Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 21 novembre

 

L’Etat islamique menace à nouveau la France

 

L'Etat islamique utilise Michel Onfray dans une vidéo de revendication

La France est menacée de nouveaux attentats dans deux vidéos postées sur des sites de soutien à l'organisation Etat islamique.

 

Des francophones présentés comme des membres de l'EI promettent "pire" encore après les attaques de Paris dans deux vidéos postées sur des sites de soutien à l'organisation Etat islamique, 

Une première vidéo de six minutes intitulée "Paris s'est effondrée", a été signalée par l'organisation SITE, qui surveille l'activité des médias islamistes. Elle a été diffusée vendredi sur Twitter et sur des comptes pro-Etat islamique sur le réseau Telegram.

Une autre vidéo intitulée "Faites exploser la France" a été diffusée ce samedi et fait apparaître un djihadiste présumé qui avait déjà menacé la France il y a un an.

On peut y voir des extraits de l'enregistrement diffusé alors puis une nouvelle prise de parole de celui que le journaliste spécialisé David Thomson avait alors identifié comme un Français passé par Rakka, bastion de l'EI en Syrie que la France a frappé à plusieurs reprises cette semaine.

Dans cette vidéo, qui met aussi en scène le philosophe Michel Onfray lorsqu'il appelle la France à "cesser de bombarder les populations musulmanes", il menace la France de nouvelles attaques.

Source

Dans une nouvelle vidéo de propagande, l’Etat islamique renouvelle ses menaces à l’égard de la France et prévient François Hollande que des attentats, « pires que le 11 septembre », frapperont le pays si la France continue d’intervenir en Syrie.

« Français c’est vous les terroristes ! T’as cru quoi François Hollande ? qu’on allait se taire ? après le mal que t’as fait aux musulmans ? »

« Toi François Hollande, on t’avait prévenu et tu as continué et accentué les frappes [en Syrie]. »

Source

 

 

12 migrants chrétiens, jetés par-dessus bord par des musulmans, ont péri en Méditerranée

 

Les autorités italiennes de Palerme ont mis en détention 15 migrants musulmans, de nationalités ivoirienne, malienne et sénégalaise, accusés d’avoir jeté par-dessus bord 12 migrants chrétiens originaires du Nigéria et du Ghana. L’affaire s’est déroulée à bord d’un canot pneumatique parti des côtes libyennes le 17 novembre...

Lire la suite sur www.christianophobie.fr

 

 

 

Assaut de Saint-Denis : sept personnes relâchées, une reste en garde à vue

 

Sept des huit personnes interpellées mercredi lors de l'assaut policier à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), au nord de Paris, ont été relâchées.

L'homme qui a fourni l'appartement à Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats parisiens, reste en garde à vue.
Jawad Bendaoud avait expliqué, juste avant son interpellation en marge de l'assaut, avoir hébergé dans cet appartement, «pour rendre service», deux personnes «qui venaient de Belgique» et «voulaient juste de l'eau et faire la prière».

Lire la suite

 

 

Paris : Vol de combinaisons « Nucléaires Bactériologiques Chimiques » à l’hôpital Necker

 

Du matériel conçu pour résister aux agents chimiques a été dérobé dans un local sécurisé cette semaine dans l’hôpital Necker à Paris, a révélé le Parisien samedi.

Un larcin qui suscite l’inquiétude. Cette semaine, plusieurs équipements ont disparu d’un local sécurisé de l’hôpital pédiatrique Necker, dans le 15e arrondissement de Paris, a révélé samedi le Parisien. Il s’agit de plusieurs combinaisons de protection étanches, semblables à celles utilisées contre le virus Ebola, mais aussi des bottes en polyéthylène, conçues pour résister aux agents chimiques, et des masques antibactériens.

JDD

 

 

Attentats du 13 novembre à Paris: un Belge d'origine marocaine arrêté en Turquie

 

 

Le grand imam d'Al-Azhar dénonce l'amalgame entre islam et "terrorisme"

 

"Le terrorisme n'a pas de religion", a soutenu l'imam, ajoutant qu'il était "injuste" d'attribuer à "l'islam les crimes d'explosion et de destruction".

Lire la suite

 

Notes : "Tous les musulmans ne sont pas terroristes mais tous les terroristes sont des musulmans"  Éric Zemmour

 

 

Bruxelles sous haute surveillance en raison de menaces "précises" d'attentats "imminents"

 

 

 

Les djihadistes de l’EI prennent-ils de la drogue avant de commettre des attentats ?

 

Depuis les attentats du 13 novembre, beaucoup de lecteurs ont demandé, dans notre live, si les assaillants avaient pu prendre des drogues avant de commettre un tel massacre.

