Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales
Le 31 juillet 2014

Sanctionnée, la Russie promet une hausse des prix de l'énergie

 
Visé par de nouvelles sanctions de l'UE et des Etats-Unis, Moscou promet de riposter, notamment sur les prix du gaz.


Le Qatar : l’ami des Etats-Unis, l’ennemi d’Israël

 
Une experte a affirmé au Times of Israel que les liens étroits entre l’Amérique et le Qatar minaient la tentative des Etats-Unis de négocier un accord de paix et ébranlaient la confiance que lui porte Israël.
La Première chaîne a diffusé une partie de ce qui serait la conversation de dimanche entre le président américain Obama et le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Dans cette transcription, Obama aurait affirmé qu’il faisait confiance au Qatar et à la Turquie pour faire pression sur le Hamas afin qu’il accepte un cessez-le-feu après la suspension des activités militaires d’Israël à Gaza.
 

«Dirty Water», la nouvelle arme anti-émeute d'Israël

 

La police israélienne utiliserait un liquide pestilentiel pour empêcher les Palestiniens de manifester dans Jérusalem-Est contre l'offensive de Tsahal dans la bande de Gaza.

Après l'utilisation supposée de bombes à fléchettes, les méthodes de Tsahal sont de nouveau pointées du doigt. L'armée israélienne aurait recours à une nouvelle arme pour empêcher les rassemblements de Palestiniens vivant à Jérusalem-Est.

Lire la suite

 
 
Le 27 juillet 2014
 

Violences en Libye : la France demande à ses ressortissants de quitter le pays

La appelle à son tour ses ressortissants à quitter la Libye, selon le Ministère des Affaires étrangères. Plusieurs pays européens dont le Royaume-Uni, l'Allemagne et les Pays-Bas et les Etats-Unis avaient déjà demandé à leurs citoyens de quitter la Libye, où un convoi de l'ambassade britannique a été attaqué dimanche, dans un contexte de recrudescence des violences
 

Gaza: Israël reprend ses frappes, la trêve vole en éclats

Gaza (Territoires palestiniens) (AFP) - La trêve humanitaire a volé en éclats dimanche à Gaza, où Israël a repris ses frappes sanglantes en riposte aux tirs de roquettes du mouvement palestinien Hamas, au 20e jour d'un conflit qui a fait quelque 1.100 morts.

 Le Hamas accepte un cessez-le-feu de 24h avec Israël

 
Après 3h de nouvelles frappes israéliennes et au moins 7 morts, le Hamas a accepté une trêve humanitaire à Gaza. Suivez tous les événements en direct

Lire la suite

Gaza: les hostilités continuent malgré les annonces de trêve

Gaza (Territoires palestiniens) (AFP) - Les hostilités ont continué dimanche dans la bande de Gaza, malgré l'annonce d'une trêve par le Hamas, l'armée israélienne ripostant à des tirs de roquettes qui ne se sont pas interrompus.

Lire la suite


Libye : 80 Marines évacuent l’ambassade des Etats-Unis à Tripoli

 

En raison des violences entre milices rivales en Libye, les Etats-Unis ont évacué le personnel de leur ambassade à Tripoli. Une opération sans incident menée par 80 Marines, appuyés par des F-16, plusieurs Osprey M22 et un navire de guerre, et qui a pris 5 heures.

Lire la suite

 

 

 
Le 26 juillet 2014
 

Gaza : le calme pendant douze heures

Une trêve a commencé samedi, à 8 heures. Le Hamas et l'armée israélienne se sont mis d'accord pour un cessez-le-feu temporaire.
 
 

La Russie a commencé ses livraisons d’armes à l’Irak

 

La Russie a commencé la livraison d’hélicoptères de combat et d’avions de chasse à l’Irak, a rapporté jeudi une source du secteur militaire russe, alors que le ministre irakien de la Défense s’est rendu à Moscou pour évoquer la coopération militaire.

Lire la suite

 

Iran: manifestation de soutien aux Palestiniens

 

Des centaines de milliers d'Iraniens ont manifesté vendredi 25 juillet dans plus de sept cents villes du pays, notamment à Téhéran, en solidarité avec les Palestiniens de Gaza, les appelant à poursuivre leur lutte. Des manifestations qui ont lieu chaque année, à l'occasion du dernier vendredi du mois de ramadan, décrété comme la journée Al-Qods, en soutien aux Palestiniens et contre Israël. Mais cette année, ces rassemblements ont pris une ampleur inégalée à cause de l'offensive israélienne contre Gaza, qui a fait plus de 800 morts en dix-huit jours, dont de nombreux enfants.

Lire la suite

 

Iran : quatre journalistes arrêtés, dont un correspondant américain

 

Quatre journalistes ont été arrêtés en Iran, dont le correspondant du Washington Post à Téhéran et sa femme. Le quotidien américain disposerait d'informations crédibles sur leur arrestation. Les autorités iraniennes ont confirmé l’information ce vendredi.

Lire la suite

 

Irak: les djihadistes d'EIIL ont détruit la tombe du prophète Jonas à Mossoul, lieu de pèlerinage musulman

Lire l'article

 
 
Le 25 juillet 2014
 

Continuons d’armer les Palestiniens jusqu’à la destruction d’Israël

 

Le leader iranien, Khameini, déclare que le régime sioniste doit être démoli « par référendum » ou par la force

 

Le « régime sioniste » doit être détruit, a déclaré le chef suprême de l’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei.

