Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Islam 1400 ans de crimes et de massacres

Islam 1400 ans de pillage, de massacre et de destruction

 - De 1980 à l'an 1990 -

 

1980 : martyre de 7 bahaïs à Yazd
1980 : massacre de Kaukhali au Bangladesh; l'armée rassemble les habitants sous le prétexte de discussions concernant la reconstruction d'un temple bouddhiste; elle laisse ensuite les colons musulmans les tuer à l'arme blanche
1980 : la constitution égyptienne estime que "les principes de la charia islamique sont LA source principale de la législation".
1980 : juillet: la Mauritanie abolit officiellement l'esclavage; aucune disposition légale n'est prise contre les contrevenants, et aucune mesure d'aide envers les victimes.
1980 : exécution du chef shiite Bagher Sadr en Irak
1980 : exécution de madame Parsa, ancienne ministre de l'éducation du shah en Iran
1980 : mai: le président Sadate accuse les coptes de secessionisme, encourageant les violences qui s'ensuivent
1980 : juillet: attaques contre les coptes à Zamia el Hamra: 14 morts
1980 : l'idéologue des étudiants islamistes égyptiens écrit: "quand le nombre d'étudiantes qui portent le voile est élevé, c'est un signe de résistance à la civilisation occidentale et le début de la stricte observance de l'islam"
1980 : instauration d'une Cour Fédérale de la Sharia au Pakistan
1980 : septembre: meeting islamiste à Konya, appelant à la libéraation de Jérusalem et à l'établissement de la sharia; les participants refusent de chanter l'hymne républicain, et dressent des pancartes en arabe; 6 jours après, l'armée prend le pouvoir....
1980 : massacre des villageois chrétiens de Safra
1980 : juillet: massacre de 30 alévis par des islamistes à Corum en Turquie
1980 : juin: premier cas de lapidation pour deux iraniennes
1980 : février: rapport d'Amnesty International sur les Droits de l'Homme en Iran: " Dans la plupart des écoles, l'apostat reçoit la chance de revenir sur son erreur et de suivre le droit chemin. S'il ne le fait pas... il sera exécuté. .."
1980 : sur ordre de Khomeini, rétablissement de la sharia intégrale en Iran.
1980 : décembre: la revue islamiste égyptienne Al Itissam défend l'excision des filles et demande l'aide des théologiens d'Al Azhar: "(ils doivent) ouvrir les yeux et être attentifs à toutes les idées qui nous viennent de l'extérieuur afin de les combattre en prouvant leur non-sens et sauver les moeurs islamiques".
1980 : janvier: 63 rescapés de la révolte des lieux saints sont décapités
1980 c : destruction totale de tous les restes archéologiques subsistant à Médine


1981 : émeutes anti-coptes par des islamistes à Nag Hammadi, en Egypte
1981 : assassinat de Sadate pour impiété
1981 : la féministe Nawal al Saadaoui est emprisonnée en Egypte sur les ordres de Sadate
1981 : affrontement entre la police et les Frères Musulmans en Egypte: 200 morts
1981 : attaque à la grenade à Zamboanga (Philippines) par le Front de Libération Islamique Moro
1981 : tentative d'attentat contre le pape à son arrivée au Pakistan par l'organisation Al Zulfikar
1981 : attentat des Frères Musulmans dans un bus à Alep en Syrie: trois morts
1981 : attaque des rebelles du Mouvement Indépendant Musulman à Mindanao (Philippines); après trois jours d'occupation, 40 morts environ
1981 : détournement d'avion au Pakistan par l'organisation Zulfikar
1981 : le premier ministre iranien Bani Sadr fuit la république islamique et se réfugie en France
1981 : septembre: en Iran, les exécutions sont déléguées par la Cour Suprême de Justice aux cours révolutionnaires de justice
1981 : Amnesty International compte 2946 exécutions pendant l'année en Iran
1981 : rédaction du pamphlet "Le devoir Négligé" en Egypte où l'auteur M. Faraj, justifie le meurtre de Sadate; il est exécuté ensuite avec les conjurés; pour lui, le jihad est la base de l'islam
1981 : pendaisons collectives et publiques de bahaïs en Iran
1981 : septembre: fatwa contre Sadate par le cheik Abd el Rahman
1981 : premiers incidents à la Mecque entre pélerins chiites iraniens et autorités saoudiennes
1981 : octobre: deux jours après l'assassinat de Sadate, les islamistes du Jihad déclenchent une insurrection à Assiout
1981 : novembre: sous la pression des Etats musulmans, la Déclaration des Droits de l'Homme a été modifiée dans son article 18: la liberté de religion et le droit d'en changer ont été supprimés; seul est conservé le droit d'avoir une religion
1981 : création au Pakistan d'une association féministe contre le viol War Against Rape
1981 : créatrion d'une association féministe au Pakistan Women Action Forum
1981 : au Pakistan, un couple est condamné à la lapidation pour fornication
1981 : convention entre la France et le Maroc prévoyant l'application en France du droit marocain inspiré de la sharia pour les mariages, divorces et répudiations
1981 : interdiction en Egypte du livre de Fikri Al Aqad "Histoire de la Langue Arabe": l'auteur écrivait que certains mots du Coran étaient d'origine égyptienne.
1981 : assassinat à Paris de Chapour Bakhtiar, fondateur du parti laïc Mouvement de la Résistance Nationale d'Iran
1981 : septembre: Déclaration Islamique Universelle rédigée à Paris pour le Conseil islamique pour l'Europe; elle reconnait un droit pour les minorités non-musulmanes; mais elle ne reconnait aucun droit aux musulmans considérés comme hérétiques ou aux bahaïs. Elle n'a pas eu de conséquences importantes dans les pays musulmans.