Certains témoignages ont semblé aller dans ce sens : ainsi celui, dans Le Figaro, d’un homme qui a vu le visage de deux hommes impliqués dans les attentats alors qu’ils se garaient devant lui, tout près du Bataclan : « On aurait cru des morts-vivants, comme s’ils étaient drogués. » Ou celui de rescapés du Bataclan, les décrivant riant « d’un rire adolescent » alors qu’ils humiliaient une de leurs victimes. Et finalement cette information du Point, selon laquelle des seringues auraient été retrouvées dans une chambre d’hôtel louée à Alfortville, dans le Val-de-Marne.

(..)«Le gouvernement reprend une partie des mesures de bon sens que le Front national expose depuis de nombreuses années»

(..) Marine Le Pen accuse aussi Nicolas Sarkozy d'avoir fait de l'UOIF (Union des organisations islamistes de France) «l'interlocuteur privilégié de l'État». Or, dit-elle, «cette structure a des relations, pour le moins, complaisantes avec le fondamentalisme islamiste. Le salafisme, les Frères musulmans, le wahhabisme se sont répandus sur notre territoire, parfois même financés par nos collectivités locales ou territoriales», accuse-t-elle.

Lire la suite

 

 

 

Islamisme. Marine Le Pen : «Nos dirigeants politiques savent trop tard, comprennent trop tard et agissent trop tard»

 

La présidente du Front national réclame une commission d’enquête parlementaire et accuse les gouvernements successifs de ne pas avoir résolu «les défaillances» depuis l’affaire Merah et dénonce «l’aveuglement idéologique» de François Hollande.

«Le gouvernement reprend une partie des mesures de bon sens que le Front national expose depuis de nombreuses années».

« «Les défaillances n’ont pas été résolues par les gouvernements successifs. Ils ont désarmé et rendu vulnérable notre pays.»

Si Marine Le Pen prend acte d’un tel effondrement des tabous dans le pays en matière sécuritaire, elle demeure cependant très réservée sur l’efficacité de la politique gouvernementale. «Le gouvernement se heurte au mur de la réalité et reprend une partie des mesures de bon sens que le Front national expose depuis de nombreuses années mais comme il n’a pas de vision claire du combat qu’il doit mener, il va rendre ces mesures inefficaces», accuse-t-elle.

Sur le plan international, elle se félicite du rapprochement avec la Russie, mais là encore, elle dénonce le temps perdu: « le grand problème de nos dirigeants politiques, qu’ils s’appellent Nicolas Sarkozy ou François Hollande, est qu’ils savent trop tard, comprennent trop tard et agissent trop tard». Elle déplore que le président ne soit pas revenu sur son «refus idéologique» de travailler avec les services de renseignement syriens. «Cet aveuglement, attaque-t-elle, a entraîné la très grave accusation portée par Bernard Squarcini», ancien patron du renseignement intérieur (DCRI), qui a affirmé que Manuel Valls, il y a deux ans, s’était opposé à l’obtention de la liste des djihadistes français opérant en Syrie au nom du refus de travailler avec les renseignements syriens.

Lire la suite

 

 

Berlin sur le point de combattre l'EI

 

L'Allemagne envisage la possibilité de s'engager dans la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique en Syrie.

Les membres des partis politiques l'Union chrétienne-démocratique d'Allemagne (CDU) et le Parti social-démocratique d'Allemagne (SPD), représentant la majorité parlementaire fédérale, se prononcent pour la participation de leur pays dans la lutte contre le groupe djihadistes Etat islamique, lit-on dans le magazine allemand Der Spiegel, se référant aux déclarations d'hommes politiques allemands.

Lire la suite

 

 


Le CS de l'Onu avalise une résolution de la France sur la lutte contre l'EI

 

Le document appelle à redoubler et coordonner les efforts contre les principaux groupes extrémistes internationaux, la lutte contre le terrorisme devant être menée dans le cadre du droit international.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté à l'unanimité une résolution proposée par la France et portant sur la coordination de la lutte contre les terroristes de l'Etat islamique et d'Al-Qaïda.

Soutenu par les 15 membres du Conseil de sécurité, le document appelle tous les Etats membres de l'Onu qui ont la capacité de le faire à prendre toutes les mesures nécessaires en conformité avec le droit international, en particulier avec la Charte de l'Onu et les normes internationales relatives aux droits de l'homme, aux droits des réfugiés et au droit humanitaire, sur le territoire se trouvant sous le contrôle de l'EI en Syrie et en Irak.

