Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 11 octobre

 

 


Le "calife" de Daech touché lors d'un raid aérien, affirme l'armée irakienne

 

L'autoproclamé "calife" de l'organisation Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, aurait été touché dans un raid aérien mené par l'armée de l'air irakienne.

"Une opération héroïque", à en croire l'armée de l'air. Les forces irakiennes soutiennent en effet avoir touché le convoi du chef du groupe djihadiste Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, près de la frontière syrienne en Irak.  

"L'armée de l'air irakienne a mené une opération héroïque en ciblant le convoi du terroriste criminel Abou Bakr al-Baghdadi", a indiqué un communiqué conjoint officiel des forces de sécurité. L'armée ne précise pas pour autant si le chef du groupe ultradical qui sévit en Irak en Syrie a été tué ou blessé.

Le raid a visé le convoi alors que le chef de l'EI se dirigeait "vers la région de Karabla (ouest) pour participer à une rencontre des leaders terroristes de Daech", a ajouté le texte, sans préciser la date de l'attaque. Karabla est située sur le fleuve Euphrate, à environ 5 km de la frontière syrienne.  

Déjà en mars dernier, le leader de l'organisation islamiste avait été grièvement blessé lors d'une frappe aérienne, affirmait le Guardian.
Source

 

 

Israël-Palestine : l'escalade continue

 

Deux nouvelles victimes palestiniennes sont à déplorer à Gaza à la suite d'un raid israélien tandis qu'un attentat-suicide aurait été déjoué à Jérusalem.

Un raid aérien israélien dimanche à Gaza a fait deux victimes, selon des sources palestiniennes. Une femme enceinte et sa fille de deux ans ont été tuées. En Cisjordanie occupée, la police israélienne a indiqué avoir mis en échec un "attentat-suicide" dans lequel son auteur palestinienne a été grièvement blessée, la première attaque du genre depuis le début du cycle de violences le 1er octobre. Les circonstances de cet incident survenu sur une route proche de la colonie israélienne de Maalé Adoumim, demeurent floues. Mais il a réveillé le spectre des attaques qui avaient semé la terreur chez les Israéliens pendant la deuxième Intifada.

Lire la suite

 

 

Les violences s'enchainent en Israël et dans les territoires palestiniens

 

 

Deux mort dans un raid aérien à Gaza, le Hamas met en garde Israël

 

Le Hamas a mis en garde Israël dimanche après un raid aérien qui a tué une femme enceinte et sa fille de deux ans à Gaza. À Jérusalem et en Cisjordanie, la tension demeure. Suivez l'évolution de la situation.

 

Israël : Paris juge « l’escalade » des violences « extrêmement préoccupante et dangereuse »

 

La présidence française a jugé dimanche « extrêmement préoccupante et dangereuse », « l’escalade des violences dans les territoires palestiniens et à Jérusalem est ».

« Tout doit être mis en œuvre pour apaiser la situation et mettre fin à ce cycle qui a déjà fait de trop nombre

Source

 

 

Syrie : un chef des Gardiens de la révolution iraniens tué près d'Alep

 

L'Iran a confirmé, vendredi, la mort d'un de ses officiers en Syrie. Hossein Hamedani, général au sein des Gardiens de la révolution islamique, aurait été tué près d'Alep, en Syrie.

Un haut commandant des Gardiens de la révolution islamique (GRI) en Iran, le général Hossein Hamedani, a été tué dans la région d'Alep, dans le nord de la Syrie, où il conseillait les forces du président Bachar al-Assad, ont annoncé vendredi les GRI, confirmant une information de la chaîne libanaise al-Mayadine.

La mort de cet officier de la force al-Qods, l'unité d'élite des Gardiens de la révolution, remonte à mercredi soir, précise le communiqué des GRI. Il a été tué "par les terroristes de Daech", l’autre dénomination de l’organisation de l'État islamique (EI), poursuit le texte sans préciser dans quelles circonstances.

(..) L'Iran fournit une assistance financière et militaire, y compris des conseillers sur le terrain. Des membres des GRI sont notamment présents aux côtés des combattants de la milice chiite du Hezbollah libanais, alliée de Téhéran.

Source

 

 

Syrie : le va-tout de Poutine face à l'Occident

 

Pour sa première opération militaire hors de ses frontières depuis 1979, la Russie ne lésine pas sur les moyens pour s'affirmer face aux Occidentaux.