Extrait : "Les droits de l’homme, dans l’Islam, sont fortement enracinés dans la conviction que Dieu, et Dieu seul, est l’auteur de la Loi et la source de tous les droits de l’homme. Etant donnée leur origine divine, aucun dirigeant ni gouvernement, aucune assemblée ni autorité ne peut restreindre, abroger ni violer en aucune manière les droits de l’homme conférés par Dieu. De même, nul ne peut transiger avec eux."

c) Tout musulman a le droit et le devoir de se protéger et de combattre (dans les limites fixées par la Loi) contre l’oppression même si cela le conduit à contester la plus haute autorité de l’État.(lire la suite )
1981 : janvier: une fatwa d'Al Azhar au Caire refuse l'abandon de l'excision des filles; pour lui, il n'est pas possible d'abandonner les enseignements de Mahomet pour d'autres enseignements, même médicaux
1981 : en Egypte, le patriarche copte Chenouda III proteste contre les massacres de juin et l'inaction du pouvoir; il est mis en résidence surveillée par Sadate
1981 : juin: massacre de coptes à Zawiya al Hamra, banlieue du Caire
1981 : émeute à l'intérieur des lieux saints de la Mecque entre la police et les Iraniens; un pélerin est tué
1981 : émeutes à Médine entre Iraniens et Saoudiens


1982 : projet égyptien de retour au droit musulman, avec loi du talion, lapidation, pendaison pour apostasie
1982 : la Ligue Arabe reprend le projet égyptien de retour général au droit pénal musulman (talion, lapidation, pendaison pour apostasie...)
1982 : abolition de l'esclavage en Mauritanie; mais le phénomène persiste
1982 : projet de codification de la charia en Egypte par le Parlement, sans suite
1982 : formation du Front Islamique du Salut en Algérie
1982 : 20 juifs sont tués dans une synagogue d'Istanbul par le Jihad Islamique
1982 : révolte des Frères Musulmans à Hama: environ 20 000 morts
1982 : avril: purge prenant prétexte d'un faux complot contre Khomeini: son ancien ministre Qotbzadeh et 70 officiers sont exécutés
1982 : le beau-fils de Qotbzadeh est exclu du Séminaire des Enseignants de Qom, son centre de recherches islamiques est fermé puis il est gardé à résidence
1982 : juin: capture du chef tribal des Qashqai en Iran
1982 : octobre: le chef des tribus qashqai d'Iran est pendu en public
1982 : en Iran, le régime crée des "Unités Mobiles de la Vengeance de Dieu" qui patrouillent dans les rues pour imposer un comportement et une apparence islamiques
1982 : décembre: Khomeyni tente de limiter la puissance et la violence des organisations de répression; 300 000 plaintes sont alors déposées
1982 : mise en place de la loi sur le blasphème au Pakistan
1982 : création du parti Hizballah chiite pro-iranien au Liban
1982 : fondation en Algérie du Mouvement Islamique Armé dirigé par Mustapha Bouyali, qui réclame la sharia et l'Etat islamique par le jihad
1982 : novembre: combats à l'unversité d'Alger entre étudiants communistes francophones et islamistes; un mort parmi les communistes.
1982 : première manifestation publique des islamistes en Algérie: Abbassi Madani réclame l'application d'un programme en 14 points dont la sharia, l'épuration de tous les éléments non-islamiques, la supression totale de la mixité
1982 : l'UNESCO classe 4 sites dans l'héritage mondial de l'Humanité: Bamyan, Herat, Jam et AI Khanum: tous ont été depuis pillés ou détruits entièrement dans leurs parties non-islamiques.
1982 : projet de code pénal islamique en Egypte, préparé notamment par le grand mufti et des oulémas d'Al Azhar: la loi du talion, les peines de mort par lapidation ou la flagellation sont proposées.
1982 : ajout de l'article 298B au code pénal pakistanais: "le fait de salir le Coran est considéré comme un délit pénal."
1982 : le roi d'Arabie Saoudite promulgue un édit de censure de la presse et de la littérature, qui reste en usage en 2003
1982 : janvier: le droit de vote des femmes au Koweit est refusé
1982 : les pélerins iraniens arrivent à la Mecque en formation para-militaire; ils sont rejoints dans leur manifestation par d'autres pélerins qui veulent protester contre la famille royale. La police religieuse intervient alors.


1983 : lois discriminatoires au Soudan contre les chrétiens et animistes
1983 : exécution de 10 jeunes institutrices bahaïes par la république islamique d'Iran, pour refus de conversion
1983 : application du droit pénal musulman au Soudan => 1985
1983 : début de la guerre menée par le Soudan islamiste contre les minorités chrétiennes et animistes du sud: deux millions de morts => 2000 ( voir lien wikipedia)
1983 : promulgation de la charia sur tout le territoire soudanais
1983 : attaque d'un poste de gendarmerie par un groupe du Mouvement Islamique Algérien: deux morts
1983 : une cellule du Mouvement Islamique Algérien est détruite, alors qu'elle projetait l'assassinat du premier ministre, l'attaque de bars et d'associations féministes
1983 : attaque du hezbollah libanais contre les Marines US à l'aéroport de Beyrouth; pas de victimes
1983 : attaque à la roquette contre les parachutistes français; revendication par le Jihad Islamique
1983 : avril: attentat à la bombe du Hezbollah à Beyrouth contre l'ambassade US: 63 morts
1983 : octobre: attentat à la bombe contre les Américains à Beyrouth, avec 1,2 tonnes de TNT: 241 morts; revendication par le Hezbollah
1983 : octobre: explosion contre les forces françaises au Liban: 58 morts; revendication par le Hezbollah
1983 : décembre: un camion suicide s'écrase contre l'ambassade US du Koweit: 7 morts
1983 : attaque d'un poste de la FINUL par le Hezbollah: 10 morts
1983 : élimination de l'organisation marxiste iranienne Fadayan Paykar par la justice islamique
1983 : interdiction en Iran du parti communiste Tudeh et élimination de 1000 membres environ; très nombreuses exécutions
1983 : arrestation de l'apostat iranien Mehdi Dibaj et emprisonnement pendant 10 ans sans jugement, avec torture et exécutions simulées
1983 : décembre: expulsion de France des "Etudiants dans la Ligne de l'Imam" iraniens, qui avaient tenté de convertir les ouvriers maghrébins au jihad social
1983 : application de la sharia au Soudan; premières mains coupées, premières lapidations d'adultères; interdiction de l'alcool
1983 : fatwa de condamnation à mort contre l'écrivain algérien athée Rachid Boudjedra
1983 : manifestation des femmes contre la loi martiale au Pakistan
1983 : expulsion des derniers chrétiens libanais de la plaine de la Beeka
1983 : interdiction officielle de la religion bahaï en Iran; campagne de destruction de cimetières, transformés en parcs