On devrait obtenir ce résultat « par un référendum voté par les gens qui y vivent », mais en attendant, il devrait y avoir « résistance armée et totale » contre elle.

On doit aider cette résistance des Palestiniens en leur fournissant des armes, a-t-il ajouté, condamnant la récente « sauvagerie » d’Israël.

Khamenei a fait une déclaration mercredi soir et son discours a été rapporté à la fois par l’agence de nouvelles semi-officielle de l’Iran Fars et par l’Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI).

Lire la suite

 

 

Le 23 juillet 2014
 

Crash du MH17 : deux avions de chasse ukrainiens abattus près du lieu du drame

 

Près d'une semaine après le crash du Boeing de la Malaysia Airlines, deux avions de chasse ukrainiens ont été abattus par des missiles sol-air mercredi près du site. Le sort des pilotes est encore incertain.

 

Deux avions de chasse ukrainiens ont été abattus mercredi dans l'est du pays, a annoncé un porte-parole de l'"opération antiterroriste" menée par les forces de Kiev.

 
Note : Encore des sanctions contre la Russie ! comment cela va-t-il finir ?
 

Crash en Ukraine: deuil aux Pays-Bas, nouvelles sanctions en vue contre Moscou

 

(L'Union européenne a annoncé qu'elle préparait de nouvelles sanctions contre la Russie, malgré un certain assouplissement des rebelles qui ont permis l'évacuation des dépouilles des passagers du vol MH17, après quatre jours de tension.)


(Kiev reste préoccupé par la présence de plus de 40.000 soldats russes massés à la frontière russo-ukrainienne ainsi que des centaines d'armes lourdes, selon le secrétaire du conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien Andriï Paroubiï. Cent cinquante chars, 400 blindés et 500 systèmes d'artillerie russes sont déployés près de la frontière en face de Donetsk, a-t-il dit.)

Lire l'article

 

Gaza: aucun répit dans l'offensive israélienne, vols annulés vers Tel Aviv

 
Jérusalem (AFP) - Les hostilités entre le Hamas et Israël, qui ont fait au moins 639 morts côté palestinien et 31 côté israélien depuis le 8 juillet, ne connaissaient aucun répit mercredi malgré l'appel ferme de Ban Ki-moon à "arrêter de combattre", et ont contraint les grandes compagnies aériennes à annuler leurs vols vers Tel Aviv.
 

Le pire est peut-être à venir

 
Le Hamas ne veut pas arrêter les combats sans un « résultat » comme la levée du blocus de Gaza ; ni Israël, ni l’Egypte ne l’aideront dans ce but
 
Mardi soir, malgré les efforts des médiateurs internationaux dans la région, il n’y avait aucun signe d’aboutissement d’un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.
Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a échoué à mettre en place la trêve humanitaire de long terme qu’il appelait de ses voeux. Et cela en dépit des signes qui pourraient pousser le Hamas à arrêter les combats.
 

Voici à quoi ressemblent les tunnels de Gaza qu'Israël veut détruire

 
 
Le 21 juillet 2014 ( mises ajour )
 

France :Deux nouvelles manifestations propalestiniennes annoncées à Paris



Malgré les violences qui ont suivi les manifestations propalestiniennes à Paris et à Sarcelles (Val-d'Oise) samedi 19 et dimanche 20 juillet, deux nouvelles manifestations pourraient avoir lieu à Paris cette semaine – sans que l'on sache encore si ces rassemblements seront autorisés.
Source
 
Note : une information datant de trois jours mais qui demontre que cela va de pire en pire entre les USA et la Russie

La Russie va rouvrir l'oeil de Moscou à Cuba

Moscou et La Havane ont donné leur "accord de principe" pour rouvrir la base de Lourdes, à Cuba, utilisée pendant la Guerre froide pour espionner les Etats-Unis et dont l'activité était gelée depuis 2001.
 

Gaza: consultations d'urgence au Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité de l'ONU a entamé dimanche soir à New York des consultations informelles à huis clos sur la situation à Gaza.

Cette réunion d'urgence a été convoquée à la demande de la Jordanie, membre du Conseil, au nom du groupe arabe, après un appel en ce sens lancé par le président palestinien Mahmoud Abbas.

Lire la suite

 

France Sarcelles : des manifestations propalestiniennes dégénèrent

L’accès à la synagogue de Sarcelles a été entièrement bouclé, le commissariat de Garges-lès-Gonesse a été attaqué, des commerces ont été pillés
 

Libye: violents combats entre milices rivales autour de l'aéroport de Tripoli

De violents combats ont fait rage dimanche autour de l'aéroport de Tripoli, dont des milices rivales se disputent le contrôle depuis une semaine, sur fond de lutte d'influence qui risque de plonger la Libye dans la guerre civile.

Suite

 

La fuite des chrétiens de Mossoul marque la fin d’une ère en Irak

L'Etat islamique impose son ordre dans les régions conquises, à commencer par Mossoul, dans le nord du pays. Samedi, les derniers chrétiens ont fui la ville après l'expiration d'un ultimatum les sommant de choisir entre la conversion à l'islam ou le paiement d'un tribut en échange de la protection du calife Ibrahim, Abou Bakr al-Baghdadi.

