Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

Le 31/03/2014

 

Corée : échange de tirs en mer, des habitants aux abris

 

La Corée du Sud a indiqué lundi avoir répliqué à des salves d'artillerie tirées par la Corée du Nord dans le cadre d'exercices sur leur frontière maritime dont Pyongyang conteste le tracé depuis six décennies. "Des obus tirés par la Corée du Nord sont tombés de notre côté (de la frontière) et nous avons répliqué en ouvrant le feu", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Etat-major des armées sud-coréennes. Les habitants de l'île frontalière de Baengnyeong ont reçu l'ordre de gagner des abris, a précisé un responsable local.

Une frontière contestée. Baptisée "Ligne de limite du Nord", la frontière a été tracée par les forces des Nations Unies et des Etats-Unis en 1953, à la fin de la guerre de Corée. Pyongyang la conteste et refuse de la reconnaître. Il n'est pas rare que la Corée du Nord conduise des exercices militaires à tirs réels, mais il est peu fréquent qu'elle en prévienne son voisin et ennemi.

Un contexte de tension. Ces dernières semaines, Pyongyang a effectué plusieurs tirs de missiles de courte et moyenne portée, pour manifester sa colère face aux exercices militaires conjoints américano-sud-coréens qui ont démarré en février et s'achèvent en avril. Ces exercices conjoints, annuels, provoquent à chaque fois de vives protestations au Nord, qui les assimile à un entraînement à envahir le nord de la péninsule. Mercredi, le Nord a testé deux missiles de moyenne portée, capables en théorie d'atteindre le Japon, un geste qui lui a valu la condamnation du Conseil de sécurité de l'ONU.( source )

 

Le 30/03/2014

 

La Corée du Nord « n'exclut pas » un nouvel essai nucléaire

 

La Corée du Nord « n'exclut pas » de procéder à un quatrième essai nucléaire en réponse aux menaces que sont selon elle les manoeuvres conjointes entre le Sud et les Etats-Unis et les dernières condamnations des Nations unies (ONU), a-t-elle prévenu.

Lire la suite

 

Le 29/03/2014

L'intransigeance d'Israël sur les prisonniers plombe le processus de paix

 

Netanyahou refuse de libérer le dernier contingent de prisonniers qui devaient être relâchés compte tenu de la dégradation du climat avec les Palestiniens.

Les dirigeants palestiniens ont annoncé vendredi le refus d'Israël de libérer le dernier contingent de prisonniers qu'il s'était engagé à relâcher, enfonçant un peu plus dans la crise l'initiative de paix du secrétaire d'État John Kerry. Interrogés par l'AFP, des responsables israéliens se sont refusés à tout commentaire dans l'immédiat, mais le gouvernement du Premier ministre Benyamin Netanyahou avait dit qu'il pourrait annuler cette quatrième et dernière vague de libérations compte tenu de la dégradation du climat avec les Palestiniens.

Pour leur part, les chefs de mission de l'Union européenne (UE) dans les Territoires palestiniens ont mis en garde dans un rapport contre un "risque significatif" de conflagration régionale et de "déraillement des négociations de paix", en raison des tensions croissantes autour des lieux saints à Jérusalem-Est occupée, ont indiqué à l'AFP des sources diplomatiques

Lire la suite

 

Le 28/03/2014

 

Obama en Arabie sur fond de divergences sur la Syrie et l'Iran

 

Ryad - L'Arabie saoudite accueille vendredi le président américain Barack Obama sur fond de divergences sur les dossiers syrien et iranien, qui mettent à mal l'alliance historique entre les deux pays.

M. Obama, qui conclut en Arabie une tournée l'ayant mené aux Pays-Bas, en Belgique et en Italie, doit rencontrer le souverain saoudien Abdallah au cours de ce séjour de moins de 24 heures.

Depuis sa première visite en 2009 à Ryad, l'un des principaux alliés de Washington au Moyen-Orient, la relation s'est dégradée entre les deux pays, Ryad reprochant notamment à Washington son attitude non interventionniste en Syrie et son ouverture vers l'Iran.

Lire l'article

 

 

Les Juifs « n’ont pas le droit de prier » au Mur Occidental

 

Le juge Tayseer Al-Tamimi affirme que le complexe de la mosquée Al-Aqsa, qui comprend le site sacré juif, n’appartient qu’aux musulmans

 

Deux responsables de l’Autorité palestinienne (AP) ont récemment affirmé que la loi islamique interdit les Juifs de prier au Mur des lamentations au Mont du Temple. Ils ajoutent que le Mur fait partie intégrante du complexe de la mosquée Al-Aqsa.