1984 : exécution à Khartoum de M. Taha, chef d'une organisation islamiste modérée, pour apostasie; il est pendu en public à plus de 80 ans.
1984 : le parlement soudanais rejette la constitution fondée sur la charia; elle est pourtant appliquée.
1984 : mars:attentat contre un diplomate britannique et sa femme de l'Organisation Révolutionnaire des Musulmans Socialistes
1984 : septembre: attaque à la bombe de l'ambassade US de Beyrouth,revendiquée par le Djihad Islamique: 23 morts
1984 : promulgation du code familial algérien, largement fondé sur la charia: infériorité des femmes, difficulté du divorce pour les femmes, interdiction pour une musulmane d'épouser un non-musulman; la femme répudiée doit quitter le domicile, d'où le phénomène des "femmes des rues", accusées de prostitution..
1984 : les Ahmadis, secte hérétique pakistanaise, n'ont pas le droit de se déclarer musulmans, ou d'agir comme tels, sous peine de poursuites. on peut donc clairement les poursuivre comme hérétiques.
1984 : février: sermon à la télévision iranienne: "tuer est une forme de service parce que cela améliore la personne; parfois une personne ne peut pas être réformée à moins d'être tuée et brulée"
1984 : 20 000 manifestants à Téhéran pour exiger le respect des lois concernant le tchador
1984 : arrivée des combattants jihadistes arabes en Afghanistan
1984 : l'assemblée algérienne vote un code de la famille très inspiré par la sharia, qui limite fortement le droit des femmes
1984 : libération rapide du mufti Abdel Rahman en Egypte, qui autorise par ses fatwas le pillage et le meurtre des bijoutiers coptes
1984 : En Iran, mort en prison de mauvais traitements d'Ali Dashti, à 83 ans auteur d'un livre très critique envers l'Islam "23 ans"
1984 : au Pakistan, une loi contre les hérétiques ahmadis les menace de mort s'ils pratiquent leur religion ouvertement
1984 : une loi pakistanaise n'accorde officiellement que la moitié de sa valeur au témoignage d'une femme par rapport à celui d'un homme.
1984 : avril: fuite du chef de la secte Ahmadiyya hors du Pakistan pour échapper aux persécutions.
1984 : fondation en Allemagne de l'Etat du Califat "Hilafet Devlet" par Cemaliddin Kaplan dont le but est de renverser la république en Turquie.
1984 : vague de suicides de femmes en Iran dans le milieu éducatif
1984 : exécution d'au moins 4000 prisonniers dans la prison d'Abou Ghraib en Irak; le but était de faire de la place dans l'institution pénitenciaire
1984 : ajout de l'ordonnance 20 au code pénal pakistanais interdisant aux ahmadis de se considérer comme musulmans et interdisant leur pratique religieuse sous peine d'amendes et de prison.
1984 : destruction du temple de Shri Hanuman à Srinagar au Kashmir
1984 : destruction par le feu du temple de Arya Samaj à Srinagar au Kashmir


1985 : baisse du nombre d'exécutions de bahaïs en Iran après les plaintes des Nations Unies
1985 : sacrilèges de l'armée du Bangladesh dans un temple bouddhiste à Pablakhali
1985 : exécution du journaliste britannique Alec Colett au Liban par l'Organisation Révolutionnaire des Musulmans Socialistes
1985 : avril: le prêtre hollandais Kluiters est étranglé par des inconnus à Beyrouth
1985 : attentat contre l'émir du Koweit revendiqué par le Djihad Islamique; 2 morts
1985 : juin: détournement d'avion à Athènes par une faction du Hezbollah; un américain juif est assassiné
1985 : le premier secrétaire de l'ambassade jordanienne à Ankara est tué; revendication, entre autres, par le Djihad Islamique
1985 : meurtre au Caire d'un attaché d'ambassade israélien, par le Jihad Islamique
1985 : octobre: un soldat égyptien tue 7 touristes israéliens dans le Sinai
1985 : la loi sur les droits des femmes en Egypte est remise en cause pour vice de forme; une nouvelle loi abaisse encore la condition des femmes
1985 : octobre: le recteur de la mosquée de Paris, H. Abbas, rejette la jurisprudence française sur le divorce dans le cas des mariages mixtes
1985 : organisation de Jihad Tours en Afghanistan pour les jeunes Saoudiens, dans des "summer camps"avec prise de photos en combats simulés
1985 : la télévision égyptienne diffuse cette année-là 14000 heures d'émissions islamistes, notamment celles du "télécoraniste" Sha'rawi, très réactionnaire et hostile aux coptes.
1985 : en Egypte, une version intégrale des 1001 Nuits à accusée d'obscénité
1985 : attaque et destruction par les Druzes du village de Iklim el Kharroub
1985 : en Egypte, la loi 102 donne le pouvoir de censure religieuse à Al Azhar.
1985 : fondation en Arabie Saoudite du groupe extrémiste "les Exilés" por Omar Bakri Mohammed.
1985 : l'ONU commence à se préoccuper des persécutions des bahaïs en Iran
1985 : dans une thèse soutenue à l'université Lyon III, intitulée "L'image de l'Arabe et du Musulman dans la presse écrite en France", l'étudiant A. Bdioui cite le "Protocole des Sages de Sion", qui "paraît assez bien correspondre à la réalité des faits étudiés."