 

(..) Moscou a également fait entrer dans le jeu sa flottille de la Caspienne, tirant des missiles de croisière sur des cibles à plus de 1 500 kilomètres de là. Une première qui vise très clairement à démontrer la puissance militaire russe. "Je ne peux pas vraiment dire si cela fait sens militairement d'avoir utilisé des missiles depuis la mer Caspienne, avance l'analyste politique Grigori Mamedov. Nous avons montré notre force. À qui ? Aux islamistes ? Non, avant tout aux Américains."

Avec le lancement de la campagne russe en Syrie, Vladimir Poutine est revenu sur le devant de la scène internationale, malgré son isolement relatif depuis l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014 et le début du conflit en Ukraine. "Poutine n'a pas l'intention de vivre dans l'isolement ou d'être à la tête d'un État paria", explique l'expert Alexandre Baounov du Centre Carnegie de Moscou. Les analystes estiment en effet que le soutien au régime de Bachar el-Assad n'est pas l'unique objectif poursuivi par le Kremlin. L'intervention russe semble être une tentative plus large d'entrer en compétition - voire d'intimider - les Occidentaux. "Les tensions ne sont pas tant liées à la Syrie ou à l'État islamique, mais plutôt aux principes globaux" de souveraineté et d'ingérence à l'étranger, affirme Matthew Rojanski, directeur du Kennan Institute basé à Washington. "Le désaccord (entre la Russie et les Occidentaux) est allé au-delà du stade des manœuvres diplomatiques et des pressions économiques. On en est au point où l'on utilise des forces militaires pour mettre en avant un argument", explique-t-il.

Lire la suite

 

 

Syrie : un prêtre échappe aux griffes de Daesh

 

Le Père Mourad, enlevé en mai par l'État islamique, "est libre" ont indiqué les autorités épiscopales sans préciser les circonstances de sa libération.

Source

 

 

Afghanistan : un convoi de l’OTAN visé par un attentat-suicide

 

Aucun bilan n’a encore été annoncé, dimanche 11 octobre, après un attentat-suicide des talibans intervenu dans le centre de Kaboul (Afghanistan) visant un convoi de l’OTAN. Selon la police afghane, un kamikaze s’est fait exploser « dans le secteur de Joy Shir ». La déflagration qui a suivi a projeté une épaisse colonne de fumée dans le ciel de la capitale afghane. Un responsable de l’OTAN à Kaboul a confirmé cet attentat, sans donner plus de détail.

Lire la suite

 

 

Les Kurdes de Syrie voient l’intervention russe d’un bon œil

 

Saleh Muslim, le président de l’Union démocratique kurde (PYD, marxiste, proche du PKK), salue l’intervention russe en Syrie, perçue par lui comme un rempart à une éventuelle incursion de l’armée turque dans le nord du pays. « La Russie et les Etats unis semblent avoir établi leurs propres zones d’influence à l’intérieur de la Syrie. Les Américains sont actifs au nord. Les Russes ne se mêleront pas de ce qui se passe dans cette zone, sauf si la Turquie tente d’intervenir. Dans le cadre de l’accord de défense conclu avec Damas, les Russes empêcheront toute intervention turque, non pas pour nous défendre nous, les Kurdes, mais pour protéger les frontières de la Syrie », a-t-il expliqué
Source

 

 

 

Après le double attentat d'Ankara, 10 000 personnes manifestent contre le régime en Turquie

 

"Nous connaissons les meurtriers", "Erdogan meurtrier"..Quelque 10 000 personnes ont manifesté, samedi 10 octobre au soir, à Istanbul pour dénoncer la responsabilité du gouvernement islamo-conservateur dans le double attentat meurtrier qui a visé samedi matin un rassemblement pour la paix organisée par l'opposition prokurde à Ankara, samedi matin.

Le plus grave attentat de l'histoire turque. L'attaque a fait au moins 95 morts et 246 blessés. Elle est la plus grave jamais commise dans le pays. Le gouvernement turc a décidé de décréter trois jours de deuil national.