« Allah a décrété que la sainte mosquée Al-Aqsa est islamique et appartient aux musulmans uniquement, » avait indiqué Tayseer Al-Tamimi, l’ancien juge en chef de la cour religieuse de l’AP, le mois dernier.( voir pour le mur des lamentations mon dossier Évangiles , Jésus Christ Prophétie )

 

L’interview a récemment été traduite par l’ONG d’observation des médias palestiniens, Palestinian Media Watch.

« Cela fait partie des croyances religieuses d’un milliard et demi de musulmans, et les Juifs n’y ont pas droit… ni le droit d’y prier, où que ce soit. La mosquée Al-Aqsa inclut toutes les cours… et plus particulièrement son mur occidental, » a indiqué Al-Tamimi.

Le ministre des Affaires religieuses de l’AP, Mahmoud Al-Habbash, a également affirmé le mois dernier que les infidèles devraient être interdits de prier au complexe de la mosquée Al-Aqsa qui inclut, selon lui, le Mur Occidental.

« La mosquée Al-Aqsa restera, par le décret divin, une mosquée musulmane, ne sera partagée avec quiconque, ne sera pas rendue, et seulement les musulmans y prieront, » a-t-il déclaré. Lire la suite

 

Après Twitter, YouTube bloqué en Turquie

 

Une semaine après le réseau Twitter, le gouvernement turc a bloqué jeudi l’accès à la plateforme YouTube après la diffusion sur internet de l’enregistrement d’une réunion confidentielle évoquant une intervention militaire turque en Syrie.

 

A trois jours d’élections municipales cruciales pour le gouvernement, cette fuite, dernière d’une longue série, a provoqué la fureur du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui a dénoncé un « acte ignoble, lâche, immoral » et promis à ses auteurs de les poursuivre « jusque dans leurs caves ».

Lors d’une courte déclaration devant la presse, M. Davutoglu a qualifié la diffusion de cet enregistrement de « claire déclaration de guerre à l’Etat et au peuple turc ».

Sitôt sa publication, son ministère a saisi l’Autorité turque des télécommunications (TIB), qui a rapidement bloqué l’accès à YouTube en Turquie, arguant d’une « menace de premier ordre à la sécurité nationale », selon l’agence de presse Anatolie.

« L’accès a été bloqué par l’Autorité turque des télécommunications », indique désormais un message aux internautes qui souhaitent accéder à la plateforme.

Dans l’enregistrement visé, quatre personnes présentées comme étant de hauts responsables turcs, dont le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu et le chef des services de renseignement (MIT) Hakan Fidan, évoquent ouvertement le scénario d’une opération secrète susceptible de justifier ensuite une riposte militaire turque en Syrie.

Lire la suite

 

Le 24/03/2014

Israël pourrait frapper l’Iran en 2014

 

Par La Voix de la Russie | Le journal Haaretz a indiqué mercredi que le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre israélien de la Défense Moshe Ayalon ont donné à l’armée l’instruction de continuer les préparatifs pour une éventuelle frappe sur les infrastructures nucléaires en Iran.

Selon le journal, le cabinet des ministres a déjà décidé d’allouer environ 2,89 milliards de dollars (environ 2,075 milliards d’euros) à ces préparatifs de frappe contre l’Iran pour 2014.

Benjamin Netanyahu avait déjà déclaré à plusieurs reprises qu’il estimait inefficace l’accord temporaire conclu entre l’Iran et le groupe 5+1. Selon le chef d’État, cet accord n’empêche pas l’Iran de mettre au point une arme atomique.

 

Gaza: le Hamas met en garde Israël

 

Israël paiera "un prix très élevé" en cas de nouvelle attaque contre la bande de Gaza, a prévenu aujourd'hui le chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, lors d'un rassemblement commémorant l'assassinat du chef spirituel du mouvement islamiste, Cheikh Ahmed Yacine.

"Nous disons à l'ennemi (israélien) qui menace de réoccuper Gaza que le temps des menaces est terminé. Toute agression ou crime que vous commettrez vous coûtera un prix très élevé", a affirmé Haniyeh dans un discours de plus d'une heure devant des dizaines de milliers de partisans du Hamas rassemblés dans le centre de la ville de Gaza.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a récemment appelé à "réoccuper entièrement" la bande de Gaza, après un tir de barrage massif de roquettes palestiniennes contre le sud d'Israël. Israël s'était retiré unilatéralement de ce territoire palestinien à l'été 2005.