Mossoul est désormais vide de l'une des plus vieilles communautés chrétiennes du monde. L'ultimatum a expiré. Les dizaines de familles catholiques qui y demeuraient encore ont quitté la ville samedi matin. En tout, ce sont 10 000 chrétiens qui ont fui Mossoul et sa province depuis la fin du mois de juin.

Suite

 

Syrie: 3e jour de combats entre armée et jihadistes dans un champ gazier

 

Beyrouth - L'armée syrienne menait toujours dimanche de violents combats dans un champ gazier du centre du pays pour tenter d'en chasser les jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui y ont tué près plus de 270 personnes, selon une ONG.

Lire la suite

 
Le 20 juillet 2014
 

Trêve humanitaire de deux heures à Gaza

 

Les bombardements s’intensifient sur la bande de Gaza, malgré les efforts diplomatiques pour obtenir une trêve. On recense déjà 50 nouvelles victimes dimanche. LeJDD.fr fait le point sur la situation.

Lire la suite

 

Pour le premier ministre de Turquie, Israël « surpasse Hitler en barbarie »

Recep Tayyip Erdogan, le 18 juillet.

Lire l'article

Irak : les derniers chrétiens ont déserté Mossoul

 

 
Le 19 juillet 2014

En Irak, les djihadistes lancent un ultimatum aux chrétiens de Mossoul


Les chrétiens de Mossoul, une ville du nord de l'Irak contrôlée par les djihadistes de l'Etat islamique (EI), fuyaient en masse vendredi 18 juillet après un ultimatum de ce groupe ultra radical leur donnant quelques heures pour quitter les lieux.

Les djihadistes ont ordonné aux chrétiens soit de se convertir à l'islam soit de payer l'impôt spécial de la « jizya », faute de quoi ils seront tués s'ils restent dans le « califat ». Un communiqué distribué dans la ville précise que ces mesures prendront effet samedi. Le texte a été distribué et lu dans les mosquées :

   « Nous leur proposons trois choix : l'islam, la dhimma et, s'ils refusent ces deux choix, il ne reste que le glaive. »

LE « RÈGNE DE LA TERREUR »
Le « calife » Abou Bakr Al-Bagdadi donne jusqu'au samedi 19 juillet aux chrétiens pour se décider et, s'ils refusent de se convertir ou de payer l'impôt, « quitter le territoire du califat islamique ». « Après cette date, il n'y aura plus entre eux et nous que le glaive », souligne le communiqué.

Source

 

EN DIRECT. Israël-Gaza : l'offensive de Tsahal a fait plus de 300 morts en 12 jours

Au douzième jour de l'offensive israélienne sur Gaza, le nombre de morts s'élève à au moins 312 du côté palestinien, ce samedi matin. Dans la nuit, des frappes de Tsahal ont fait au moins 11 tués, auxquels s'ajoutent cinq nouvelles victimes, samedi. Israël a, de son côté, déploré la d'un deuxième soldat, jeudi, dans un «tir ami»
 

Nucléaire iranien : les négociations prolongées jusqu'au 24 novembre

 

Voir l'article

 
 
Le 18 juillet 2014
 

Le consulat général d'Israël à Istanbul vandalisé par des manifestants

 
Une centaine de personnes qui protestaient dans la mégalopole turque contre les opérations militaires dans la bande de Gaza ont ensuite jeté des pierres et brisé des vitres de la représentation diplomatique, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Lire l'article

 

Israël lance une opération terrestre dans la bande de Gaza

Le gouvernement israélien a ordonné ce soir à l'armée de lancer une opération terrestre sur la bande de Gaza, après dix jours de raids ayant fait 240 morts, a annoncé le bureau du Premier ministre Benyamin Nétanyahou.

"Le Premier ministre et le ministre de la Défense ont ordonné ce soir à l'armée de commencer une opération terrestre et de pénétrer dans la bande de Gaza pour détruire les tunnels utilisés pour des activités terroristes en Israël", a annoncé le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

"La décision a été approuvé par le cabinet de sécurité, après le refus du Hamas d'accepter le plan égyptien pour un cessez-le-feu et la poursuite des tirs de roquettes sur Israël", ajoute le bureau de Benyamin Nétanyahou.

Lire la suite

 
Le 17 juillet 2014
 

Un avion de la Malaysia Airlines s'écrase à la frontière entre l'Ukraine et la Russie

Un avion de ligne de la compagnie Malaysia Airlines s'est écrasé, jeudi 17 juillet, dans l'est de l'Ukraine, près de la frontière russe, d'après les agences de presse Interfax-Ukraine et ITAR-TASS (russe). La compagnie aérienne a confirmé avoir « perdu le contact » avec le vol MH17, qui assurait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur avec à son bord 295 personnes – 280 passagers et 15 membres d'équipage. La dernière position connue de l'avion était dans la zone aérienne de l'Ukraine, près de la région de Donetsk.
 
Source
 

EN DIRECT. Israël - Gaza : trois obus frappent Israël malgré la trêve
 

17h10 - Trois enfants palestiniens ont été tués par une frappe israélienne. "Au moins trois enfants de la même famille ont été tués dans une frappe israélienne sur le quartier de Sabra, au centre de la ville de Gaza", a déclaré Achraf al-Qoudra, le porte-parole des services d'urgence. Les victimes ont été identifiées comme Jihad et Wassim Sheheibar, deux frères âgés respectivement de 8 et 7 ans, et Fulla Sheheibar, leur cousin de 10 ans, a précisé Achraf al-Qoudra.