1986 : destruction par l'armée du Bangladesh du temple bouddhiste du district de Baghaichari; pillage, sacrilège et renversement des statues
1986 : destruction du temple bouddhiste pendant le massacre du village de Matiranga au Bangladesh
1986 : tentative de conversion forcée d'un groupe de bouddhistes à Panchari
1986 : destruction du temple de Boalkhali et de l'orphelinat par les musulmans du Bangladesh
1986 : attaque du temple bouddhiste de Pujgang au Bangladesh
1986 : sacrilèges et tentatives de conversions forcées dans le temple bouddhiste de Mani Gram au Bangladesh
1986 : massacre de Comillatialla Taindong au Bangladesh, ayant pour but de pousser la minorité jummah bouddhiste à fuir vers l'Inde
1986 : début de la persécution de la tribu soudanaise des Nouba
1986 : mars: enlèvement de journalistes français au Liban par le Hezbollah
1986 : avril: enlèvement d'un professeur irlandais à Beyrouth par l'Organisation Islamique de l'Aube
1986 : avril: assassinat de 3 otages britanniques par le Hezbollah libanais
1986 : avril: tentative d'attentat à la bombe dans un avion à Londres par un membre du Jihad Islamque
1986 : mai: enlèvement à Beyrouthpar le Hezbollah de l'allemand C. Sontag agé de 84 ans
1986 : attaque au Pakistan par les islamistes d'Al Zulfikar de bureaux de compagnies aériennes étrangères: un mort
1986 : attentat à la bombe contre une raffinerie au Koweit revendiqué par le Jihad Islamique
1986 : juin: attentat à la bombe en Syrie contre un restaurant de Damas, par les Frères Musulmans: 20 morts
1986 : bombe au marché de Peshawar au Pakistan par les islamistes d'AL ZULFIKAR: un mort
1986 : le mouvement Al Jihad fait sauter un camion au Caire: 10 morts
1986 : arrestation de 36 yazidis de Mossoul, disparus depuis
1986 : la communauté bahaï en Iran est estimée à 350 000 personnes, persécutés officiellement
1986 : renforcement de la loi sur le blasphème au Pakistan
1986 : juin; discours de Rafsanjani sur l'égalité entre les sexes: " une des erreurs des Occidentaux est d'oublier... la différence en taille, énergie, voix, développement, force physique... les cerveaux des hommes sont plus grands..."
1986 : décembre: déclaration du chef du système judiciaire iranien: "votre femme est votre possession, en fait, votre esclave".
1986 : octobre: début d'émeutes islamistes à Assiout, qui durent 3 mois
1986 : la Ligue Arabe rédige un code pénal unifié qui reprend le code égyptien de 1982, avec remise en place des peines prévues par la sharia.
1986 : fondation en Grande Bretagne du mouvement extrémiste Hizbut Tahir par Omar Bakri Mohammed, dont le but est d'agresser juifs et homosexuels.
1986 : l'ayatollah Khomeyni crée un tribunal religieux spécial, qui juge les déviances dans l'interprétation du Coran.
1986 : mars: article du journal shiite Kayhan International sur "l'Apostasie péché capital en Islam":... le départ de l'islam pour l'athéisme est appelé apostasie... c'est la punition d'un apostat masculin volontaire. Comme vous le voyez, l'islam le considère comme un mort et aussi dans ses rapports avec la propriété et sa femme; ... un apostat féminin n'est pas exécuté mais emprisonné"
1986 : modification Criminal Law Amendment Act du code pénal pakistanais, par l'ajout de l'article 295C, qui permet " de condamner à la prison à vie ou à la peine de mort toute personne qui se rendrait coupable de diffamation directe ou indirecte contre le nom du prophète Mahomet.
1986 : aout: l'émir du Koweit dissout tous les conseils municipaux du pays
1986 : juillet: l'émir du Koweit suspend toute la constitution, dissout l'Assemblée, annule la liberté de la presse, et décide de gouverner par décrets
1986 : la police saoudienne découvre dans les bagages de pélerins iraniens à la Mecque 51 kilos d'explosifs.
1986 : tentative d'attentat à l'explosif à la Mecque par des extrémistes shiites


1987 : émeutes chiites à la Mecque; 402 morts dont beaucoup écrasés et piétinés pendant la panique
1987 : l'iranien Wahid Gordji, soupçonné d'être le responsable des attentats de Paris, se réfugie dans son ambassade
1987 : assassinat d'un chauffeur de taxi par le Jihad Islamique à Gaza
1987 : tentative de meurtre sur un ancien ministre égyptien par les Frères Musulmans
1987 : le Jihad Islamique fait exploser deux bombes au Koweit: contre une agence de voyages et surtout une raffinerie de pétrole, provoquant un énorme incendie
1987 : attentat à la bombe du Jihad Islamique au Koweit, contre une compagnie pétrolière; pas de victimes
1987 : arrestation à Paris d'un Tunisien détenant 14 kilos d'explosifs
1987 : à Gaza, des membres du Jihad Islamique défigurent une jeune fille à l'acide , coupable de manque de zèle contre Israël
1987 : explosion de deux bombes à Koweit City contre la Conférence Islamique; attentat revendiqué par les "Forces du Prophète Mohamet""
1987 : enlèvement de trois professeurs de l'université de Beyrouth (2 Américains, un Indien) par le Hezbollah
1987 : arrestation à Ankara de 3 Frères Musulmans syriens qui recrutaient des intégristes pour commenceder une campagne terroriste
1987 : combats entre deux groupes terrorites musulmans à Datu Piang (Philippines); 21 morts
1987 : enlèvement du prêtre anglican Terry Waite par le Hezbollah à Beyrouth, libéré un an après
1987 : le Hezbollah libanais enlève le journaliste français Roger Auque à Beyrouth
1987 : les Frères Musulmans dynamitent les installations de télécommunications d'Alep en Syrie
1987 : janvier: élimination du Mouvement Islamique Algérien
1987 : janvier: arrestation à Milan d'un membre du Hezbollah portant 11 kg d'explosifs
1987 : attentats en Egypte de l'organisation des "Sauvés des Flammes de l'Enfer"
1987 : succès électoral des Frères Musulmans en Egypte, à travers des hommes de paille
1987 : tentative d'assassinat de l'ancien ministre de l'intérieur égyptien par un membre de l'organisation islamiste "Survivants de l'Enfer"
1987 : période d'attaque contre les coptes par les islamistes égyptiens:destruction de magasins vidéo, de débits de boisson,de cinémas et pharmacies
1987 : autodafé à l'Université d'Ispahan: 80 000 livres sont brûlés
1987 : juillet: émeutes à la Mecque entre la police et les pélerins shiites: 400 morts dont 275 Iraniens
1987 : février: incendie d'une église copte à Sohag
1987 : création par les islamistes palestiniens du Mouvement de Résistance Islamique, ancêtre du Hamas
1987 : l'écrivain Kateb Yacine écrit dans le journal Awal: "L'Algérie arabo-islamique est une Algérie contre-nature, une Algérie qui est contraire à elle-même. C'est une Algérie qui s'est imposée par les armes, car l'islam ne se développe pas avec des bonbons et des roses, il se développe avec des larmes et du sang. Il croît dans l'oppression, la violence, le mépris, par la haine et les pires humiliations que l'on puisse faire à l'homme".
1987 : discours à Riyad devant l'assemblée mondiale de la jeunesse musulmane, du sheikh Al Uthaimin: "C'est notre opinion que quiconque revendique l'adhésion à une quelconque religion existante, autre que l'islam... est un incroyant. Il devra soumis à la repentance; s'il ne le fait pas, il devra être tué comme un apostat parce qu'il rejette le Coran."
1987 : déclaration d'Abou Bakr Jaber, chef de la section d'Orientation islamique de l'université de Médine: " Loin d'être une profonde manifestation d'intolérance...,l'interdiction (de célébrer un autre culte en Arabie) résulte d'une conception islamique selon laquelle l'ensemble du royaume est considéré par l'islam comme une mosquée où les deux religions se sauraient cohabiter. Ce complément d'information devrait permettre d'éviter à l'avenir de porter des jugements hâtifs sur le prétendu manque de liberté religieuse dans le régime saoudite."
1987 : août: après la révolte et le massacre d'au 400 Iraniens (et 649 blessés) à la Mecque, le quotidien officiel Oum el Qoura titre "Réussite de la maison du Hadj cette année".
1987 : octobre: à la conférence de la Ligue Islamique Mondiale, le roi Fahd justifie le massacre des pélerins Iraniens: "Il fallait réprimer la sédition pour la sauvegarde et la sécurité des lieux saints".
1987 : toute l'année, à partir de l'été, les Souadiens engagent une campagne de presse haîneuse contre les Iraniens, qui sont assimilés aux terroristes qarmates médiévaux