Dans sa harangue, le premier ministre du Hamas, qui a réaffirmé que son mouvement ne reconnaîtrait "jamais" l'Etat d'Israël, a prévenu que "la résistance" palestinienne disposait d'une capacité militaire "bien supérieure" à ce qu'Israël imaginait. ( source )

 

 

Le 22/03/2014

Turquie : révélations en cascade sur le système Erdogan

 

Quelles seront les prochaines révélations de « l'escroc en chef » et des « fils de pécheurs » ? Chaque jour, depuis des semaines, la Turquie est suspendue à ces deux comptes anonymes qui distillent, sur le réseau social Twitter ou sur le site YouTube, des enregistrements sonores compromettants pour le premier ministre Recep Tayyip Erdogan et son entourage. La dernière « bombe », publiée mardi 18 mars, accuse la compagnie aérienne nationale, Turkish Airlines, de transporter des armes vers le Nigeria, où des violences font rage entre l'armée et les combattants islamistes de Boko Haram.

Lire la suite

 

Le 19/03/2014

 

Raids israéliens contre l’armée syrienne


L’armée israélienne a lancé des raids aériens contre des positions militaires syriennes après qu’une explosion a blessé 4 soldats mardi dans le Golan

Vers une guerre de religion, infos mars 2014

 

 

 

 

La tension est montée d’un cran dans la nuit de mardi à mercredi à la frontière israélo-syrienne. Tsahal a mené des raids aériens contre des positions de l’armée syrienne, quelques heures après une explosion qui a blessé quatre soldats sur le Golan, a annoncé un porte-parole de l’armée.

 

« Tsahal a ciblé plusieurs positions militaires syriennes qui ont servi à mener l’attaque contre les soldats de Tsahal hier », a précisé dans un communiqué.

Dans une déclaration acerbe, le ministre de la Défense Moshe Yaalon a confirmé les raids contre une infrastructure d’entraînement de l’armée syrienne, des quartiers généraux militaires et des batteries militaires qui ont « aidé et encouragé » l’attaque de la veille contre ses soldats.

Yaalon a également émis un avertissement sévère à l’encontre du président syrien Bashar el-Assad à qui il impute la responsabilité de l’attaque.

«Nous ne tolérerons aucune violation de notre souveraineté ou d’attaques contre nos soldats et les civils», avertit-il dans un communiqué publié mercredi matin sur Facebook.

Lire la suite

 

Un second ministre appelle à la réoccupation de Gaza


Selon Yuval Steinitz, une opération militaire reste nécessaire pour porter un coup fatal au réarmement des groupes terroristes de Gaza

Le ministre du Renseignement, Yuval Steinitz, a affirmé mardi que l’armée israélienne n’aura en définitive guère d’autre choix que de réoccuper la bande de Gaza pour une durée limitée afin de dissuader les groupes terroristes palestiniens de tirer des roquettes contre le territoire israélien.
Lire la suite

 

Nucléaire iranien: le Congrès américain fait pression sur Obama


Quatre-vingt trois sénateurs américains sur 100 ont écrit au président Barack Obama mardi pour poser leurs conditions à tout accord final sur le nucléaire iranien, rappelant que l'Iran n'avait aucun droit inhérent à l'enrichissement nucléaire.

Il est rare qu'autant de sénateurs signent un texte commun, mais le dossier du nucléaire iranien fait l'objet depuis plusieurs mois d'un front commun de la part d'élus démocrates et républicains déterminés à voter dès maintenant des sanctions pour forcer Téhéran à accepter un accord final.

Jusqu'à présent, leur tentative de faire adopter par le Congrès des sanctions est restée bloquée, conformément au souhait de la Maison Blanche qui souhaite éviter un court-circuitage des négociations en cours entre Téhéran et les "5+1" (Russie, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Allemagne).

Ces discussions ont repris mardi à Vienne.

"Nous estimons que l'Iran n'a pas de droit inhérent à l'enrichissement en vertu du Traité de non-prolifération nucléaire", écrivent les sénateurs. "Nous estimons que tout accord doit démanteler le programme iranien d'armes nucléaires et empêcher à jamais l'Iran d'accéder à une voie uranium ou plutonium vers la bombe nucléaire".
Lire la suite

 

Le 14/03/2014

 

Lien : L’islam radical veut marier les mineures au Pakistan ( et en Irak )

 

Les journalistes évitent de dirent que le prophète des musulmans était justement marié avec une fillette de 9 ans, Aicha sa favorite ( voir lien)

 

Iran: "Nous avons la main sur la gâchette" - Pasdaran

 

CNRI - Iran - Le commandant adjoint des pasdaran iraniens, Hossein Salami a tenu des propos belliciste lors d’un rassemblement à Téhéran. "L’islam nous a accordé la motivation, la capacité et la force pour anéantir le régime sioniste, a-t-il affirmé. Pour que d'une distance de 1400 km nous soyons prêts pour le jour J, la main sur la gâchette".