16h35 - Les Gazaouis refusent de quitter leur ville. Malgré les recommandations de Tsahal aux habitants pour qu'ils quittent leur quartier, ils sont nombreux à ne pas vouloir en bouger. Et la vie continue, presque comme si de rien n'était.


15h30 - Des roquettes ont été découvertes dans une école de l'ONU à Gaza, selon l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA). "Hier (mercredi), lors d'une des inspections régulières de ses bâtiments, l'UNRWA a découvert environ 20 roquettes cachées dans une école vide de la bande de Gaza. L'UNRWA condamne fermement le ou les groupes responsables d'avoir mis des armes dans l'une de ses installations", selon un communiqué de l'agence, précisant qu'il s'agit du "premier" incident de ce type.

15h00 - Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan dénonce une "tentative de génocide systématique" des Palestiniens la part de l'Etat hébreu.

14h25 - La trève aura été de courte durée. Une roquette a été tirée de Gaza sur Israël jeudi après-midi.


13h35 - Le Hamas "pas au courant" du cessez-le-feu. Fawzi Barhoum, un porte-parole du mouvement islamiste palestinien, a déclaré à l'AFP: "Nous n'avons pas d'informations sur un tel accord". Un représentant au Caire du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas, a pour sa part indiqué qu'un accord était "sur la table" mais pas encore approuvé.
 

Trois obus de mortier tirés de la bande de Gaza ont frappé le sud d'Israël malgré la courte trêve humanitaire censée tenir jusqu'à 14 heures (heure française), annonce l'armée israélienne.
"Pendant que Tsahal [l'armée israélienne, NDLR] ne tire pas, trois obus de mortier ont été tirés de Gaza sur le [district municipal, NDLR] d'Eshkol", indique l'armée qui dans un premier temps avait parlé de roquettes.
Source
 
 

L'UE et les Etats-Unis durcissent leurs sanctions contre la Russie

 

Les Etats-Unis et l'UE ont étoffé mercredi leurs sanctions économiques contre la Russie pour son rôle dans la crise en Ukraine, en visant notamment le géant russe des hydrocarbures Rosneft.

Les Etats-Unis ont imposé mercredi de nouvelles sanctions à la Russie en raison de la crise ukrainienne, visant notamment la banques du géant gazier Gazprom et la banque Vnecheconombank qui compte le Premier ministre russe Dmitri Medvedev parmi ses dirigeant. La compagnie pétrolière Rosneft est aussi concernée.

Lire l'article

 

Moscou juge les sanctions américaines "inacceptables", promet une réponse

 

La Russie a jugé jeudi les nouvelles sanctions américaines prises à son encontre "scandaleuses" et "totalement inacceptables", et a promis d'y répondre par des mesures "douloureuses", a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Lire l'article

 

Mon avis  : Je pense que les occidentaux jouent avec le feu en sanctionnant sans cesse un grand pays comme la Russie, de plus des alliances se consolident face à l'ONU, d'un côté nous avons les russes, les chinois, les syriens et les iraniens et de l'autre les Occidentaux et leurs sanctions qui ne font que renforcer des alliances dangereuses pour notre avenir .
Entre autres j'ai toujours su que si comme le prédit Nostradamus les musulmans s'attaquer à l'Europe (
voir lien ) il faudrait donc pour que cela soit possible que les Américains soient occupés sur un autre front ! la Russie serait-elle le Prince de Roch décrit dans la Bible ( voir lien )

 
Le 16 juillet 2014
 

Gaza: comment Israël est tombé dans le piège de l'Iran, via le Hamas

 

Les roquettes palestiniennes n’étaient pas envoyés pour tuer ou pour détruire mais pour tester la défense israélienne et la qualité de réaction du système Dôme de fer. A la demande de Téhéran.

Après plus d’une semaine de conflit militaire entre le Hamas et Israël, les stratèges et les analystes de l’état-major israélien essaient de comprendre pourquoi le Hamas s’est lancée dans une aventure destructrice, vouée à l’échec, en sachant qu’il n’avait aucune chance de réussir face à une armée puissante. Comme si, étrangement, c’étaient les militaires israéliens qui n’arrivaient pas à admettre les échecs des tirs de roquettes lancés depuis Gaza.

 

Bien sûr le système antimissiles Dôme de fer a montré son efficacité en détruisant plus de 80% des armes volantes, mais il est difficile de croire à l’incompétence des lanceurs palestiniens quand on voit le nombre élevé de roquettes qui atterrissent sur un terrain vague. Les experts militaires estiment désormais que les centaines de projectiles lancés n’étaient pas envoyés pour tuer ou pour détruire mais pour tester la défense israélienne et la qualité de réaction du système Dôme de fer. Le Hamas était en mission commandée au profit des ennemis naturels d’Israël, l’Iran et le Hezbollah qui n’ont jamais renoncé à détruire Israël malgré leur implication dans d’autres conflits au Moyen-Orient.