1988 : pogrom contre les coptes au Caire
1988 : début des pogroms anti-arméniens en Azerbaïdjan (ville de Soumgaït)
1988 : destruction du temple bouddhiste de Baghaichari au Bangladesh
1988 : assassinat de l'hojatoleslam Al Hakim à Khartoum par des inconnus
1988 : attentat à la bombe contre une raffinerie à Jubail en Arabie saoudite, revendiqué par le Jihad Islamique et le Hezbollah
1988 : attentat du Jihad Islamique contre la firme Avis au Koweit
1988 : mai: deux membres du Jihad Islamique explosent dans leur voiture piégée au Koweit
1988 : deux bars fréquentés par des occidentaux sont détruits par une bombe à Khartoum
1988 : aout: assassinat à Peshawar du mollah chiite Arif Hussein devant la mosquée par un sunnite
1988 : aout: saisie à Abidjan d'un stock d'armes et d'explosifs appartenant à Abdu Taqi, du Hezbollah iranien
1988 : assassinat par le Jihad Islamique d'un diplomate saoudien à Ankara
1988 : octobre: assassinat de l'ancien député turc Bahriye Uciok par des intégristes musulmans
1988 : saisie à Trinidad d'armes et de munitions dans un local du Jama'at al Muslim
1988 : décembre: assassinat du directeur de la mosquée de Bruxelles et de son bibliothécaire par l'organisation "Les Soldats du Droit": "Notre organisation poursuit les ennemis de dieu et de l'islam..."
1988 : les Soldats de Dieu blessent grièvement un diplomate saoudien à Karachi
1988 : destructions d'églises assyriennes dans le nord de l'Irak; exécutions et tortures
1988 : fin de la guerre Iran-Irak; environ un million de morts, dont 45 000 enfants iraniens fanatisés
1988 : novembre: les Versets Sataniques sont interdits en Inde, pour calmer la minorité musulmane
1988 : émeutes de la faim en Algérie; les forces de l'ordre sont surnommées "les juifs", en référence à l'intifada
1988 : octobre: après la publication des versets Sataniques, la Fondation Islamique de Leicester, animée par des Frères Musulmans, organise la campagne contre le livre, avec pétitions dans tout le pays.
1988 : octobre: création d'un Comité d'Action Islamique chez un diplomate saoudien à Londres pour amplifier la campagne contre les Versets Sataniques
1988 : novembre: condamnation des Versets Sataniques par l'OCI
1988 : décembre: l'attorney général du Royaume Uni déclare que les Versets Sataniques ne sont pas susceptibles d'être poursuivis
1988 : prise de contrôle par les islamistes égyptiens du bidonville d'Embaba (un million d'habitants), avec milices, apprentissage des arts martiaux,mafia, persécution des coptes et destruction de leurs glises.
1988 : la Ligue Islamique Mondiale, à travers sa branche de Peshawar, déclare avoir installé en Afghanistan 150 centres d'apprentissage coranique et 85 écoles islamiques
1988 : décembre: trois paysans sont assassinés par les GIA dans la région de Bou Ismael près de Tipasa en Algérie
1988 : seconde censure des romans de l'écrivain Naguib Mahfouz par l'université Al Azhar, juste après son prix Nobel de littérature
1988 : en Iran, rafle et persécution des professeurs et étudiants de l'université clandestine des bahaïs
1988 : août: adoption de la charte du mouvement Hamas:

Article 11: Le loi gouvernant la terre de Palestine est celle de la sharia islamique, et la même loi est valable pour toutes les terres que les musulmans ont conquis par la force... Article 12: le nationalisme, du point de vue du mouvement de résistance islamique, fait partie du credo religieux. Rien dans le nationalisme n'est plus signifiant ou plus grave qu'un ennemi qui menace la terre musulmane... Article 13: Il n'y a pas de solution à la question palestienne si ce n'est à travers le jihad. Article 27: ... la laïcité est en contradiction complète avec l'idéologie religieuse...
1988 : un pélerin chinois à la Mecque décide de regarder la pierre noire de la kaaba de trop près; il est bastonné par la police, qui tape sur d'autres fidèles javanais...
1988 : ce sont toujours des eunuques qui trient les hommes et les femmes à la Mecque avant d'entrer dans les lieux saints.