• L'opposition prokurde visée. Le double attentat a visé une manifestation organisée par l'opposition prokurde à trois semaines des élections législatives anticipées. Des milliers de militants venus de toute la Turquie étaient rassemblés pour dénoncer la reprise du conflit entre Ankara et les rebelles kurdes.

Source

 

 

Nouvelle attaque meurtrière de Boko Haram sur le lac Tchad

 

 

Corée du Nord : au coeur du défilé martial de Kim Jong-un

 

EN IMAGES / VIDÉO - Notre envoyé spécial a pu suivre la parade militaire présidée samedi à Pyongyang par le dirigeant nord-coréen pour le 70e anniversaire du parti unique. Une impressionnante démonstration de force, orchestrée comme une chorégraphie, pour démontrer la stabilité du régime et sa détermination face aux «puissances impérialistes»

Lire la suite sur Le Figaro

 

 

Au Caire, Manuel Valls finalise la vente des navires Mistral à l’Egypte

 

Une poignée de mains pour des navires de guerre. A peine arrivé au Caire pour la première étape de sa tournée dans le Moyen-Orient, Manuel Valls a finalisé le contrat commercial définitif de l’achat par l’Egypte des deux navires Mistral qui n’ont pas été livrés à la Russie en raison de la crise ukrainienne.
Lire la suite

 

 

 

Milan : des migrants syriens achètent directement de faux-papiers en gare centrale

 

La police nationale enquête afin de faire la lumière sur un trafic de fausses cartes d’identité qui permet aux « réfugiés » de prendre l’avion directement pour n’importe quelle autre ville d’Europe.

Tout a commencé par l’arrestation d’un syrien de 18 ans à l’aéroport de Linate vendredi. Le jeune a montré à la police une carte d’identité italienne similaire à un original ou en tout cas très bien faite. La police a été avertie par quelques défauts sur le document et surtout le fait que le jeune ne parlait pas italien alors qu’il se réclamait citoyen italien. Il a raconté à la police comment il avait eu ces documents :

« Je suis arrivé à Milan il y a quelques jours, plusieurs de mes concitoyens m’ont dit qu’il était difficile de se rendre dans le nord de l’Europe en train, mais que c’était très facile en avion, il suffit d’être Européen. Ils m’ont conseillé d’aller à la gare Centrale et de demander à rencontrer l’Egyptien, je l’ai trouvé et en deux jours j’avais ma carte d’identité. »

« L’Egyptien demande 400 euros et deux photos d’identité, en moins de 48 heures tu as un document valide pour pouvoir acheter un billet d’avion. » (…)

En première instance, le juge a confirmé que l’arrestation était justifiée, il a cependant décider de libérer le jeune syrien en attendant le procès, rappelant qu’il « fuyait la guerre ». (…)

Repubblica.it

 

 

 

Philippe de Villiers : « On veut un changement de peuplement, c’est ce que les élites mondialisées veulent »   "Je refuse que la France devienne la fille aînée de l'islam"

 

 

Notes ; 14 minutes de vérité c'est rare profitez-en

 

 

Brest (29) : manifestation et contre-manifestation autour de la mosquée Sunna

 

Des mouvements se sont donnés rendez-vous à 11h ce samedi place de la Liberté pour dénoncer « l’islamisation de la Bretagne » alors qu’une contre-manifestation d’ »antifascistes » est partie de la fac Ségalen pour rejoindre le centre-ville.

Voir vidéo

 

 

L’oncle Sam : un ami très influent (France Inter)

 

Chaque année, les États-Unis repèrent et invitent les futures élites françaises à Washington pour une opération de charme. Mais ce n’est qu’une facette d’une stratégie d’influence plus globale.

La plupart des grands cabinets d’avocats et les banques d’affaires de Paris sont aujourd’hui américains. Peu à peu, ils imposent leur langue, leurs normes, et leur idéologie.

Ces programmes ciblent les énarques, les jeunes loups de la politique, mais aussi des chefs d’entreprises et des journalistes. Parmi eux : François Hollande, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Pierre Moscovici, Emmanuel Macron, Najat Vallaud Belkacem. Cette année, Frédéric Mazzela, le fondateur de Blablacar, ou encore Alexis Morel, directeur de la stratégie de Thalès.