Lire la suite

Israël appelle 100 000 habitants de Gaza à évacuer

 

L'espoir d'une sortie de crise porté par la proposition de cessez-le-feu égyptienne aura été bref. Conformément à sa promesse d'intensifier ses raids après le rejet de la trêve par le Hamas mardi 15 juilletIsraël a bombardé dans la nuit de mardi à mercredi le domicile de plusieurs responsables du mouvement islamiste dans la bande de Gaza.

Ces nouvelles frappes, qui ont tué sept personnes, devraient se multiplier mercredi, au neuvième jour de l'opération baptisée « Bordure protectrice ». Dès l'aube, l'armée israélienne a en effet envoyé des messages à 100 000 habitants de Gaza pour qu'ils évacuent leur domicile, affirmant dans des SMS et des tracts de pas vouloir « faire de mal » aux habitants.
 
 

Nucléaire iranien: pour Israël, un accord serait «une catastrophe»

 
Les discussions autour du programme nucléaire controversé de l’Iran se poursuivent ce lundi 14 juillet à Vienne, en Autriche. Alors qu'un consensus semble encore lointain, les Occidentaux veulent maintenir la pression sur les négociateurs iraniens. Un éventuel échec des négociations réjouirait en revanche Israël, pour qui un accord permettant à l’Iran de continuer d’enrichir son uranium serait « une catastrophe ».
 
Le 15 juillet 2014

Gaza : Israël approuve le plan égyptien pour un cessez-le-feu

 

Le cabinet de sécurité israélien a annoncé mardi avoir accepté la proposition égyptienne de trêve dans la bande de Gaza. Le Hamas rejette tout cessez-le-feu.

 
 

Liste des revendications du Hamas pour une trêve

 

« Les résistants (palestiniens) en rêvent, que l’ennemi décide d’une invasion terrestre ! Gaza sera leur cimetière si Dieu le veut », a déclaré Mouchir al-Masri

Lire l'article

 

 

ISRAEL - GAZA. Washington met en garde Israël contre une intervention terrestre

 

  • Washington et Le Caire à la manœuvre pour obtenir un cessez-le-feu

La diplomatie internationale s'active pour arracher un cessez-le-feu. Alors que lee secrétaire d'Etat américain, John Kerry, est attendu mardi au Caire pour évoquer le dossier, l'Egypte a proposé ce lundi soir une initiative pour mettre fin au conflit dans la bande de Gaza, demandant aux Israéliens et aux Palestiniens de cesser les hostilités à compter de mardi à 6 heures GMT (8 heures en France).

Lire l'article

 

Le 14 juillet 2014

Israël-Gaza : la Ligue arabe en appelle à la communauté internationale

 

 Les ministres arabes des Affaires étrangères se réunissent en urgence à 21 heures (heure française) pour «définir une position arabe commune» selon un communiqué.  Dans un texte préliminaire qui sera soumis aux ministres, la Ligue arabe réclame  «des actions rapides pour faire cesser immédiatement l'agression israélienne à Gaza et pour protéger les Palestiniens ». Pour l'organisation, « il n'est plus possible de rester silencieux face aux raids (israéliens) sur Gaza. La communauté internationale doit intervenir par le biais de ses institutions légales et humanitaires pour protéger le peuple palestinien»

Suivre l'actualité

 
 
Le 13 juillet 2014
 

Ukraine: un tir à la frontière russe fait monter la tension entre Moscou et Kiev

 
Kiev - Un tir attribué aux forces ukrainiennes ayant fait un mort en Russie a fait monter la tension dimanche entre Moscou et Kiev, tandis que les affrontements continus entre loyalistes et séparatistes prorusses ont conduit le président Petro Porochenko à annuler son voyage à Rio pour la finale du Mondial.

Irak: les insurgés avancent, les députés ne parviennent pas à s'entendre

La réunion du nouveau irakien censée lancer le processus de formation d'un d'union a été encore une fois reportée dimanche, malgré les appels pressants à l'unité et la reprise par les insurgés sunnites de leur offensive.
Plusieurs capitales étrangères, mais aussi l'ONU ou encore le grand ayatollah Ali al-Sistani, le plus important dignitaire chiite du pays, ont mis en garde contre le "chaos" qui menace si les députés ne parvenaient pas à dépasser leurs divisions.
Les jihadistes ont en effet relancé leurs attaques, s'emparant dimanche d'une grande partie de la ville de Dhoulouiyah, à 80 km au nord de Bagdad, et faisant même sauter un pont pour empêcher l'acheminement de renforts de l'armée.

A Gaza, des combats ont eu lieu entre le Hamas et un commando israélien

« Une opération des forces spéciales de la marine a eu lieu sur une plage de Gaza afin de frapper un site de lancement de roquettes à longue portée. La mission a été menée à bien », a annoncé le porte-parole de l'armée.
Une fusillade a éclaté, dimanche 13 juillet, entre des combattants du Hamas et des membres d'un commando de la marine israélienne dans la bande de Gaza, pour la première fois depuis le début de l'opération militaire israélienne, le 8 juillet. Dans le même temps, les bombardements du territoire palestinien par Israël et les tirs de roquette du Hamas continuaient.
 
 

Israël bombarde Gaza et intensifie ses préparatifs terrestres

 

Des blindés sont arrivés le long de la frontière avec l'enclave palestinienne, où sont concentrées des forces importantes.

