureau de renseignement à l'état-major général turc Ismail Hakki Pekin a indiqué que Moscou pourrait utiliser les informations sur le trafic de pétrole entre l'Etat islamique et la Turquie pour traduire cette dernière devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye.

Prié de commenter la destruction d'un Su-24 russe par un missile air-air turc au-dessus de la Syrie, M. Hakki Pekin a souligné que l'avion abattu ne manifestait pas d'intentions hostiles envers la Turquie.

"Des terroristes ouïgours et tchétchènes constituent la majeure partie de la population vivant dans la région de Bayir-Bucak où l'incident a eu lieu. Abattre un avion engagé dans une opération contre ces éléments terroristes était une erreur grossière. Le Su-24 russe ne constituait aucune menace pour la Turquie et  n'affichait pas de comportement hostile", a déclaré l'ex-chef du renseignement militaire turc.

Lire la suite

 

 

#Syrie Avion russe abattu : Ban Ki-moon veut des "mesures urgentes pour apaiser les tensions", le chef de l'Otan Jens Stoltenberg appelle "au calme et à la désescalade"

 

Ban Ki-moon "espère qu'un examen crédible et complet de cet incident permettra de clarifier les événements et d'éviter qu'il ne se répète". Le secrétaire général est "très préoccupé" et il "demande instamment à toutes les parties prenantes de prendre des mesures urgentes pour apaiser les tensions".

Source

 

 

Obama et Erdogan d'accord sur la nécessité de désamorcer les tensions

 

Le point de hier à 23 heures par Le Figaro

 

Selon l'état-major russe, le Su-24 a été abattu par l'armée turque au dessus du territoire syrien et s'y est écrasé à quatre kilomètres de la frontière. D'après le général russe Sergueï Roudskoï, l'avion de chasse russe n'a pas pénétré dans l'espace aérien turc et l'armée turque n'a pas tenté d'entrer en contact radio ou visuel avec l'appareil russe avant de l'abattre, contrairement à ce qu'a affirmé Ankara. Le F-16 turc ayant abattu l'appareil russe a en revanche pénétré dans l'espace aérien syrien, a affirmé le général, qualifiant l'acte de «violation flagrante du droit international» qui aura «les conséquences les plus graves». L'état-major russe a indiqué cesser tous les contacts militaires avec la Turquie et annoncé que le croiseur Moskva de la flotte russe, équipé de systèmes antiaériens, allait mouiller près de la province de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie.

 

Un soldat russe tué en Syrie lors de la recherche des pilotes

Un soldat russe a été tué sur le territoire syrien lors de l'opération de sauvetage avortée des deux pilotes de l'avion Su-24 abattu. Un des hélicoptères du commando a lui-même été la cible de tirs.

«Une opération de recherche-sauvetage pour évacuer les pilotes russes du lieu du crash a été menée à l'aide de deux hélicoptère Mi-8. Lors de l'opération, un des hélicoptère a été endommagé* par des tirs et a dû atterrir. Un soldat a été tué», a annoncé le général russe Sergueï Roudskoï.

 

* Voir la video de propagande islamique  avec le matos américain !

 

- Erdogan et Obama s'accordent sur la nécessité d'apaiser les tensions

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a convenu avec son homologue américain Barack Obama de «l'importance de désamorcer les tensions» après un entretien téléphonique entre les deux dirigeants.

Barack Obama a souligné lors de cet échange que le droit de la Turquie de défendre sa souveraineté était «soutenu par les États-Unis et l'Otan».

 

Notes : On se fout vraiment du monde ! on se défend lorsque l'on est attaqué ! là l'ennemie est censée être l'Ei , et les Russes ) se battent aussi contre l'EI (mais n'oublions pas que les USA et les Turcs eut font semblant de leur faire la guerre)

 

L'Otan appelle au calme

Le secrétaire général de l'Otan a appelé ce (hier) soir «au calme» et à la «désescalade». «Comme nous l'avons répété clairement, nous sommes solidaires de la Turquie et soutenons l'intégrité territoriale de notre allié turc au sein de l'Otan», a déclaré Jens Stoltenberg à l'issue d'une réunion extraordinaire organisée à Bruxelles avec les hauts représentants des 28 pays membres de l'Alliance atlantique. «Il s'agit d'un incident sérieux. Il faut éviter que la situation échappe à tout contrôle», a estimé le chef de l'Otan.