Voir vidéo

 

 

_________________

Le 10 octobre

 

 

Israël-Palestine : nouvelle agression d'Israéliens à l'arme blanche, un Palestinien tué

 

Un homme a blessé au couteau trois policiers israéliens samedi après-midi à Jérusalem-Est avant d'être tué par balle, selon la police israélienne.

Lire la suite

 

 

Turquie : le bilan s'élève à 86 morts après une explosion meurtrière à Ankara

 

EN VIDEO. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans une violente explosion avant une manifestation pour la paix. Le gouvernement évoque un acte terroriste.

"Je condamne fermement cette attaque haineuse contre notre unité et la paix de notre pays", a réagi Recep Tayyip Erdogan dans une déclaration publiée sur le site internet de la présidence. Le bilan est toujours incertain après une violente explosion qui a eu lieu ce samedi 10 octobre à Ankara. À 15h00, il était de 86 morts et plus de 120 blessés. Il pourrait encore s'alourdir.

Source

 

 

 

Notes :Cela m’étonnerait beaucoup que ce soit des Kurdes qui soient responsables de ces attentats qui viser une manifestation en leur faveur ! Le gouvernement Turc !?

 

 

Syrie : le Pentagone réduit son programme d'entraînement de rebelles

 

Le programme doté de 500 millions de dollars était en pause depuis fin septembre. Lancé au début de l'année, il avait viré au fiasco

Les États-Unis ne vont plus essayer d'entraîner des groupes syriens anti-État islamique, mais se concentrer sur la fourniture d'équipement et d'armes à des chefs de groupes rebelles triés sur le volet, selon un responsable américain du ministère de la Défense. "Auparavant, il s'agissait de former des unités d'infanterie, nous allons maintenant évoluer vers un modèle qui va procurer plus de capacités de combat", selon un responsable américain de la Défense.

Lire la suite

 

 

 

Syrie : Washington et Moscou prêts à de nouvelles discussions

La Russie et les États-Unis vont reprendre les discussions sur la sûreté de l'espace aérien en Syrie, a affirmé vendredi le porte-parole du Pentagone.

Lire la suite

 

 

 

Syrie: l'armée russe dit avoir bombardé 55 objectifs du groupe EI en 24 heures

 

L'armée russe a affirmé samedi que 55 objectifs du groupe Etat islamique avaient été touchés lors de raids de son aviation au cours des dernières 24 heures en Syrie, selon un communiqué du ministère de la Défense.
"Lors de 64 sorties au cours des dernières 24 heures, l'aviation russe a touché 55 objectifs de l'EI en Syrie", et détruit 29 camps d'entrainement des "terroristes", a affirmé le ministère.

Source

 

 

 

Syrie - Daesh aux portes d'Alep : merci Poutine !

 

Les djihadistes de l'EI ont profité de l'affaiblissement des factions rebelles islamistes visées en priorité par Moscou pour passer à l'offensive.

La contre-attaque des rebelles islamistes est en cours face à l'offensive-éclair de l'EI qui tente de prendre Alep, la grande ville du nord de la Syrie. Une offensive qui est la traduction directe des frappes de Moscou principalement dirigées non contre Daesh, mais contre la coalition regroupant le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, et ses alliés islamistes, afin de sauver le régime de Bachar el-Assad. L'aviation russe a mené, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), plusieurs frappes dans la nuit dans les provinces de Lattaquié, Hama et Idleb, où se trouvent des places fortes des rebelles islamistes alliés au Front Al-Nosra, alors que la présence de l'EI y est limitée. En outre, les frappes russes à Idleb ont détruit une base appartenant à la division 13 des rebelles qui avait reçu des armes américaines.

Lire la suite

 

Notes :C’est bien parce que les Russes ne font pas les erreurs dès la coalition américaine; Les Russes s'attaquent à tous les islamistes sans faire aucune distinction entre eux . Et le but final sera de tous les éliminé à Alep ou ailleurs

 

 

Le trésor colossal de Daesh

 

Selon une étude du Centre d'analyse du terrorisme (CAT), que révèle le magazine Challenges, la fortune du groupe État islamique s'élèverait à 2 200 milliards de dollars, soit 1 937 milliards d'euros. Un chiffre en hausse puisque lors du précédent rapport, publié en octobre 2014, les auteurs Jean-Charles Brisard et Damien Martinez faisaient état d'une fortune de 2 000 milliards de dollars. Les sources de revenus sont multiples. Parmi celles-ci figure la manne pétrolière. La progression de Daesh en Syrie lui permet de contrôler désormais près de 80 % des infrastructures du pays. En Syrie, le groupe État islamique gère ainsi 80 % de la production pétrolière, un peu moins de 10 % de la production irakienne.