Lire la suite

 

 

Mali : 21 morts dans la prise d’otages dans un hôtel

 

La prise d’otages qui s’est déroulée, vendredi 20 novembre, dans l’hôtel Radisson Blu de Bamako a pris fin après un assaut de militaires maliens et étrangers qui a permis la libération de près de 150 personnes retenues par un nombre inconnu de terroristes.

L’attaque a fait 21 morts, dont deux assaillants et sept blessés, selon le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta;;

Lire la suite

 

Qui est Al-Mourabitoun, le groupe qui a revendiqué la prise d'otages à Bamako?

 

 

 

Saint-Denis (93) : Le kamikaze de l’appartement n’était pas une femme

 

Le kamikaze qui s’est fait exploser mercredi dans un appartement de Saint-Denis lors de l’assaut du RAID n’était pas une femme, selon Itélé.

Il ne s’agissait donc pas de Hasna Ait Boulahcen, la cousine de Abdelhamid Abaaoud. C’est en fait un troisième terroriste, encore non identifié, qui a actionné sa ceinture d’explosifs, faisant exploser par ricochet Hasna Ait Boulahcen qui était présente dans l’appartement à ce moment là.

Source

 

 

Norvège : deux policiers poignardés dont un à la gorge

 

La police norvégienne a annoncé aujourd’hui l’arrestation d’un homme suspecté d’avoir poignardé et grièvement blessé deux policiers, pour des raisons encore indéterminées, dans la ville de Vennesla (sud).

Hospitalisés dans la ville voisine de Kristiansand, les deux victimes sont «dans un état grave mais leurs jours ne sont pas en danger», a déclaré un responsable de la police locale sur la chaîne TV2 Nyhetskanalen. (…)

Selon la police, les deux fonctionnaires étaient en civil au moment de l’agression mais portaient un signe distinctif montrant leur qualité de policier. L’un d’eux a été poignardé à la gorge, a précisé le journal Verdens Gang (VG) citant des témoins de l’agression. (…)

Source

 

Fiché S, Brahim avait menacé de «tout faire péter» (Màj : il avait agressé un militaire en 2011)

 

Le trentenaire Arrageois a été interpellé mardi après des propos plus que déplacés en plein état d’urgence post-attentats. Brahim Ouzaouit cultive une fascination pour l’État islamique, ont découvert les enquêteurs via des vidéos. Il est parti pour neuf mois en prison. Et devra par ailleurs répondre d’apologie au terrorisme.

Fiché « S », [...] En liberté conditionnelle depuis avril après avoir purgé une peine pour trafic de stupéfiants, celui qui compte dix-sept condamnations depuis 2002, s’est illustré mardi à la fourrière d’Anzin-Saint-Aubin. Fumasse de devoir venir y chercher sa voiture pour la deuxième fois en un mois, il dérape. « Je vais me pointer au commissariat et faire un carnage. Je vais mettre une ceinture et tout faire péter, ils vont comprendre. »

[...] Les enquêteurs mettent la main sur 138 vidéos de l’État islamique mettant notamment en scène des décapitations, stockées sur des clés USB. « Des films ultraconfidentiels que même la cybercrime, pour certains, ne connaissait pas ! », fait remarquer le procureur Chodkiewiez. [...]

Gênant pour un homme fiché après avoir été décrit comme « tyrannique » et les obligeant « à faire la prière », par ses codétenus du centre de semi-liberté. [...]

Source

Un militaire agressé à la Réserve à son retour d’Afghanistan

Un an après les faits, victime et prévenu ne livrent toujours pas la même version sur les faits du 2 janvier 2011. Pour la victime, un militaire de retour d’Afghanistan, Brahim Ouzaouit avait le regard trop insistant en sa direction.

Pour la victime, un militaire de retour d’Afghanistan, Brahim Ouzaouit avait le regard trop insistant en sa direction. Alors il est allé lui demander pourquoi. Il en est revenu avec un verre explosé en pleine face et sept points de suture sur la joue. [...]

Source

 

En bref - L’actualité de France

 

20/11: Brahim.O, récidiviste+pro-Daesh menace de tout faire peter (so1/so2)
20/11: (13) Minute de silence, un Musulman voulait kalacher les juifs

[...] « Les attentats c’est à cause des juifs, c’est normal », a lancé Patrick Fabre, 19 ans [...] : « Si je croise un juif dans la rue, je le kalache. Il faut tous les crever. De toute façon vous verrez tout le monde sera musulman. »

Né d’un papa catholique dont il est sans nouvelle et d’une mère musulmane, il dit avoir pu être influencé par des prédicateurs en Algérie pendant les vacances et avoir surtout « répété ce que j’ai entendu sur internet, Youtube et autour de moi ». [...](source)

 