1989 : incendie du temple bouddhiste de Tintilla au Bangladesh
1989 : destruction du temple bouddhiste de Baghaichari au Bangladesh; destruction de la statue du Bouddha
1989 : attaque du temple bouddhiste de Pujgang au Bangladesh
1989 : fatwa de l'imam Khomeini contre Salman Rushdie et ses éditeurs pour apostasie; il appelle "tout musulman zélé à les exécuter immédiatement partout où ils se trouvent"
1989 : le soudanais Al Tourabi, devant les tentatives de règlement de la guerre civile, déclare la guerre sainte
1989 : après un passage en prison, Al Tourabi devient l'inspirateur du régime soudanais, qui se lance dans le jihad contre les populations du sud; purification ethnique et extermination des Nouba
1989 : les Frères Musulmans du Soudan deviennt le Front National islamique
1989 : prise du pouvoir au Soudan du général El Béchir, sur ordre des islamistes
1989 : assassinat d'une diplomate saoudien à Bangkok par les Soldats du Droit ou le Jihad Islamique
1989 : émeute au Pakistan contre les Versets Sataniques de Rushdie: le centre culturel américain est attaqué par la foule et 5 personnes sont tuées
1989 : fondation du Front Islamique du Salut à Alger
1989 : avril: des intégristes posent une bombe au Fayoum et blessent 5 personnes
1989 : assassinat en Côte d'Ivoire d'un colonel français par le Hezbollah
1989 : juillet: au Caire, des intégristes enlèvent l'ancien ministre des cultes M. Hussein al Dhahabi et l'exécutent;ils exigeaient la libération d'autres extrémistes et la promesse que le pays suivrait "la voie de l'islam"
1989 : à Port of Spain (Trinidad), 250 membres de la Jama'at al Muslimin tentent un coup d'état en s'emparant du parlement, de la télévision et en prenant en otages une partie du gouvernement pendant 6 jours
1989 : attentat à la Mecque pendant le pélerinage par le Hezbollah: un mort
1989 : le chiite M. Mazeh est tué par sa bombe dans un hotel de Londres
1989 : attentat contre un club britannique à Bagdad par un groupe islamiste kurde
1989 : assassinat d'un diplomate saoudien à Beyrouth par le Jihad Islamique
1989 : novembre:à Peshawar attentat à la bombe contre l'éditeur sunnite du journal Al Jihad: 3 morts
1989 : décembre: le Jihad Islamique tente de tuer le ministre de l'intérieur égyptien
1989 : emprisonnement de deux bahaïs iraniens en attente d'exécution
1989 : arrestation de l'apostat iranien Hossein Soodmand, chrétien depuis 1964; il est poursuivi pour prosélytisme.
1989 : arrestation de l'ahmadi pakistanaisAhmad Nusrat pour des pamphlets anti-religieux; il reste 11 ans en prison, jusqu'à son procès
1989 : tentative de poursuite pour apostasie en Jordanie pour le journaliste et candidat aux éléctions Toujoan al Faisal, pour obtenir son diiverce d'avec son mari
1989 : juin: arrestation de l'apostat égyptien Abdul el Mohen
1989 : mort de Khomeini; 8 morts et des centaines de blessés dans les bousculades de ses funérailles
1989 : janvier: à Bradford, organisation d'un autodafé des Versets Sataniques par les associations musulmanes locales
1989 : février: 3 millions de dollars offerts contre la mort de Rushdie (un million seulement pour un non-iranien)
1989 : février: émeutes à Bombay contre les Versets Sataniques: 12 morts
1989 : manifestation à Paris contre les Versets Sataniques
1989 : septembre:demande de saisie des Versets Sataniques à Paris; appel rejeté
1989 : 20 000 manifestants à Londres contre les Versets Sataniques
1989 : l'ayatollah Rafsanjani encourage les Palestiniens à tuer des occidentaux
1989 : février: le contingent arabe des jihadistes, après la prise de Jalalabad, découpe en morceaux les prisonniers afghans "athées" et les mettent dans des caisses; scandale y compris chez les résistants afghans
1989 : au Soudan, création des ghost houses, villas où la torture est pratiquée contre les adversaires du régime islamique; l'idéologue Al Tourabi excuse ces pratiques
1989 : incidents à Peshawar entre les islamistes et les ONG occidentales
1989 : le Conseil Constitutionnel turc interdit le voile à l'unversité, en notant que "la République et la démocratie sont l'antithèse du régime de la sharia"
1989 : février: exécution des écrivains iraniens Amir Nikaiin, Monouchehr Behzadi, Djavid Misani, Abutorab Bagherazdeh
1989 : exécution des poètes iraniens Said Soltanpour et Rahman Hatefi
1989 : la police britannique n'arrête aucun des manifestants qui réclament la mort de Rushdie
1989 : massacre de chrétiens notamment arméniens en Azerbaidjan
1989 : juin: en Algérie à Ouargla, des islamistes brûle la famille d'une femme accusée d'avoir des "moeurs légères".
1989 : février: l'islamiste algérien Ali Belhadj écrit "les femmes sont productrices d'hommes, elles ne produisent pas de biens matériels... je répète que la femme doit rester chez elle et éduquer les hommes."
1989 : juillet: le prix Nobel de littérature Naguib Mafouz est victime d'une fatwa de mort
1989 : attaque contre les Versets Sataniques de la part de Douglas Hurd, ministre britannique de l'Intérieur:" les musulmans britanniques ont le droit de défendre leur foi et de protester contre un livre qui selon eux insulte et dénigne le prophète."
1989 : début de la carrière religieuse et militaire du mollah Omar, depuis son école coranique de SIngesar au sud du pays.
1989 : mars: une fatwa de Khomeyni élimine son dauphin pressenti Hossein Montazeri. Il avait dénoncé les exécutions illégales.
1989 : novembre: fatwa du bureau du mufti de la république libanaise: "...si l'homme ou la femme ne s'est pas repenti de son apostasie, mais persiste en son sein, alors il (elle) devra être mis à mort... "Tuez celui qui change de religion". Ceci se fonde sur une autorité de la Tradition, Al Boukhari...le supplice n'est pas précisé... Un apostat ne sera pas inhumé dans le cimetière musulman."
1989 : politique de purification ethnique en Mauritanie de la part de la minorité arabe qui expulse plus de 80 000 Maliens et Sénégalais.
1989 : la thèse d'A. Bdioui soutenue à l'université Lyon III est dénoncée comme antisémite par des associations et journaux antifascistes.
1989 : novembre: en Turquie (Istanbul?) une exposition de l'artiste Sema Undeger est détruite par une intervention des islamistes: destruction totale des oeuvres et de tout le mobilier.
1990 : mouvement de panique dans un tunnel au cours du pélerinage de la Mecque; environ 400 morts

 