 

Ces propos ont été tenus le 11 mars à un séminaire intitulé "le rôle du monde musulman dans la géométrie mondiale", tenu dans les locaux de la Radio-télévision de l'État, a rapporté l'agence de presse Tasnim, affiliée à la force Qods des Pasdaran.

" Nous sommes actuellement en mesure d'anéantir tout endroit sous l'emprise du régime sioniste avec un déluge de feu (…) Nos ennemis dans la région sont aujourd'hui poursuivis par les musulmans. Il ne faut pas croire que c'est l'Amérique qui est à l'offensive, parce que sur le plan stratégique les américains sont dans une situation de passivité. Ce n'est plus États-Unis qui créaient l'événement dans la région, ce sont les musulmans", a-t-il lancé dans son envolée belliqueuse. ( source )

 

 

Le 06/03/2014

 

Israël intercepte un navire venant d'Iran rempli de missiles

 

Alors que Benyamin Nétanyahou est en voyage aux États-Unis, l'état hébreu a annoncé avoir intercepté en mer Rouge un batrau transportant des missiles à destination de Gaza. Une information démentie par un responsable militaire iranien.

 

L'armée israélienne a annoncé mercredi avoir intercepté, au large du Soudan, un bâtiment civil provenant d'Iran et transportant à son bord plusieurs dizaines de missiles sol-sol de moyenne portée. D'après le ministère de la Défense, ces armes fabriquées en Syrie devaient être convoyées vers la bande de Gaza à travers l'Égypte. Le navire, dont l'équipage se serait rendu sans opposer de résistance, fait actuellement route vers le port israélien d'Eilat. Si la Syrie n'a pour l'heure pas réagi aux accusations de l'État hébreu, un responsable militaire iranien a démenti les informations israéliennes, le Hamas dénonçant pour sa part «une blague stupide».

 

Les missiles M-302 découverts à bord, dissimulés sous des sacs de ciment iranien, étaient depuis plusieurs mois sous l'étroite surveillance des services secrets israéliens.(..)

 

Cette opération n'est certes pas la première du genre. En 2003, la Marine israélienne avait intercepté le «Karine A», qui transportait à son bord près de cinquante tonnes d'armes destinées à la bande de Gaza - missiles, mortiers, fusils et munitions. En 2009, cinq cents tonnes d'armement furent également découvertes à bord du «Francop», arraisonné au large de Chypre. En mars 2011, enfin, le «Victoria» avait été pris d'assaut près des côtes israéliennes avec d'importantes quantités de matériel militaire.

«Jamais lors de ces interceptions on n'avait trouvé des armes aussi dangereuses», assure cependant le lieutenant-colonel Lerner, qui précise: «les missiles M-302, dans le modèle avancé découvert à bord, ont une portée de 200 kilomètres. Si elles avaient été livrées dans la bande de Gaza, elles auraient permis aux groupes terroristes d'atteindre l'ensemble du territoire israélien

Lire la suite

 

Pour les nouveaux arrivés sur mon blog, voir les prophéties de Nostradamus qui prédit une guerre en Israël et l'Iran comme meneur contre l’Europe

 

#Nostradamus prophéties

 

 

Le 28/02/2014 ( mise a jour le 1/03/2014)

Nucléaire iranien. Israël exhorte l'AIEA à publier son rapport

 

Israël a exhorté l'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à publier son rapport contenant des éléments sur le nucléaire iranien.

 

Israël a exhorté vendredi l'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à rendre public un rapport susceptible de contenir de nouveaux éléments sur le programme nucléaire iranien dont elle aurait reporté la diffusion pour ne pas entraver les discussions en cours avec Téhéran.

"Le rôle de l'AIEA est d'exposer à la communauté internationale toute information concernant les aspects militaires du projet nucléaire iranien et de ne pas les dissimuler pour des raisons de sensibilité diplomatique", estime le ministre israélien des Affaires stratégiques, Uval Steinitz, dans un communiqué.

"Parce que la question des PMD ("possibles dimensions militaires") est importante en vue d'un accord final avec l'Iran, j'appelle l'AIEA à compléter et à publier le rapport dès que possible", ajoute-t-il.Selon des sources proches du dossier, l'AIEA a décidé de froisser Téhéran dont les relations avec l'Occident se sont apaisées

Source

 

 

 

 

 

Commenter cet article