 

Israël continuait samedi de bombarder la bande de Gaza, disant avoir réduit la puissance de feu du Hamas palestinien, alors que son armée intensifie ses préparatifs en vue d’une possible offensive terrestre. Des dizaines de chars israéliens convoyés sur des colonnes de camions dans la nuit et la matinée vers la frontière avec l’enclave palestinienne, où sont concentrées de nombreuses troupes.

Lire la suite

 

 

L’ONU met en garde contre l‘échec du processus politique en Irak

L’ONU a mis en garde samedi contre le risque de “chaos” en Irak en cas d‘échec du processus politique à la veille d’une session parlementaire cruciale, pendant que l’armée peine face aux insurgés sunnites.

Le Parlement irakien doit se réunir dimanche pour tenter de mettre sur les rails le processus de formation du gouvernement et de présenter un front uni face à l’offensive fulgurante lancée le 9 juin par des insurgés sunnites menés par les jihadistes ultra-radicaux de l’Etat islamique (EI).

Lire la suite

 

Libye: affrontements pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli

 

Tripoli - Des groupes armés s'affrontaient dimanche dans la capitale libyenne pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli, illustrant la lutte d'influence entre libéraux et islamistes dans ce pays miné par l'anarchie depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Lire l'article

 
 
Le 12 juillet 2014
 

En Irak, les djihadistes dérobent 40 kg d'uranium

 

A Mossoul, en Irak, des djihadistes ont profité de la conquête pour s'emparer d'un stock d'uranium qui servait à des recherches scientifiques dans l'université de la ville.

C'est la conséquence de l'invasion du nord-ouest de l'Irak par les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). En prenant Mossoul, début juin, les extrémistes sunnites ont pris possession de la deuxième ville du pays. Les forces irakiennes, dans leur retraite désordonnée, ont abandonné armes et matériel aux assaillants. Et dans l'université de la ville, ces derniers ont mis la main sur un stock de 40 kg d'uranium. La nouvelle a de quoi inquiéter, tant l'EIIL a fait preuve de sa cruauté, notamment envers les populations chiites des zones qu'elle occupe désormais

Lire la suite

 

Israël est-il vraiment en situation de légitime défense ?


Quelques extraits de l'article ( source )

FigaroVox: En réponse aux tirs de roquette du Hamas, plusieurs centaines d'attaques ont été lancées par l'aviation israélienne sur la bande de Gaza, faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés côté palestinien. Côté israélien, on ne compte aucun blessé et l'ambiance dans les rues de Jérusalem est paisible, les roquettes étant interceptées par le Dôme d'acier. Les moyens employés par Tsahal ne sont-ils pas disproportionnés? Etant donné l'asymétrie des forces en présence, peut-on réellement parler de légitime défense?



Richard DARMON: Face à une milice terroriste comme le Hamas - devenue en fait ces dernières années une véritable armée - l'Etat hébreu n'a pas d'autre choix, malgré la patience de ses dirigeants affichée ces dernières semaines avant l'opération actuelle, que de devoir riposter pour ramener le calme durablement en détruisant les infrastructures terroristes du Hamas. Ce qui constitue, d'après toutes les dispositions du droit international et de sa jurisprudence, un parfait cas de «légitime défense»!
Alors qu'Israël a définitivement quitté la Bande de Gaza lors de son retrait unilatéral - civil et militaire - d'août 2006, le Hamas, qui a quant à lui évincé tous les autres partis palestiniens de la Bande de Gaza lors de son coup de force de juin 2007, y fait depuis régner par la contrainte et la terreur la loi islamique.



Les services d'urgence de l'enclave palestinienne déplorent la mort d'un grand nombre de civils. N'est-il pas possible pour l'armée israélienne de procéder à des attaques ciblées?


Dans les situations aussi complexes et sophistiquées de conflits asymétriques «civilisationnels»- surtout dans le Moyen-Orient tumultueux et instable d'aujourd'hui -, il faut toujours savoir aller au-delà des vues impressionnistes que l'on a en lisant de simples compte rendus de presse ou en comparant trop rapidement les chiffres des victimes respectives de deux camps.
Car, dans le cadre de l'affrontement actuel auquel Israël a été acculé, l'armée israélienne - qui ne souhaite pas du tout s'en prendre aux civils palestiniens, mais aux terroristes qui se cachent au sein de cette population civile en s'en servant comme d'un «bouclier humain» - prend mille précautions, comme aucune autre armée au monde ne le fait ne pareille situation, justement pour éviter de faire des victimes civiles!

Craignez-vous une escalade dans la violence? Jusqu'où peut-elle aller? Une offensive terrestre de l'armée israélienne est-elle envisageable?


Ce qui est inquiétant après quatre jours d'affrontements, c'est l'attitude fanatique inspirée d'un entêtement idéologique typiquement islamiste intégriste dont fait preuve aujourd'hui le Hamas. N'hésitant pas à prendre toute la population civile de Gaza en otage et à la faire souffrir pour atteindre ses propres objectifs et protéger ses miliciens et ses infrastructures terroristes enterrés dans les souterrains de la Bande le Hamas pratique une folle politique de la fuite en avant! Dans la plus pure tradition islamiste fanatique des «martyrs d'Allah», les porte-parole du Hamas n'arrêtent pas de déclarer que leur mouvement est près à «aller jusqu'au bout» et «jusqu'à la dernière goutte de sang palestinien» pour tenir tête aux Juifs.
 