1990 : pogroms anti arméniens en Azerbaïjan; 38 morts
1990 : sacrilège d'une fête bouddhiste dans le village de Rangamati par l'armée du Bangladesh
1990 : destruction du temple bouddhiste de Dhalaima au Bangladesh
1990 : destruction de l'église de Betchari au Bangladesh par l'armée et les militants islamistes
1990 : le roi du Maroc Hassan II déclare à propos de l'apostasie que le coupable doit d'abord être rappelé à la raison, doit subir un examen médical puis passer en jugement
1990 : exécution d'un apostat iranien anonyme
1990 : décembre: pendaison de l'apostat iranien Hossein Soodmand
1990 : décembre: mise en accusation de l'apostat pakistanais,Tarik Iqba, ancien officier handicapé
1990 : mars: mort de l'apostat égyptien Abdul el Mohen après torture, à cause d'une hémorragie intestinale
1990 : impunité en Irak pour les maris assassins de femmes adultères (le soupçon suffit)
1990 : mars: vague d'attentats contre les églises coptes
1990 : fin de la construction de la mosquée de Casablanca: 3 milliards de francs
1990 : janvier: selon Amnesty International, 3 homosexuels et 2 lesbiennes ont été décapités en Iran
1990 : le Koweit donne au mouvement islamiste Hamas 60 millions de dollars, et moitié moins à l'OLP
1990 : juin: victoire du FIS aux élections municipales en Algérie: les villes conquisent recevoir l'appelation "ville islamique" sur leurs panneaux; les employées municipales sont voilées; les bars et boutiques-vidéos sont fermés; les femmes supposées légères sont humilées; les baignades à la plage sont séparées entre hommes et femmes
1990 : crise entre l'Arabie Saoudite et le Royaume Uni après la diffusion d'un téléfilm "Mort d'une princesse" sur un cas d'adultère dans la famille royale, suivi d'exécutions
1990 : création d'un mouvement paramilitaire musulman en Inde, les "Soldats des Compagnons du prophète au Pakistan" issu des Déobandi. Le fondateur est Haq nawaz Jhagvi
1990 : assassinat de l'ancien président de l'assemblée égyptien Rifat al Maggoub
1990 : création en Jordanie d'une Armée de Mohammed pour le jihad
1990 : aout: Déclaration des Droits de l'Homme en Islam, au Caire, par l'OCI, influencée par les wahhabites
1990 : novembre: assassinat à New York du rabbin extrémiste Kahane par un islamiste égyptien
1990 : Hussein Moussawi guide spirituel de Hezbollah déclare à l'Evénement du Jeudi: "Dans vingt ans, c'est sur, la France sera une république islamique"
1990 : juin: en Algérie, avant les élections communales, les cartes électorales des femmes sont massivement confisquées.
1990 : juin: publication du Manifeste Musulman par Kalim Siddiqi, chef de l'Institut Musulman en Grande Bretagne; il insiste sur la notion de jihad permanent pour les musulmans vivant dans ce pays.
1990 : publication à Londres de ""Une foi pour toutes les saisons", de Shabir Akhtar: "l'islam, bie entendu, comme le christianisme médiéval, est profondément opposé à l'hérésie et l'apostasie. selon des autorités d'Al Azhar, le centre de pensée de l'islam, l'apostasie est punissable de mort."
1990 : pogroms organisés par la république islamique de Mauritanie contre les militaires noirs et les intellectuels; exécutions, tortures et déportation dans des bagnes.
1990 : réédition du livre islamiste d'Izetbegovitch, candidat à la présidence bosniaque
1990 : novembre: assassinat par des islamistes du porte-parole du parlement égyptien R. El Mahgoub
1990 : octobre: l'émir du Koweit promet des réformes politiques, qui n'ont jamais eu lieu plus tard
1990 c : constitution de camps de concentrations dans le sud du Soudan pour regrouper les populations chrétiennes et animistes, sous le nom de "camps de la paix"

 

 

Commenter cet article

Ahmed Miloud 05/04/2016 21:35

Il n'y a pas pire religion sanglante que la religion judéo-chrétienne.Ezéchiel 9:5-7 : « Passez après lui dans la ville, et frappez; que votre œil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. Il leur dit: Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis!… Sortez!… Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville ».
Nombres 31:1-18 : « L’Éternel parla à Moïse, et dit : Venge les enfants d’Israël sur les Madianites; tu seras ensuite recueilli auprès de ton peuple. Moïse parla au peuple, et dit: Équipez d’entre vous des hommes pour l’armée, et qu’ils marchent contre Madian, afin d’exécuter la vengeance de l’Éternel sur Madian. Vous enverrez à l’armée mille hommes par tribu, de toutes les tribus d’Israël. On leva d’entre les milliers d’Israël mille hommes par tribu, soit douze mille hommes équipés pour l’armée. Moïse envoya à l’armée ces mille hommes par tribu, et avec eux le fils du sacrificateur Éléazar, Phinées, qui portait les instruments sacrés et les trompettes retentissantes. Ils s’avancèrent contre Madian, selon l’ordre que l’Éternel avait donné à Moïse; et ils tuèrent tous les mâles. Ils tuèrent les rois de Madian avec tous les autres, Évi, Rékem, Tsur, Hur et Réba, cinq rois de Madian; ils tuèrent aussi par l’épée Balaam, fils de Beor. Les enfants d’Israël firent prisonnières les femmes des Madianites avec leurs petits enfants, et ils pillèrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et toutes leurs richesses. Ils incendièrent toutes les villes qu’ils habitaient et tous leurs enclos. Ils prirent toutes les dépouilles et tout le butin, personnes et bestiaux; et ils amenèrent les captifs, le butin et les dépouilles, à Moïse, au sacrificateur Éléazar, et à l’assemblée des enfants d’Israël, campés dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho. Moïse, le sacrificateur Éléazar, et tous les princes de l’assemblée, sortirent au-devant d’eux, hors du camp. Et Moïse s’irrita contre les commandants de l’armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, qui revenaient de l’expédition. Il leur dit: Avez-vous laissé la vie à toutes les femmes? Voici, ce sont elles qui, sur la parole de Balaam, ont entraîné les enfants d’Israël à l’infidélité envers l’Éternel, dans l’affaire de Peor; et alors éclata la plaie dans l’assemblée de l’Éternel. Maintenant, tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui; mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n’ont point connu la couche d’un homme« .
Josue 6:16-21 : « Josué dit au peuple: Poussez des cris, car l’Éternel vous a livré la ville ! La ville sera dévouée à l’Éternel par interdit, elle et tout ce qui s’y trouve; mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans la maison, parce qu’elle a caché les messagers que nous avions envoyés. Gardez-vous seulement de ce qui sera dévoué par interdit; car si vous preniez de ce que vous aurez dévoué par interdit, vous mettriez le camp d’Israël en interdit et vous y jetteriez le trouble. Tout l’argent et tout l’or, tous les objets d’airain et de fer, seront consacrés à l’Éternel, et entreront dans le trésor de l’Éternel. Le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s’écroula; le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s’emparèrent de la ville, et ils dévouèrent par interdit, au fil de l’épée, tout ce qui était dans la ville, hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu’aux bœufs, aux brebis et aux ânes« .
Osée 13:16 : « Samarie sera punie, parce qu’elle s’est révoltée contre son Dieu. Ils tomberont par l’épée; Leurs petits enfants seront écrasés, Et l’on fendra le ventre de leurs femmes enceintes«
Esaie 13:16 : « Leurs enfants seront écrasés sous leurs yeux, Leurs maisons seront pillées, et leurs femmes violées ».
Deutéronome 20:10-15 : « Quand tu t’approcheras d’une ville pour l’attaquer, tu lui offriras la paix. Si elle accepte la paix et t’ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouvera te sera tributaire et asservi. Si elle n’accepte pas la paix avec toi et qu’elle veuille te faire la guerre, alors tu l’assiégeras. Et après que l’Éternel, ton Dieu, l’aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l’épée. Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l’Éternel, ton Dieu, t’aura livrés. C’est ainsi que tu agiras à l’égard de toutes les villes qui sont très éloignées de toi, et qui ne font point partie des villes de ces nations-ci ».
Deutéronome 20:16-17 : « Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné« .
Samuel1 15:1-3 : « C’est moi que l’Éternel a envoyé pour t’oindre roi sur son peuple, sur Israël: écoute donc ce que dit l’Éternel. Ainsi parle l’Éternel des armées: Je me souviens de ce qu’Amalek fit à Israël, lorsqu’il lui ferma le chemin à sa sortie d’Égypte. Va maintenant, frappe Amalek, et dévouez par interdit tout ce qui lui appartient; tu ne l’épargneras point, et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs et brebis, chameaux et ânes« .
Matthieu 10:34-35 : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ».
C'est au nom de la religion judéo-chrétienne que des nations ont été colonisées,massacrées ou rayées de la carte comme les Amérindiens,les Aborigènes,les indiens d'Amériques,les pays d'Afrique(je suis algérien et j'ai vécu la colonisation française),ceci pour l'histoire moderne,et pour l'histoire ancienne,n'en parlons pas.Juste une citation de Voltaire qui résume le tout:"« Le christianisme est la plus ridicule, la plus absurde et la plus sanglante religion qui ait jamais infecté le monde. » (Lettre à Frédéric II, roi de Prusse, datée du 5 janvier 1767).Maintenant son témoignage sur l'Islam:« Il n’y a point de religion dans laquelle on n’ait recommandé l’aumône. La mahométane est la seule qui en ait fait un précepte légal, positif, indispensable. L’Alcoran [le Coran] ordonne de donner deux et demi pour cent de son revenu, soit en argent, soit en denrées.
La prohibition de tous les jeux de hasard est peut-être la seule loi dont on ne peut trouver d’exemple dans aucune religion. Toutes ces lois qui, à la polygamie près, sont si austères, et sa doctrine qui est si simple, attirèrent bientôt à la religion, le respect et la confiance.
Le dogme surtout de l’unité d’un Dieu présenté sans mystère, et proportionné à l’intelligence humaine, rangea sous sa loi une foule de nations et, jusqu’à des nègres dans l’Afrique, et à des insulaires dans l’Océan indien.
Le peu que je viens de dire dément bien tout ce que nos historiens, nos déclamateurs et nos préjugés nous disent : mais la vérité doit les combattre.»(Voltaire, Essai sur les mœurs).