Impôts, coton et organes...

Lire la suite

 

 

 

Quand l'US Army dérape #1 : bavures à répétition

 

Il y a quelques jours, les forces américaines ont bombardé en Afghanistan un hôpital géré par les équipes de MSF. Une bavure qui n'est pas la première…

Lire la suite

 

 


USA: la Chambre des représentants vote pour l’exportation du pétrole


La Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté, le 9 octobre, un projet de loi levant l'interdiction d'exporter du pétrole américain, en vigueur depuis près de 40 ans.

Lire la suite

 

 

 

Finkielkraut : « François Hollande mettrait aujourd’hui, en prison, le Général De Gaulle … »

 

… sous les ovations, non seulement de certains journalistes, qui sont des amnésiques professionnels, mais aussi des héritiers du gaullisme »

 

Alain Finkielkraut invité de Ruth Elkrief (Bfm)

 

Alain Finkielkraut, écrivain, philosophe et académicien, était l’invité de 19h Ruth Elkrief ce vendredi 9 octobre 2015.

« Je ne vois rien d’agressif dans la volonté de préserver ce qu’il y a de meilleur dans la civilisation française. La France est un héritage culturel d’une très grande richesse proposé à tous ceux qui vivent sur son sol, Français de souche ou de fraîche date. (…) L’islamisme n’est pas du tout une conséquence de l’exclusion, de la discrimination. » – Alain Finkielkraut

Voir la vidéo sur Fde souche

 

 

Arabie saoudite : une domestique indienne se fait couper la main par son employeur en tentant de fuir

 

Kashturi Munirathinam, une Indienne qui travaillait en tant que domestique en Arabie saoudite, s’est fait couper la main par son employeur alors qu’elle tentait de s’enfuir de la maison où elle subissait de mauvais traitements. L’affaire a provoqué un début de crise diplomatique entre les deux pays, d’autant que les incidents de ce type sont loin d’être inhabituels en Arabie saoudite.

L’Inde, par le biais de sa ministre des affaires étrangères Sushma Swaraj, s’en est formellement plaint auprès des autorités saoudiennes, rapporte The Telegraph. Sur Twitter, la ministre a dénoncé un acte «inacceptable».

Selon sa sœur, interrogée par The Indian Express, elle se plaignait «de ne pas avoir été payée et d’être torturée». Son employeur lui a tranché la main «quand elle essayait de s’enfuir de la maison en descendant du balcon». [...]

Les autorités saoudiennes n’ont pas encore répondu publiquement aux demandes de l’Inde. L’indignation soulevée pour cet acte brutal fait écho au scandale d’un diplomate saoudien accusé de multiples viols et abus sur deux employées de maison népalaises et qui avait pu quitter l’Inde grâce à son immunité diplomatique. [...]

Source

 

 

Quand Sihem Souid, conseillère de Taubira, fait la promotion de l’Arabie Saoudite dans Le Point

 

À Paris, le Forum franco-saoudien pour le dialogue des civilisations contribue depuis 2010 à proposer des solutions face à l’intolérance

Lire la suite

 

 

Pays-Bas. « Propos islamophobes » sur Facebook : 8 personnes à l’amende, une perd son emploi

 

8 personnes ont été condamnées au Pays-Bas à des amendes de 350 à 450 euros après avoir laissé des propos islamophobes sur une page Facebook soutenant la politique anti-islam de Geert Wilders, le PVV, rapporte la presse hollandaise.

Ces amendes font suite à des plaintes de plusieurs organisations marocaines pour dénoncer une incitation à la discrimination et à la haine de commentaires concernant l’attaque à la bombe incendiaire d’une mosquée en Suède.

Une neuvième personne qui était visée par les plaintes a échappé à l’amende. Le ministère public néerlandais a considéré que ce dernier avait déjà été assez puni par le fait d’avoir perdu son emploi après que son employeur a découvert ses propos.

Source

 

 

Vers une guerre de religion, infos du 9 octobre 2015

Commenter cet article