 
Le 11 juillet 2014
 

Tirs de roquettes depuis le Liban ; les tirs de roquettes depuis Gaza continuent

 

1 blessé grave à Ashdod après le tir d’une roquette sur une station-essence ; Une femme âgée meurt sur ​​le chemin pour se rendre à l’abri après le retentissement de la sirène à Haïfa qui a sonné pour la première fois depuis la guerre de 2006 ; 7 Palestiniens tués dans des raids aériens nocturnes

Lire l'article

 

Israël: le conflit avec Gaza a tout pour s'enliser

 

Des tanks israéliens, le 10 juillet 2014 près de la bande de Gaza. REUTERS/Baz Ratner

Les médiateurs habituels, Egyptiens et Américains en tête, ne sont pas là. Israël s'apprête donc à une plus longue campagne de frappes que lors de l'opération de 2012, Pilier de défense, le pays n'ayant aucun intérêt à risquer la vie de ses soldats avec une invasion de Gaza. Dans le même temps, les militaires commencent à se plaindre de la stratégie «modérée» de Benjamin Netanyahou.

 

L’armée israélienne vient de publier des statistiques depuis le début des hostilités entre Israël et le Hamas, qui ont commencé le 7 juillet. Plus de 234 roquettes se sont abattues en territoire israélien, dont 61 ont été interceptées par le système de défense antimissile Dôme de fer. Tsahal a frappé 590 cibles à Gaza faisant 67 morts et plusieurs blessés.

Devant cette situation, les autorités égyptiennes, sur les instructions du président Al-Sissi, ont décidé d'ouvrir le passage de Rafah, le 9 juillet, uniquement pour permettre l'évacuation des blessés palestiniens vers les hôpitaux en Egypte.

Aucun mort n’est à déplorer du côté israélien.

Lire la suite

 

Une opération militaire massive est inévitable

Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, hésite à envahir la bande de Gaza tant les risques courus semblent énormes. Mais s'il ne se décide pas rapidement, son gouvernement risque de tomber et c'est un autre dirigeant israélien qui mènera la guerre.
 

Israël - Gaza : François Hollande exprime son «inquiétude» à Mahmoud Abbas

Changement de ton. a contacté par téléphone le de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ce jeudi soir, pour évoquer la situation préoccupante à Gaza. «L'escalade doit cesser», a prôné le président français, une position plus neutre que celle
 
Le 10 juillet 2014
 

"Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence



Depuis le début de l'opération "Bordure de protection", l'armée israélienne a mené plus de 750 raids dans la bande de Gaza. Une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU est prévue jeudi matin.
Israël poursuit son offensive "Bordure de protection". Depuis le début de l'opération, lundi 7 juillet à minuit, 750 raids ont été menés par l'armée israélienne dans la bande de Gaza, selon Tsahal. Ces opérations, menées en réponse à la poursuite des tirs de roquettes sur Israël, ont fait au moins 70 morts à Gaza dont 20 dans la nuit de mercredi à jeudi, selon des sources médicales palestiniennes.
"Nous avons visé 322 cibles durant la nuit à Gaza portant à 750 le nombre total de cibles du Hamas touchées par l'armée depuis le début de l'opération 'Bordure de protection'", a indiqué Peter Lerner, porte-parole de l'armée, dans un entretien avec des journalistes.
L'offensive n'a toutefois pas réussi à faire cesser les salves de roquettes tirées par les combattants à Gaza qui ont réussi à atteindre les régions de Jérusalem, Tel-Aviv et Haïfa, située à plus de 160 km de la bande de Gaza, un record concernant la portée des missiles palestiniens. La région de Dimona, où est située une centrale nucléaire, a également été touchée par des tirs. Il n'y a pas eu de victimes israéliennes.


(..)
À Jeddah, en Arabie saoudite, l'Organisation de la coopération islamique (OCI) réunit de son côté son comité exécutif pour parler d'une action internationale face cette offensive.

Jérusalem, Tel Aviv et Haïfa touchés par les roquettes
Benjamin Netanyahou a menacé "d'intensifier les attaques contre le Hamas et les autres groupes terroristes à Gaza". Les chars israéliens étaient massés à la frontière entre le sud d'Israël et Gaza jeudi matin, alors que les ministres "faucons" du gouvernement de Benjamin Netanyahou réclament une offensive terrestre contre Gaza. L’enclave palestinienne, d'où l'armée israélienne s'est retirée en 2005, est contrôlée par le Hamas depuis 2007.

Lire l'article

 

Israël : le Conseil de sécurité de l'Onu se réunit ce jeudi

Si opération terrestre il y a, elle devra être rapide et réaliste

 

 

Malgré leur rhétorique, Netanyahu et Yaalon se méfient d’une mission qui pourrait très vite s’enliser

Lire l'article

 

Le 9 juillet 2014

Nouvelle nuit de violences entre Israël et Gaza

Tirs de roquettes du Hamas et violents assauts israéliens se sont succédé. Le bilan est très lourd : des dizaines de morts et des centaines de blessés.
 