Source

 

Notes ;Le fossé entre les Russes et l'Otan se creuse de plus en plus. Alors que la France se rapprocher de la Russie, c'est à ce demandé si cet acte de guerre n'a pas était fait dans l’intention de nuire justement à ce rapprochement ! Il faut encore notez que les sanctions contre la Russie sont toujours maintenues par les Occidentaux,, ce qui est loin d’arranger les relations . Si par malheur les Turcs abattaient un autre avion russe, (mais je pense que la prochaine fois les Russes ne se laisseront pas faire) plus rien n’arrêterait le processus d'une troisième guerre mondiale

(ce qui confirmerait les prophéties de Vanga)

 

 

Rivlin : « L’islam radical est le produit de la haine et non de la foi »

 

« Israël n’a pas seulement le droit de se défendre, mais a l’obligation de le faire, » a déclaré John Kerry

Lire la suite

 

 

Attentats de Paris : Abaaoud visait aussi La Défense

 

INFOGRAPHIE - Le coordinateur des attaques du 13 novembre est «revenu sur les scènes de crimes» le soir même, notamment à proximité du Bataclan. Il projetait en outre de commettre un attentat dans le quartier d'affaires parisien.

Lire la suite

 

 

Des munitions et des armes saisies dans un bar à Villeurbanne (69), l’établissement fermé

 

Voir source Lyon Mag

 

 

Parlement Européen : Florilège du rapport de Rachida Dati sur la prévention de la radicalisation

 

Extrait du rapport de Rachida Dati présenté hier au Parlement Européen :

Notes : Tous les terroristes venaient ou avaient déjà été dasn les zones de combat en Syrie ! et malgré ses faits des massacres de plus de 130 Français; cette débile mentale  pense qu'ils faut les réintégrer à notre société !

 

Source

 

 

Flamanville: Un ingénieur d’une centrale nucléaire fiché par la DGSI

 

Voir Normandie Actu

 

 

 

Paris et Berlin créent un fonds de 10 mds € pour les réfugiés

 

La France et l’Allemagne proposent de créer un fonds de dix milliards d’euros pour contribuer à faire face à l’afflux de réfugiés en Europe, a annoncé aujourd’hui le ministre français de l’Economie, Emmanuel Macron, lors d’un déplacement à Berlin.(…)

Le Figaro

 

Notes : Qui va rembourser leurs erreurs!

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

24/11: Hamza.I hurle ‘Vive Daesh’ en pleine gare de Lille-Flandres (source)
24/11: Saint-Ouen: 1 kg d’explosif saisi à la cité Cordon, un interpellé (source)

 

 

 

Manuel Valls évoque désormais 20.000 personnes fichées S en France

 

Le Premier ministre Manuel Valls a affirmé mardi soir dans Le Petit Journal de Canal+ que 20000 personnes faisaient l’objet d’une fiche dite S de renseignement en France dont 10500 pour leur «appartenance ou leur lien avec la mouvance islamique».

«Et puis tous les autres peuvent concerner des membres d’autres mouvements considérés comme terroristes: le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), la ligue liée à des mouvements tamouls, la branche militaire du Hezbollah, des militants violents liés à l’ultra droite ou à l’ultra gauche, des hooligans, etc.», a précisé Premier ministre, en rappelant que «tous ne sont pas des terroristes».

Source

 

 

Attentats de Paris : les complicités se précisent

 

 

 

L'"émir blanc" Olivier Corel, proche des milieux djihadistes, visé par une perquisition

(info deja posté hier)

 

 

Commenter cet article