20/11: (77) «Vive Daech ! Allah Akbar, nique la France ! » crie-t-il avant de mordre un policier (Source)
20/11: (66) Il menace d’exploser le commissariat au nom de Daesh (source)
20/11: (78) 2 ‘jeunes’ crient Allah Akbar+mime lancé de grenades (source)
20/11: Melun (77)  Des dizaines d’individus crient: ‘Allah Akbar’ (source)
20/11: Albi: des messages Anti-Français et apologie du terrorisme (source)
20/11: (25) A 14 ans elle crie: ‘Nique la France, vive les attentats !’ (source)

 

 

L’expansion du salafisme en France inquiète les autorités

 

 

Les autorités s’inquiètent que bien trop tardivement. C’est depuis le 11 septembre que le France aurait de l'agir contre l’intégrisme. Mais ils préfèrent fermer les yeux et serraient les fesses en espérant que sa passe autre part ! Nos gouvernements n’ont toujours pas compris que le danger vient de l'Islam, lui-même, puisqu’ils comptent nous faire venir, encore des milliers de musulmans ! Les banlieues et les mosquées fabriquent des terroristes mais pour nos élus cela n'a rien à voir avec l'islam !

C’est devenu presque un automatisme : après chaque attentat, le gouvernement pointe du doigt la frange salafiste de l’islam. « Oui, nous avons un ennemi, et il faut le nommer : c’est l’islamisme radical. Et un des éléments de l’islamisme radical, c’est le salafisme », a lancé Manuel Valls lors de la séance de questions à l’Assemblée nationale, mercredi 18 novembre. Le salafisme est « souvent l’antichambre de la radicalisation, et la radicalisation, elle peut conduire au terrorisme », affirmait le premier ministre en juin, après la décapitation d’Hervé Cornara par Yassin Salhi à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère.

L’expansion en France du courant salafiste, qui plonge ses racines en Arabie saoudite, se fait sentir depuis la fin des années 1990. Adeptes d’une lecture littéraliste du Coran et d’une pratique rigoriste qui s’inspire des premières générations de l’islam, ces croyants se tenaient à l’origine à l’écart de la cité, y compris à l’écart de l’islam des mosquées lié aux traditions du Maghreb.

Source

 

Notes : Les autorités s’inquiètent que bien trop tardivement. C’est depuis le 11 septembre que le France aurait de l'agir contre l’intégrisme. Mais ils préfèrent fermer les yeux et serraient les fesses en espérant que l'integrsime  passe autre part ! Nos gouvernements n’ont toujours pas compris que le danger vient de l'Islam, lui-même, puisqu’ils comptent nous faire venir, encore des milliers de musulmans ! Les banlieues et les mosquées fabriquent des terroristes mais pour nos élus cela n'a rien à voir avec l'islam !

 
 

13% des migrants syriens seraient des sympathisants de Daech

 

Une étude de Novembre 2014 de l’Arab Opinion Index team du Arab Center for Research and Policy Studies, basé à Doha constate que la grande majorité des réfugiés syriens ont une vision négative d’ISIS. 83% disant que leur point de vue sur le groupe est « négatif » ou « négatif dans une certaine mesure».

Cependant, un sous-ensemble inquiétant de 13% des réfugiés syriens dit que son point de vue sur ISIS est «positif» ou «positif dans une certaine mesure. »

 

 

 

AEI.org

 

 

Arabie saoudite : un poète condamné à mort pour "apostasie"

 

 Le tribunal n'a pas voulu prendre en compte les excuses avancées par Asharf Fayad, un poète palestinien, déjà condamné à 800 coups de fouet en 2014.

Un poète palestinien a été condamné à mort en Arabie saoudite pour "apostasie", a annoncé vendredi l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW). Selon Amnesty International, 151 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite depuis le début de l'année, un record depuis 1995.

Lire la suite

 

Notes : L'Arabie Saoudite décapite plus que l'EI, mais eux il en ont le droit puisqu'ils sont les gardiens des "valeurs" de l'islam et de la Mecque! et surtout qu'il ont du pétrole et des dollars !

 

 

 

 

Commenter cet article

doudou 21/11/2015 13:46

je pense que la passivité voir tendre l'autre joue ( je ne parle pas "des pouvoirs publiques") et éviter Le Mal . On assiste a "des sursauts gamma d'une hypernova ", ca sent la fin....
imaginez on est enfermé tous les deux dans une pièce : je veux vous tuer , d'abord j'essaye de vous attraper ; rien a faire vous m'échappez systématiquent et vous restez absolument passif ; puis je tente d'etre plus violent : aucun changement . plus je veux vous tuer plus il ne se passe rien. 2 possibilités principales: j'arrete de vouloir vous tuer ou je deviens faible et m'en rends malade à crever