Le Hamas a revendiqué mardi des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à une vaste offensive israélienne contre le mouvement islamiste palestinien qui a fait au moins 28 morts. De son côté, l'aviation israélienne affirme avoir mené 160 raids dans la bande de Gaza. Des raids qui auraient fait 24 morts, dont deux femmes et cinq enfants. Les forces israéliennes ont tué quatre militants du Hamas qui avaient attaqué une base juste au nord de la bande de Gaza. Au cours de l'offensive, il y a eu plus de 150 blessés. À Jérusalem, les sirènes ont retenti aux alentours de 22 heures locales. Puis une série d'éclairs a déchiré le ciel, au moment où retentissaient trois violentes explosions. Une explosion s'est produite à Ramat Raziel, à 10 km au sud-ouest de la ville. Selon la police, il n'y a eu ni blessé ni dégât dans les alentours.
 

L’armée israélienne sur le pied de guerre contre le Hamas

Des tanks de l'armée israélienne rassemblés (Crédit : Jack Guez/AFP)
 
Intenses salves de roquettes dans le sud d’Israël revendiquées par le Hamas. Les flammes de la discorde entre Juifs et Arabes se sont ravivées avec l’arrestation de 6 suspects israéliens accusés du meurtre de Mohammad Abou Khdeir
 
 

Nucléaire iranien : Khamenei veut 190.000 centrifugeuses

 

Selon le guide suprême iranien, l'Iran aura besoin à terme de 190.000 centrifugeuses. Les États-Unis souhaitent limiter leur nombre à 10.000.
Lire l'article

 

 

 
 
Le 8 juillet 2014
 

« L’armée a les mains libres », et le Hamas dit qu’il n’abandonnera pas

L’armée israélienne a lancé cette nuit l’opération ‘Bordure protectrice’ contre la bande de Gaza et les tirs de roquettes du groupe terroriste du Hamas
 
 
Depuis hier, les terroristes du groupe armé à la tête de la bande de Gaza ont tiré une centaine de roquette contre les villes israéliennes. Beaucoup d’habitants des principales villes de Beit Shemesh, Beer Sheva et Sderot ont été touchées par des tirs de roquettes et ont passé leurs nuits dans les abris.
En représailles, l’armée israélienne a frappé une cinquantaine de cibles situées dans la bande de Gaza, en faisant 17 blessés selon des sources palestiniennes.
 
 

Israël-Palestine : l'armée israélienne se prépare à une opération plus importante

 

 

Conflit israélo-palestinien : "Le processus de paix est en panne"

 

Gaza: le Hamas prêt "à toute éventualité" face à Israël

 

5

6

Le 4 juillet 2014

 

Les aéroports européens renforcent leur sécurité, à la demande des USA

 

 

Israël et les territoires palestiniens sous haute tension

 

 

Les affrontements reprennent à Jérusalem-Est

 

 

 

La tension arabo-juive dans certaines parties de Jérusalem est à son comble jeudi après midi.

Trois jours après les obsèques des trois adolescents israéliens assassinés et un jour après le meurtre de Mohammad Abou Khdeir, les affrontements ont repris entre les résidents de Jérusalem-Est et la police.

Dans le quartier de Shuafat, où Abu Khdeir vivait, des dizaines de routes sont bloquées avec des poubelles et des pierres jetées pour le deuxième jour consécutif. La police répond à ses émeutes avec des armes non létales.

Lire la suite

 

Israël met en garde le Hamas, nouveaux heurts à Jérusalem-Est

 

Israël a mis en garde jeudi le Hamas contre toute escalade de violence, dépêchant des renforts près de Gaza après des salves de roquettes, dans un climat tendu par les de trois jeunes Israéliens et d'un adolescent Palestinien.
"Nous souhaitons le calme mais si le Hamas choisit d'agir contre nous, nous sommes prêts", a prévenu le chef d'état-major israélien Benny Gantz sur Twitter.

A Gaza, contrôlée par le Hamas, la branche militaire du mouvement islamiste a répondu en accusant Israël d'"attiser le feu de la confrontation".

Lire la suite

 

 

L’armée israélienne dépêche des réservistes à la frontière avec Gaza

Des soldats de l'armée israélienne à Hebron le 17 juin 2014  (Crédit : AFP Photo/Hazem Bader)
Des soldats de l'armée israélienne à Hebron le 17 juin 2014 (Crédit : AFP Photo/Hazem Bader)

 

L’armée israélienne a annoncé un renfort limité de réservistes aux abords de la bande de Gaza, après des salves de roquettes contre Israël, afin de faire passer « un message de désescalade » au mouvement islamiste Hamas, qui contrôle ce territoire palestinien.

Lire la suite

 

Le 1 juillet 2014

 

Netanyahou : "Le Hamas paiera" pour la mort des trois ado Israéliens

 

Les trois jeunes avaient disparu alors qu'ils faisaient de l'auto-stop en Cisjordanie occupée. Le Hamas a prévenu que "toute escalade ou guerre ouvrirait les portes de l'enfer"

Lire la suite

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Oro 11/07/2014 02:33

Le Hamas, les palestiniens de Gaza c'est un provocateurs qui engage un combat et qui après crie retenez moi avant que je fasse un malheur. Pendant ce temps il reçoit des bombes dans la gueule. L'ONU de merdia se met de la partie pour condamner Israêl comme d'hab. Israël devrait une fois pour toute sortir de ce trou à rats d'ONU et faire ce qu'elle a envie de faire. POINT.

H2 07/07/2014 23:53

ALLAH O AGBALLE.