3guerremondiale 06/04/2016 04:58

Tu aime Voltaire ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Fanatisme_ou_Mahomet_le_Proph%C3%A8te

Pour ce qui est de la violence dans la Bible , ce sont des histoires recomptaient au passé, dans aucun qu'a un enseignement au djihad (ce qui est le cas du Coran et c'est bien pour cela qu'il y a autant de fanatique dans l'Islam)



Pourquoi Dieu a demandé aux Juifs de détruire certaines cités du pays de Canaan ? Parce que Dieu déteste les hommes qui font des sacrifies humain (surtout de leurs propre enfants) et c'est pour ces raisons que Dieu a demandées aux juifs de les éradiquer


Le Levitique 18.21-30 Tu ne livreras aucun de TES ENFANTS POUR le faire passer à Moloc (une divinité paienne), et tu ne profaneras point le nom de ton Dieu. Je suis l'Éternel.Tu ne COUCHERAS point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination.Tu ne coucheras point avec une bête, pour te souiller avec elle. La femme ne s'approchera point d'une bête, pour se prostituer à elle. C'est une confusion.Ne vous souillez par aucune de ces choses, CAR C'EST PAR TOUTES CES CHOSES QUE SE SONT SOUILLEES LES NATIONS que je vais chasser devant vous. Le pays en a été souillé; je punirai son iniquité, et le pays vomira ses habitants.Vous observerez donc mes lois et mes ordonnances, et vous ne commettrez AUCUNE DE CES ABOMINATIONS, ni l'indigène, ni l'étranger qui séjourne au milieu de vous. Car ce sont là toutes les ABOMINATIONS QU'ONT COMMISES les hommes du pays, qui y ont été avant vous; (..) Vous observerez mes commandements, et vous ne pratiquerez aucun des usages ABOMINABLES QUI SE PRATIQUAIENT avant vous, vous ne vous en souillerez pas. Je suis l'Éternel, votre Dieu.

Deuteronome 20.12-14 Si elle n'accepte pas la paix avec toi et qu'elle veuille te faire la guerre, alors tu l'assiégeras.Et après que l'Éternel, ton Dieu, l'aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l'épée.Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et mange le butin pris à tes ennemis que l'Éternel, ton Dieu, t'aura livrés.(..) Mais dans les villes de ces peuples dont l'Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné,
AFIN QU'ILS NE VOUS APPRENNENT PAS A IMITER TOUTES LES ABOMINATIONS QU'ILS FONT POUR LEURS DIEUX, et que vous ne péchiez point contre l'Éternel, votre Dieu.


Lévitique 18.1-4: L'Éternel parla à Moïse, et dit: Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Je suis l'Éternel, votre Dieu.Vous NE FEREZ POINT CE QUI SA FAIT dans le pays d'Égypte où vous avez habité, et vous NE FEREZ POINT ce qui se fait dans le pays de Canaan où je vous mène: vous ne suivrez point leurs usages. Vous pratiquerez mes ordonnances, et vous observerez mes lois: vous les suivrez. Je suis l'Éternel, votre Dieu.



Lévitique 20.1-4 L'Éternel parla à Moïse, et dit:Tu diras aux enfants d'Israël: Si un homme des enfants d'Israël ou des étrangers qui séjournent en Israël LIVRE A MOLOC L'UN DE CES ENFANTS, IL SERAS PUNI DE MORT : le peuple du pays le lapidera.Et moi, je tournerai ma face contre cet homme, et je le retrancherai du milieu de son peuple, PARCE QU'IL a livré de ses enfants à Moloc, souillé mon sanctuaire et profané mon saint nom.

Ayahuasca 20/11/2015 15:35

J'ai compter et il y a 314 actes + les 2091 des pages d'avant ça fait 2405.